Vaccins de la polio à la poubelle

Vaccins de la polio à la poubelle













"Les vaccins viraux vivants contre la grippe et la polio paralytique, par exemple, peuvent dans chaque situation, dans chaque cas, causer la maladie qu’ils veulent justement prévenir, les vaccins viraux vivants contre la rougeole et les oreillons peuvent produire des effets secondaires, tel l’encéphalite… Le vaccin viral vivant contre la polio est maintenant la principale cause de la polio aux États-Unis et dans d’autres pays… Contrairement aux croyances antérieurement établies à propos des vaccins du virus de la polio, l’évidence existe maintenant que le vaccin viral vivant ne peut être administré sans risque de produire la paralysie… Le vaccin viral vivant de la polio transporte en lui-même le risque de produire la polio paralytique chez les individus vaccinés ou leurs contacts."

C'est ce qu'en dit lui même le Dr Salk (qui introduisit le vaccin original de la polio dans les années 50)

ce que les scientifiques en disent


« Un nombre important de reins de singes (25 à 80%) traités pour la fabrication des vaccins, doivent être écartés à cause d’une contamination étendue par un ou plusieurs de 20 virus connus. Il y a au moins plusieurs centaines de milliers de personnes aux Etats-Unis qui ont été inoculées avec les virus vivants SV-40 qu’on a trouvés dans des vaccins antipolio produits sur des cellules de reins de singes. Ce virus SV-40 provoque des tumeurs chez les hamsters et convertit in vitro les cellules humaines normales en cellules cancéreuses. »

Dr Leonar HAYFLICK, professeur de microbiologie à l’Université de Stanford (1972).
Le Dr Paul Offit, spécialiste américain des maladies infectieuses et vaccinologue, admet que la défiance du public face aux vaccins de la polio remonte à l’incident Cutter dans les années 1950, lorsque des milliers de personnes aux États-Unis ont développé une poliomyélite induite par la vaccination après avoir reçu un vaccin contenant des poliovirus vivants, fabriqué par les laboratoires Cutter.

Dans son livre publié en 2007 et intitulé The Cutter Incident, le Dr Offit rappelle que, sur 220 000 personnes infectées, dont environ 100 000 enfants, 70 000 ont développé une faiblesse musculaire, 164 ont eu une paralysie grave et dix sont morts.


Le Rotary Club international est mainrtenant identifié comme un protagoniste majeur de la propagande pour refourger ce gros caca de vaccin contre la polio, inutile et dangereux à des populations d'ignares des causes et conséquences et des moutons..
Merci à ceux qui ont le temps de prendre le soin de noter et identifier au sein du Rotary les médecins responsables de la propagande à la vente de vaccins de la polio, qui n'ont plus lieu d'être.
Dr Scheibner (expert australien), les astuces statistiques:

" Depuis 1957, l'OMS ne recense dans les statistiques que les formes paralytiques de poliomyémite,

alors qu'avant la vaccination,

toutes les formes de polio étaient incluses, ce qui permet de faire apparaître une régression des cas qui est loin d'être la vérité."

13 juillet 2009

Le vaccin polio inefficace en Inde ?


L'OMS reconnaît que dans certaines régions de l'Inde plus de 95% des cas de polio avaient reçu de 4 à 7 doses de vaccin ou davantage et s'interroge sur les raisons de cette échec de la vaccination : malnutrition, transmission élevée, maladies diarrhéiques nombreuses et fréquentes. Aussi elle envisage de nouvelle stratégies vaccinales et espère que la réduction importante des cas au cours de la première moitié de 2009 va se maintenir.

Le REH (relevé épidémiologique hebdomadaire de l'OMS) du 10 juillet 2009 est consacré à la polio en Inde. Il dresse un bilan pour le moins inquiétant pour l'efficacité des vaccins oraux en Inde : http://questionvaccins.canalblog.com/
DT polio suspendu par précaution
Des cas de poliomyélite se déclarèrent au Gabon, au Brésil et à Taiwan dans des populations à grande majorité vaccinées.

Dans les années 50, aux Etats-Unis, après une année de vaccination massive contre la poliomyélite , les cas de cette maladie augmentèrent de 300% dans les états qui vaccinaient. Les cas de poliomyélite en Angleterre entre 1923 et 1953 diminuèrent de 53% avant même l’introduction des vaccinations de masse.

