Hygiène buccale

La flore buccale vit en symbiose avec les dents. Accompagnée de sucres et de protéines, elle fait partie de la plaque dentaire supra-gingivale (Streptococcus sobrinus, S. mutans, S. sanguis, S. mitis, S. salivarius, Lactobacillus sp., Actinomyces sp., A. viscosus, etc.) et sous-gingivale (Porphyromonas gingivalis, Prevotella intermedia, Fusobacterium nucleatum, Campylobacter rectus, etc.).

Dans cette plaque dentaire, biofilm adhérant aux dents, un germe peut donner deux "filles" toutes les vingt minutes. Incubation à 37° celsius : aidée par l'ingestion de sucres au fil de la journée, l'augmentaion du nombre de bactéries suit une courbe exponentielle. L'hygiène dentaire du soir sert à désorganiser la plaque dentaire et à réduire fortement le nombre de bactéries ou la quantité de sucres. Seuls les moyens mécaniques sont les plus efficaces. On tend ainsi à rétablir un écosystème biocompatible avec la survie des dents et des gencives.

Brosse à dents manuelle ? Brosse à dents électrique ? Soie dentaire ? Hydropulseur ? Douche buccale ? Dentifrice ? Bain de bouche ? Fluor ? Quels sont les moyens ? Quelle technique ? Meilleur moment ? Quelle fréquence ? Fini les caries ? Fini le tartre ? Fini les saignements ? C'est possible : l'hygiène parfaite n'aura plus aucun secret.