Pour collecter et compléter les données de terrain indispensables à la réalisation de mon doctorat plusieurs missions d’inventaires ont été réalisées en Afrique centrale.

C'est dans ce cadre que je me suis rendu au Cameroun en 2004 (1 mois et demi), en 2006 (4 mois), en 2007 (7 mois) et en 2008 (2 mois). Les différentes missions réalisées sur le terrain ont été effectuées conjointement avec le Docteur Tariq Stévart (ULB), le Professeur Bonaventure Sonké (Université de Yaoundé I, Cameroun) ainsi qu’avec plusieurs étudiants camerounais. Lors de ces séjours, j’ai également pu collaborer avec l'Herbier national du Cameroun, l'Université de Yaoundé I, le WCS ainsi qu’avec les projets ECOFAC, DIVEAC et Earthwatch.

Des missions de prospection ont été réalisées dans le sud-ouest du Cameroun (localités de Bipindi et d’Akom II), dans l’ouest du Cameroun (Santuaire de Banyang Mbo) et dans les collines des environs de Yaoundé (Massif de Mbam-Minkom).

 

Carte du Cameroun. Mt Cameroon, Mt Oku, Mt Mwanengouba, Yaoundé, Nguti, Bipindi, AkomII, Campo Ma'an National park, Dja Wildlife Reserve, Banyang Mbo Wildlife Sanctuary, botanical field inventories, orchidaceae, orchids, orchidée, Droissart

Carte situant les zones prospectées au Cameroun et illustrant la diversité des milieux inventoriés.

Exemple d’ombrières construites par Tariq Stévart et permettant la conservation et l’observation aisée d’orchidées épiphytes.

En plus de vous présenter mon projet d’étude des Orchidaceae en Afrique centrale et ses premiers résultats, ce site servira à vous faire partager la beauté de quelques orchidées camerounaises que j’ai eu la chance de pouvoir photographier  en milieu naturel ou dans notre ombrière. J’espère que vous aurez autant de plaisir à regarder ces photo que j’ai eu à les faire.

Suite à ces mission d’inventaire près de 3000 échantillons d’orchidées furent mis en culture dans une ombrière construite au Cameroun. Cette dernière contient également les espèces précédemment récoltées par Tariq Stévart dans la réserve du Dja.

Ombrière Cameroun Yaoundé orchidaceae orchids orchidée epiphyte shadehouse ex situ conservation botany biodiversity CameroonOmbrière Cameroun Yaoundé orchidaceae orchids orchidée epiphyte shadehouse ex situ conservation botany biodiversity CameroonOmbrière Afrique centrale Tariq Stévart

L’ombrière de Yaoundé, un outil indispensable pour la conservation et l’étude des Orchidaceae au Cameroun. Celle-ci abrite environ 3000 orchidées provenant de l’est, de l’ouest et du sud Cameroun.

epiphyte orchidée Afrique Cameroun

Diversité et endémisme des Orchidées en Afrique Centrale Atlantique

Orchidophile passionné depuis plusieurs années, j’ai eu l’opportunité de commencer en septembre 2003 une étude sur l’endémismes des orchidées en Afrique centrale atlantique. Les principaux pays concernés par cette étude sont le Cameroun, la Guinée Équatoriale, le Gabon et les îles de São Tomé et Príncipe.

 

Une première étude des orchidées de cette région, débutée en 1997 par le Docteur Tariq Stévart, a déjà permis la mise en culture de plus de 6000 échantillons d'orchidées dans 9 ombrières en Afrique centrale. Jusqu'à aujourd'hui, une trentaine de taxons nouveaux pour la science ont été découverts dans cette collection.

 

 

 

Zone de Texte: Update/MàJ = 18/07/2009
Zone de Texte: ATTENTION !!! Cette page n’est plus mise-à-jour. Un nouveau site est visible à l’adresse:

http://www.orchid-africa.net/