En 1969, la revue suisse "Médecine et Hygiène" constatait que depuis la généralisation de la vaccination contre la poliomyélite, certains virus qui jusque là ne provoquaient que des "infections asymptomatiques" devenaient de plus en plus souvent pathogènes. En 1974,le professeur Bastin déclarait que le vaccin contre la rougeole exalte le pouvoir pathogène des adénovirus.

René Dubos dans son livre Mirage of Health remarque à juste titre: " Le monde est obsédé par le fait que la poliomyélite peut tuer d’infortunées victimes chaque année. Mais ce qu’il y a d’extraordinaire c’est que des millions et des millions de jeunes enfants sont infectés par le virus de la poliomyélite sans souffrir de la maladies. Les virus et les bactéries ne sont pas les causes des maladies, il s’agit d’autre chose."

http://www.geocities.com/RainForest/Jungle/7621/vacillusion.html
Le formalin (solution contenant 37% de formaldéhyde) inactive le virus dans les vaccins antipoliomyélitique.

La toxicité du formaldéhyde est reconnue et dûment prouvée par nombre d'études scientifiques.

Entre 1988 et 1989, une épidémie de polio se déclara à Oman parmi des milliers de personnes complètement vaccinées. Les régions du pays qui étaient les moins vaccinées ont enregistré les taux de maladie les plus bas. ( The Lancet , 21/9/91.)


"Après l'échec retentissant du vaccin Salk ... une parade géniale fut trouvée pour sortir l'industrie pharmaceutique du pétrin (Life Science) : on décida de nouvelles normes pour l'établissement du diagnostic de la Polio.
Les symptômes devaient avoir persistés 60 jours or cette décision excluait la plupart des cas, car les symptômes se maintiennent rarement aussi longtemps. Les symptômes qui auparavant avaient été diagnostiqués "polio" au cours des épidémies, devaient maintenant trouver une nouvelle étiquette, comme méningite virale, méningite spinale, sclérose en plaque ou autre.

C'est ainsi, explique l'article Life Science que la Polio a disparu, alors que d'autres maladies ont soudainement pris plus d'importance." (Audiences du congrès Américain, Pr Greenberg)

Vaccins et mensonges


Cinq cas de paralysie flasque aiguë associés à des souches de poliovirus dérivées du vaccin polio oral (VPO) ont été répertoriés dans le sud de Madagascar d'octobre 2001 à avril 2002. L'étude de ces souches à l'échelon moléculaire, réalisée par des chercheurs de l'Institut Pasteur à Paris et de celui de Madagascar, vient d'être publiée dans Emerging Infectious Diseases : elle montre que les souches virales en cause sont des souches recombinantes entre souches vaccinales et souches d'entérovirus non identifiés.

http://www.informationhospitaliere.com/actualite-1234-cas-poliomyelite-derives-vaccin-polio-oral-madagascar.html
Le 20 octobre 2000, le vaccin anti-polio oral (VPO) Evans/Medeva a été retiré du marché au Royaume Uni et en la République d’Irlande.

http://www.who.int/inf-pr-2000/fr/State2000-08.html
L'utilisation de l'un ou de l'autre des vaccins de la polio (virus mort, ou vivant) va augmenter, et non diminuer, le risque pour votre enfant d'attraper la poliomyélite!

En bref, le meilleur moyen de protéger votre enfant est de veiller à ce qu'il ne soit pas vacciné!

Des enfants sains ... même sans médecin (Dr R. Mendelsohn)

http://users.swing.be/carrefour.naissance/biblio/ES/chap19.htm
Le vaccin Salk a échoué complètement. Et le vaccin Sabin a été un désastre: il a causé de nombreux cas de polio et n’a pas fait disparaître la maladie, au contraire il aprovoqué un pic épidémique dû au vaccin lui-même dans les années 1960 aux U.S.A..
Nous avons maintenant un document qui émane des annales de l’Académie des Sciences de New York et qui indique de façon absolue que la polio n’a absolument pas disparu, mais qu’elle se manifeste sous la forme du syndrome de fatigue chronique.
La presse grand public a été totalement silencieuse sur ce sujet, je me demande bien pourquoi…
En vaccinant les enfants on a transformé les maladies de l’enfance en maladies de l’adulte, maladies beaucoup plus graves.

Dr William CAMPBELL DOUGLAS

dans « Chronic fatigue syndrome : the hidden polio epidemic »
http://alis.france.free.fr
L'obligation vaccinale en France pour l'ensemble de la population n'a plus été promulguée depuis la loi sur la vaccination antipoliomyélitique en 1964, elle a pu être promulguée par contre dans le cadre de certaines activités professionnelles.
En 1973, des chercheurs démontrèrent que le taux des tumeurs cérébrales était des treize fois plus élevé chez les enfants nés de mères vaccinées contre la poliomyélite durant leur grossesse.

La rançon des vaccinations - F. et S. Delarue

En 1980, des chercheurs trouvèrent des fragments de SV 40 dans des tumeurs cérébrales humaines. Il semble y en avoir dans 25 % des cas.

En 1987, on confirma que le HTLV4 provient des singes verts d'Afrique. Or le virus de la leucémie humaine est le HTLVI et le virus du sida humain est le HTLV3. Il en est ainsi du virus de la leucose aviaire qui contamina la plupart des vaccins contre la fièvre jaune et contre la rougeole jusqu'en 1962. Des millions de personnes les avaient déjà reçus à ce moment-là.

http://comprendretout.blogspot.com/2008/09/le-sida-est-n-en-laboratoire-ceci-est.html En 1986 en Afrique de l’Ouest, une importante épidémie avait touché toute une région « près de 200 enfants que l’on pensait correctement vaccinés ont contracté la maladie. Certains sont morts »
(« Le Monde » du 2 février 1987).

En Albanie, où grâce à l’amélioration des conditions d’hygiène la poliomyélite avait disparu, on a enregistré officiellement, entre le 8 et le 13 avril 1996, 90 cas de polio dont 12 mortels à la suite d’une vaccination de masse.

Le 1er février 1997, une dépêche de l’A.F.P. signalait que 133 cas de polio avaient été recensés aux U.S.A. entre 1980 et 1994, dont 125 étaient directement imputables à l’administration du vaccin oral.
Début 1999, en Ouganda, à la suite d’une massive campagne de vaccination contre la polio, 200 cas de paralysies avaient été signalés.

Fin 2000, dans le cadre d’une campagne de rappel de vaccination aux Caraïbes, des enfants présentèrent de mystérieuses paralysies.

Ce n’est qu’en janvier 2001 que le CDC (centre de contrôle des maladies américains) nous donnera les explications sur ces poliomyélites et autres paralysies se manifestant lors des campagnes de vaccination. Responsable du département éradication de la poliomyélite au CDC, Roland Sutter reconnaîtra en effet que : « Il est clair qu’une sonnette d’alarme a été tirée. Notre problème est de savoir si l’heure est grave ou non » (Le Courrier international, 8 février 2001).

Ces paralysies étaient la conséquence d’une mutation de l’un des virus du vaccin, lequel a entraîné, avec les vaccins Diphtérie et coqueluche auquel il est associé aux Etats-Unis, 631 hospitalisations et 349 décès, à court terme pour les années 1999-2002 (Cf, rapport VAERS).

Ainsi, 1200 personnes ont été victimes de la Polio en France, en 1956, année où la campagne de vaccination a débuté. Et en 1957, la France a connu plus de 4000 cas.
Personne, d'ailleurs, n'est capable d'expliquer pourquoi les épidémies de peste et de choléra du Moyen Âge, de suette picarde (qui a sévi de 1718 à 1906), et plus récemment, de scarlatine, se sont arrêtées sans vaccin, et sans décimer toute l'humanité…

http://www.onnouscachetout.com/themes/medecine/vaccins-mensonges.php

Polio et campagne de vaccinations

Outre les informations dont on dispose, montrant l'explosion de cas de polio dans certaines régions africaines (des contrées entières étaient indemnes de ce mal avant la vaccination), personne ne songe à rechercher les causes de cette maladie, exceptés les chercheurs indépendants. Les mesures d'hygiènes prises en France, notamment lors de l'aération des céréales dans les silos surtout après une récolte effectuée par temps pluvieux ont permis l'éradication de cette maladie en Europe. En supprimant les causes disparaissent les épidémies; les vaccins ne jouant qu’un rôle mineur et défavorable.
En février 2001, Tom Clarke rendait compte dans Le Courrier international de la mutation d’un vaccin qui a causé, aux Caraïbes, une flambée de poliomyélites alors qu’on la croyait définitivement éradiquée.

Le Nigéria et le vaccin de la polio:

la société civil se bouge contre OMS et l'UNICEF:


M. Ahmed, dirigeant influent de cette région, a accusé les autorités américaines d'avoir délibérément contaminé les vaccins pour réduire la taille de la population musulmane dans le cadre de leur lutte contre le terrorisme; des tests entrepris par les responsables de l'Etat de Kano auraient confirmé la présence d'oestrogènes et d'autres substances étrangères.
Une déclaration du 15 janvier du Ministre nigérian de la santé, Eyitayo Lambo, qui annonçait la reprise de la campagne de vaccination, a été immédiatement démentie par les responsables de la santé de l'Etat en question, qui ont affirmé qu'il n'y aurait pas de vaccination tant que l'innocuité du vaccin n'aura pas été prouvée.
Les vaccins utilisés au Nigéria ont donc été administrés partout ailleurs!
Le gouvernement de Kano, épicentre de l'épidémie, à l'issue d'une réunion entre politiques et religieux locaux qui continuent à soutenir que le vaccin contre la polio de l'ONU contient des produits provoquant l'infertilité.
"Dr. FR Klenner, Reidsville, NC:

Il pourrait être intéressant d'apprendre comment la poliomyélite a été traitée à Reidsville, NC, au cours de l'épidémie de 1948. Au cours des sept dernières années, les infections virales ont été traitées et guéries dans un délai de soixante-deux heures par l'emploi massif des injections fréquentes à l'acide ascorbique ou vitamine C.

Je crois que si la vitamine C est administrée en doses massives de 6000 mg à 20 gr dans les vingt-quatre heures - à des patients atteints de poliomyélite, AUCUNS ne sera paralysés et il n'y aura pas de mutilation ou d'autres épidémies de poliomyélite."

http://www.seanet.com/~alexs/ascorbate/199x/landwehr-r-j_orthomol_med-1991-v6-n2-p99.htm
CONTAMINATION DE VACCIN Polio 2000:

En juin, une équipe de la FDA se rend à Liverpool pour inspecter un laboratoire de vaccins où ils découvrent des problèmes de contamination. Cela ne les empêche pas de donner leur aval au rachat de l’usine par la société californienne Chiron, qui doit fournir 46 à 48 millions de doses de vaccin aux Etats-Unis, soit la moitié de l’approvisionnement pour la saison 2004-2005. Pourtant, la société de Liverpool souffre d’un manque d’investissements et a déjà connu plusieurs propriétaires.

En 2000, elle avait été fermée suite à une contamination de vaccins contre la polio. 2004 : En août, Chiron annonce la contamination possible de plusieurs millions d’injections. Mais ce n’est qu’après la fermeture de l’usine de Liverpool, le 5 octobre, par les autorités britanniques, que la FDA envoie des enquêteurs et découvre les problèmes. http://www.solidariteetprogres.org/article569.html

CAN SPREAD POLIO FROM YOUR BABY TO YOU? :

What killed Nathan? "When I first called the pediatrician after the ambulance arrived, he said Nathan probably was just having a reaction to his DPT shot," Miriam recalls. "But when Nathan died, the doctor did an about-face and said it had nothing to do with the vaccine." Nathan's death was officially attributed to a congenital heart defect. But Miriam, now 36, and her husband Steven, 37 (pictured on page 151), couldn't shake the feeling that Nathan's death was somehow linked to the shot.


http://money.cnn.com/magazines/moneymag/moneymag_archive/1996/12/01/218857/index.htm
J’affirme que deux traitements sont très efficaces pour guérir la polio:

Chlorure de magnésium :

ce médicament a été mis au point par le Pr DELBET, membre de l’Académie de médecine, un des plus grands maître du dernier siècle. Le Dr NEVEU a continué ses travaux et l’a utilisé pour la première fois, avec succès, en 1932, pour une diphtérie. Cette méthode, que le Pr DELBET appelait cytophylaxie, a donc plus de 70 ans. Le Dr NEVEU a soigné de nombreux polios, toujours avec succès, avec rétablissement complet, sans aucune séquelle, à condition que le malade soit traité dès le début de la maladie. La guérison est obtenue au bout de trois ou quatre jours. Le sachet de 20 grammes de chlorure de magnésium est à diluer dans un litre d’eau. Pourtant, cette méthode simple, sans effets secondaires, d’un prix modique (environ 1,50 € le sachet) n’a jamais été reconnue officiellement. Le chlorure de magnésium ne m’a pas été administré. Or, j’ai appris, longtemps après, que les médecins en donnaient aux kinés qui soignaient les polios, et cela en prévention… (sans commentaires) [1].

Température:

la fièvre est un moyen très efficace pour neutraliser le poliovirus, c’est une arme très performante. Le Pr A. LWOLFF, prix Nobel de médecine 1966, a démontré que les virus sont détruits à 39 degrés. Le poliovirus est très sensible à la chaleur.
Il est donc indispensable de soutenir la réaction salutaire qu’est la fièvre. Au besoin, il faudrait stimuler la production de chaleur par des bains hyperthermiques par exemple. Le respect de la fièvre est un excellent moyen pour lutter contre le poliovirus. Les médecins qui me soignaient disaient qu’ils n’ont aucun médicament pour guérir la polio. C’est un grossier mensonge et j’appelle cela: non assistance à personne en danger. Mon expérience me montre que la santé, la vraie, ne dépend pas tellement du médecin, mais surtout de notre hygiène de vie, de notre alimentation et de notre façon de penser. L’homme est naturellement en bonne santé et il faut restaurer ou conserver un bon système immunitaire et favoriser les forces d’autoguérison. Les médecins devraient être des éducateurs de santé. Or, ils ne savent rien de la santé. Celle-ci ne fait pas vendre ».

http://www.alis-france.com

http://www.scribd.com/doc/2057462/La-vaccination-antipolio

Chroniques d’un voyage au Congo dimanche 25 février 2007 , par Jean-Pierre EUDIER , Didier Tarte

http://www.sunsimiao.org

Dr. Sherri Tenpenny on Polio:

VIDEO

Dr. Sherri Tenpenny on Polio - 1 of 4

Dr. Sherri Tenpenny on Polio - 2 of 4

Dr. Sherri Tenpenny on Polio - 3 of 4

Dr. Sherri Tenpenny on Polio - 4 of 4



1) LA POLIO PASSE INAPERCUE (COMME UNE BANALE ANGINE) DANS 99 % DES CAS AVEC IMMUNITE A VIE.

2)LA POLIO SE TRANSMET SUR UN MODE ORO-FECAL CE QUI SIGNIFIE QUE TANT QUE LES RESEAUX DE TRAITEMENT DES EAUX USEES SERONT AU POINT AVEC OU SANS VACCIN, IL N'Y AURA AUCUN RETOUR DE LA MOINDRE EPIDEMIE TOUT COMME CELA SIGNIFIE QUE DANS DES PAYS OU CE TYPE D'INFRASTRUCTURE FAIT DEFAUT COMME LE NIGERIA PAR EXEMPLE, LA POLIO RESTERA ENDEMIQUE MEME SI LES ENFANTS RECOIVENT PARFOIS 10 DOSES DE VACCIN SABIN!!!!

3) LES "EPIDEMIES" DE POLIO DOIVENT ÊTRE RELATIVISEES MÊME SI LA PROPAGANDE A SU JOUER D'IMAGES-CHOCS COMME CELLE DU POUMON D'ACIER QUI FONT QUE L'EMOTION PREND LE PAS SUR LA RAISON . EN FRANCE? AU MAXIMUM DE L'"EPIDEMIE" IL Y AVAIT 4000 CAS SUR.... DES DIZAINES DE MILLIONS D'HABITANTS!!!

4) DES FACTEURS ONT JOUE UN ROLE CLE DANS LE PICS DE POLIO EN OCCIDENT TOUT COMME DANS LES PAYS DU SUD ET QUE CE SOIT DR MACHIN OU DR BUTLER-JONES QUI PARLE SUR LE SUJET, LA + ELEMENTAIRE DES HONNÊTETES NE LE DISPENSE AUCUNEMENT D'EN FAIRE MENTION.

CES FACTEURS SONT: LA MODE D'ABLATION DES AMYGDALES (TONSILLECTOMIES)QUI ENTRAINE UN RISQUE BCP PLUS IMPORTANT DE FAIRE UNE POLIO ET SURTOUT UNE POLIO GRAVE (POLIO BULBAIRE) MAIS AUSSI LES INJECTIONS INTRAMUSCULAIRES (ANTIBIOTIQUES OU VACCINS ANTIDIPHTERIQUE NOTAM) CAR CELLES-CI PROVOQUENT UNE MULTIPLITION DES RECEPTEURS DE POLIOVIRUS AU NIVEAU DES CELLULES MUSCULAIRES EN REACTION A L'INFRACTION CUTANEO-MUSCULAIRE D'OU + GRANDE PROLIFERATION DU VIRUS POLIO INCUBE MAIS INAPPARENT QUI SERAIT PASSE SANS CA COMME UNE BANALE ANGINE SANS AUCUNE SEQUELLE.

IL Y A AUSSI LE FAIT QUE LES MEDECINS IGNARES DONNAIENT DES ANTIPYRETIQUES (MEDICAMENTS CONTRE LA FIEVRE) AUX GENS QUI DEBUTAIENT UNE POLIO BANALE COMME UNE ANGINE OR LE POLIOVIRUS STOPPE SON DEVELOPPEMENT AUX ALENTOURS DES 39,5°C ALORS QU'IL PROLIFERE UN MAX VERS LES 37-37,5.
AVEC CES PRESCRIPTIONS A TOUT VA D'ANTIPYRETIQUES DUES A DES MEDECINS IGNARES ET CRIMINELS DE PAR LEUR IGNORANCE QUANTITE DE GENS ONT ETE PARALYSES A VIE!!

VOYEZ DONC ICI LE TEMOIGNAGE D'UN PATIENT VICTIME DE POLIO ET QUI EST TRES INSTRUCTIF A LIRE Mr LE DOCTEUR COMME LES AUTRES:

http://www.alis-france.com/download/temoignages_polio.pdf

DANS LES PAYS DU SUD, LA POLIO ETAIT QUASIMENT INEXISTANTE CAR LA POLIO EST PLUTOT UNE MALADIE DES REGIONS FROIDES OU TEMPEREES MAIS APRES L'INTRODUCTION DE VACCINS A VIRUS VIVANTS COMME LE SABIN COUPLEE A UN RESEAU DES EAUX EN PITEUX ETAT DES FLAMBEES EPIDEMIQUES ONT ECLATE CE QUI A FOURNI A SAINTE OMS UN PRETEXTE A LA POURSUITE DE SES ACTIVITES CRIMINELLES CAR OUI Mr/Dr Butler-Jones CE QUI SE PASSE DANS LES PAYS DU SUD EST CRIMINEL ET JE VOUS INVITE ENCORE A LIRE CECI:

http://www.sunsimiao.org/article.php3?id_article=68

5) LA POLIO SE TRAITRE ET SE PREVIENT GRACE AU CHLORURE DE MAGNESIUM MAIS COMME CELA CONCURRENCE LA VACCINATION, L'ACADEMIE DE MEDEDINE EN FRANCE AVAIT REFUSE LA COMMUNICATION DU DR NEVEU ET IL EXISTE D'AILLEURS LES PREUVES D'UNE CORRESPONDANCE A CE SUJET ENTRE LE Pr DELBET (Pr Du Dr Neveu) ET L'ACADEMIE DE MEDECINE FRANCAISE PARUE DANS LE LIVRE "LES NOUVEAUX PARIAS"...


Le prix le DT Polio coûtait 6,68€, mais le Revaxis coût 10,21€ !!

Ansi une bonne campagne d'intox du labo avec complicité de l'Afssaps, permet à Sanofi-etc.. d'augmenter ses profits sur le dos de la secu (remboursement à 65%) en vendant le même produit sous un autre nom mais 50% plus cher !

Le prix du vaccin Revaxis contre la polio coûte 10,21 €. Ainsi pour augmenter ses bénéfices sur ce vaccin, une campagne du labo avec la complicité de l'Afssaps, permet maintenant à Sanofi d'augmenter ses profits sur le dos de la secu, comment?

en remplaçant le DT Polio qui coute 6,68€ par le Revaxis qui coûte 10,21 € .

Il s'agit de marketing pharmaceutique bien rodé, du basic de chez basic par la technique de la reformulation d'un produit pour mieux truander le cerveau des victimes à l'aluminium... en ciblant plus jeune et plus large, en vendant le même produit sous un autre nom mais 50% plus cher d'une part: mais en le vendant de plus à des personnes plus jeunes..

Car le Revaxis contient de l'hydroxyde d’aluminium, pas bon !!!!!!!!!!!!!

Le DT Polio était réservé à l’adulte à partir de 18 ans, et maintenant Revaxis s'attaque à plomber du mouton plus jeune...

Pour plus cher, le tout financé par un autre mouton: le contribuable via le remboursement de la sécu (remboursement à 65%). Totale arnaque...

http://www.infovaccin.fr/composants.html
http://bgabrielli.over-blog.com/article-20513313.html

Certains vaccins introduisent dans l'organisme des substances visant à créer volontairement des fausses couches et limiter les naissances à l'insu des populations à qui on vend le principe d'immunisation par pure mensonge en profitant de l'ignorance de celle-ci.

Refus de se soumettre

France: pays de restriction des libertés

" Le refus de se soumettre ou de soumettre ceux sur lesquels on exerce l'autorité parentale ou dont on assure la tutelle aux obligations de vaccination prévues aux articles L.3111-2, L.3111-3 et L. 3112-1 ou d'en entraver l'exécution est puni de 6 mois d'emprisonnement et de 3750 euros d'amende". (sont donc concernés les vaccins Diphtérie, Tétanos, Polio, (prescription à l'âge de 10 ans pour la diphtérie tétanos et 15 ans pour la polio) et encore le BCG, les autres vaccins étant fortement conseillés mais pas obligatoires) Eh bien, c'est chose faite : les députés ont adopté en première lecture le 11 janvier ce texte. Valérie PECRESSE, député des Yvelines est la rapporteure du projet de loi à L'assemblée Nationale. C'est une menace que les autorités risquent d'appliquer REELLEMENT dans certaines communautés puis à n'importe qui, si nous ne réagissons pas.
La souche SABIN elle était contaminée par le virus STLV3 (Le Monde 17-7-1985), qui semble être un précurseur immédiat du virus du SIDA. Elle a d'ailleurs été retirée subrepticement du marché ces dernières années, sans tambours ni trompettes !
Par Pierre PICARD


Vous pouvez télécharger ici en mp3 l'interview de Robert Blaylock MD (medical Doctor) sur cette contamination et les effets aujourd'hui: cancer et transmission de la mère à l'enfant!
Interview en Anglais sur radio liberty:

MP3 (Blaylock)

nothing to implicate polio vaccine?
The two vCJD patients are part of a group of five "geographically-associated cases" in the Southampton area. Both were given oral polio vaccine from a batch distributed in 1994, six years before the vaccine was banned. Each batch consisted of between 70,000 and 80,000 doses and was part of a larger consignment of about five million doses each made by an identical process of growing the vaccine in blood serum drawn from foetal calves.

Les vaccins de la polio provoquent les maladies
Bien que des fonctionnaires la de santé public disent que la poliomyélite a été éliminée aux États-Unis depuis 1979, souvent ils ne mentionnent pas que tous les cas enregistrés de la poliomyélite depuis cette date sont provoqués réellement par le vaccin contre la poliomyélite.

Neil Z. Miller un spécialiste et enquêteur sur les vaccins doute que nous ayons encore besoin du vaccin contre la poliomyélite à partir du moment ou ce vaccin cause chaque nouveau cas de la poliomyélite au USA. Avant que les programmes de masse de vaccinations aient commencé il y a cinquante ans, Miller insiste sur le fait que nous n'avons pas eu de cancer dans l'ampleur épidémique actuelle, ni de tel taux de maladies autoimmunes avant 1979 elles étaient à peine connues, de même pour l'autisme qui n'existait pas.

Hommage au Docteur NEVEU:

http://vivrabreuil.com/commune/in_bibliograp.htm

Article de Sud-Ouest paru en 1961, à l’occasion de sa mort

Né dans l'Ile d'Oléron, en 1885, sorti premier de sa promotion à la Faculté de Bordeaux, après avoir été médecin de marine, il s’installe à Rochefort, rue Pierre Loti.
Il est obsédé par l'impuissance d’alors du corps médical devant trop de maladies et, au hasard de quelques instants de répit, il lit et relit les travaux de son maître, le professeur Delbet membre de l'Acadé­mie de Médecine, qui inventa une méthode de protection des cellules.
C'était le type du médecin de campagne sévère pour lui-même, et d'une bonté extrême pour son prochain. Aimant les enfants, il consacrait ses jours et ses nuits à leur sau­vegarde. Il passa cinquante ans de sa vie en recherches désintéres­sées.
Un soir de juillet 1932, il est appelé au chevet d'une fillette atteinte d ‘une forte fièvre et dont l’état de la gorge fait présumer une diphtérie. Il n'a pas de sérum, et il est près de minuit. Il donne alors à la fillette une solution de chlorure de magnésium desséché à la dose de 50 pour 1.000 à prendre à plusieurs reprises. En vingt-quatre heures, l'angine est guérie (cette fillette garda dans son portefeuille jusqu’à sa mort en 1995 la coupure de presse relatant les faits). Quelques semaines plus tard, nouveau cas, un dimanche, pas de sérum, nouveau traitement simi­laire, nouvelle guérison.
Il applique son traitement dans les cas de broncho-pneumonie chez les vieillards, le succès dépasse tou­tes les espérances. Sa renommée s’étend, c'est le docteur-miracle.
Survient la guerre 1939-1945 et le praticien I quitte Rochefort pour s'installer à Breuil-Magné où il va poursuivre ses recherches, ses expériences.

Celles-ci portent sur la maladie de Carré , qui est, pourrait-on dire, la poliomyélite des chiens. Ses ex­périences sont confirmées par le succès et, le hasard une fois de plus, va l'orienter vers le soula­gement de l'humanité.
Nous sommes en pleine guerre, une jeune fille de Breuil-Magné, atteinte de polio, après de longs mois d’hôpital revient paralysée, il la soigne au chlorure de magnésium, et en quelques mois elle est guérie. Cette guérison fait du bruit et les maladesses succèdent dans le cabinet du médecin de campagne. Sa renommée s'étend de plus en plus, à tel point que sa dévouée épouse suffit à peine à dépouiller un courrier volumineux, arrivant de la France entière et même de toutes les parties du monde.
Il répond à tous, y passe ses nuits. Il confie sa formule (le Naël) à ses confrères et aux familles de centaines d'enfants, de grandes personnes sont miraculeusement guéries. Il reçoit plus d'un millier de lettres de per­sonnes guéries reconnaissantes.
Ses théories, celles de son vieux professeur, se révèlent exactes, ses travaux personnels s'appliquant à la diphtérie et à la poliomyélite sont concluants ; les faits sont là et ne peuvent être niés. Cependant l'Académie ne reconnaît pas officiellement ses travaux sur le traitement magnésien.
C’est alors qu'il achevait un nouveau volume scientifique et que l'Académie de Médecine se penchant sur son œuvre de cinquante années de recherches allait reconnaître la valeur de ses théories que la mort brutale l'enlève à l'affection des siens, de ses amis et de l'immense multitude des malades pour qui il était l'espérance.
Médecin commandant de réser­ve, chevalier de la Légion d'honneur ; en 1945, il est officier du service de santé des Armées, président du Comité de Libération de Rochefort.


Virus Related to SV40
The first polio vaccine, marketed in 1955, was composed of polio virus which was supposed to have been killed by formaldehyde. In some cases the virus was improperly treated, and the live virus caused almost 200 cases of paralytic polio and a number of deaths. Later it was revealed that millions of people who were immunized against polio were injected with a virus called SV40 which was contaminating the polio vaccine but was overlooked until 1961. This virus is known to cause cancer in hamsters. No one knows what its effects are in humans. And given the long latency of some of these viruses we may have to wait several more years before we can assume we're safe. SV stands for "simian virus," and, if you were immunized against polio before 1961, the chances aren't bad that the little devil is crouched somewhere in your body today. While you wait to see what SV40 has in mind, if anything, you might mull over an article in the February 24, 1972 issue of the New England Journal of Medicine entitled "Virus Related to SV40 in Patients with Progressive Multifocal Leukoencephalopathy." This is a fatal disease in which the myelin covering of the brain dissolves and the body's immuno-response system is impaired, much as it is in leukemia and some other cancers. The study cited found a virus which either is SV40 or is closely related to SV40 in the brains of the victims of this disease. There is, in fact, quite a lot of new data suggesting that when it comes to immunization we are tinkering with things we don't adequately understand. At a recent American Cancer Society Seminar for Science Writers, Dr. Robert W. Simpson of Rutgers University observed that "immunization programs against flu, measles, mumps and polio may actually be seeding humans with RNA to form proviruses which will then become latent cells throughout the body…some of these latent proviruses could be 'molecules in search of diseases' which under proper conditions become activated and cause a variety of diseases [such as] rheumatoid arthritis, multiple sclerosis, lupus erythematosus, Parkinson's disease and perhaps cancer."
Between 1961 and 1978, Lederle, a leading vaccine manufacturer, controlled between 70 to 80 percent of the oral polio vaccine market.

Its product was known as "Orimune".

From 1978 until 2000 (the year the United States prohibited the sale of the oral polio vaccine), that company had 100% of the American market for oral polio vaccine. It has claimed that it distributed over 650 million doses in the United States alone since its licensure.

http://www.sv40cancer.com/knew.asp



VIDEO









sv-40?





Vaccination Erreur médicale du siècle de Louis de Brouwer
"Pour en finir avec Pasteur" Un siècle de mystification scientifique
Vaccinations, le droit de choisir de François Choffat
Vaccinations  Les Vérités indésirables de Michel Georget





Dernière révision: Novembre 24, 2009.