Propagande RTBF: la litanie annuelle du vaccin contre la grippe









Le Reportage était de P.Bollekens C.Stooq M Tournemenno M Hanquet

Lors du journal parlé de 19h30 de la RTBF du 27 janvier 2007.

On a assisté à un classique de propagande pour la vente au grand public du vaccin contre la grippe à une heure de grande écoute.


Quand on connais le prix de la minute publicitaire à cette heure!


La journaliste commence par nous présenter la couleur, en nous disant: est-que les Belges connaissent la grippe?

A la fin de la lecture de cette page la question sera: est-ce que les journalistes de la RTBF connaissent la grippe?
Lors de cette publicité déglisée, on s'attend à des explications, sur le pourquoi craindre la grippe (statistiques) ou sur le nombre de morts par grippe comparé à la pneumonie, il n'en sera rien bien évidemment.
On nous dit: les Belges ne se sont pas fait assez vacciner "les pauvres" ... pas "assez" contre la grippe, parce qu'ils pensent à tord que le vaccin n'a pas d'effet.

Bien au contraire l'effet nuisible des vaccins commence à faire tache d'huile... et le Belge n'est pas si cons...
La journaliste ne nous dit pas si le vaccin contre la grippe qu'elle semble préconiser comporte des risques ou s'il contient du Thimerosal (un conservateur à base de mercure ) extrèmement dangereux pour le cerveau (destruction de neurones, et dégénérèsence de type autisme) ni si les personnes sujettes à l'azheimer craignent les métaux lourds et l'aluminium de certains vaccins.
Par contre on nous fait venir à l'écran Monsieur propagande de service: Piet Vanthemsche commissaire interministériel influenza , c'est beau comme nom... qui n'INFLUENZERA personnes qui n'est dupes .. avec son discours pour nous dire que la grippe ne se soigne pas aux antibiotiques.
Donc on prend les Belges pour des "cons", car ils ignoreraient, la grippe provient d'un virus et que les antibiotiques soignent les maladies issues de bactéries comme la pneumonie.
Evidemment les journalistes font abstraction totale sur le fait qu'il y a environ 50 morts par an de la grippe pour 2066 morts par an de la pneumonie (statistique rapportée à la Belgique /USA)!! Petit détail qui tue les propagandistes, car ceux-ci s'arrangent toujours pour agglomérer les chiffres de la grippe et de la pneumonie afin de faire peur au public pour vendre leur camelotte de trituration vaccinal et mercurial qui pourtant n'a aucune utilisté contre la pneumonie.
La pneumonie est nettement plus tueuse que la grippe, et elle se soigne aux antibiotiques... monsieur Piet ...la pneumonie, Monsieur Piet tu t'es vu avec ton BROUILLARD de microbes en provenance du centre de contrôle des maladies (CDC).. américain
Quand aux vaccins contre la grippe, on perçoit qu'ils sont inutiles si ce n'est que de plomber les finances de la sécurité social, donc nos impôts.

Car pour la grippe il existe un remède très efficace peu couteux évidemment pas remboursé: La vitamine "C"; MAIS SURTOUT la VITAMINE D, car la grippe est principalement une maladie dont la cause est le manque d'exposition au soleil (BINGO BANGO), (D Cure en Pharmacie 4 euro), encore faut-il s'entendre sur les doses... (AUCUNS VIRUS NE RESISTE à LA VITAMINE C (Mathias Rath).

Chaque année ainsi nous voyons à la télévision un défilé de propagande pour nous vendre des vaccins anti-grippes (pour quelles raisons?), choux gras de l'industrie, (il est arrivé à la Belgique de stocker comme pour l'inutile TAMIFLU de Mr Donald Rumsfeld (l'ancien ministre des armées US ex cadre de Searl ex Monsieur Aspartame) jusqu'à 200.000 doses de vaccins) sans s'interroger sur leurs dangerosités, leur inefficacité patente est démontrée par la statistique, et leur danger pour l'immunité des individus est maintenant une évidence. Les cas d'autismes par le vaccin MMR sont patant n'en déplaise, un grand nombre de gens sont dorénavant près à trainer en justice ceux qui les empoisonnent depuis trop longtemps en toute impunité et utilisent des journalistes aux grandes heures d'écoutes.
Si par exemple on injecte 20.000 enfants en bas âge avec du thimerosal cela donne 124 apparentés autistes!
Qui feront également les choux gras de l'industrie, pour les personnes agées qui étaient classifiées à risques on se fout du risque alzheimer qu'elles encourent avec le mercure et l'aluminium qu'on leurs injecte ... mais l'industrie fait de la recherche sur un nouveau médoc anti-alzheimer "un blockbuster" qui rapportera des milliards pour les soigner...



EVITEZ la grippe en vous faisant vacciner bien entendu que non???? EVITEZ la grippe en prenant de la vitamine D plutôt

« L’opinion actuelle se maintient par la presse, la propagande et les moyens financiers mis à sa disposition. »

Albert Schweitzer

Chaque année à l’automne, les médias payés par l’industrie pharmaceutique lancent des campagnes publicitaires pour inciter les personnes âgées à se faire vacciner contre la grippe. Et pour mieux attirer le consommateur, ils prétendent que c’est gratuit. Voilà déjà un premier mensonge, car tout le monde sait que rien ou presque n’est gratuit ici-bas, et que les laboratoires ne sont pas des mécènes. Les vaccins « gratuits » sont évidemment payés par les usagers sous forme de prélèvements de la Sécurité Sociale.
Mais tout cela ne serait pas trop grave si ce vaccin était efficace.

En 1993, la caisse d’assurance maladie de Loire-Atlantique a voulu étendre le bénéfice de la vaccination gratuite à 43.000 assurés sexagénaires, et dû arrêter l’expérience en constatant qu’à cet âge les vaccinés consultaient plus et dépensaient plus que les non-vaccinés. Et le journal Libération du 11 octobre 1994 titrait: « les vaccinés contre la grippe coûtent plus cher à la Sécu ».
L’article précisait: « Les vaccinés consomment plus de médicaments que les non-vaccinés. En novembre et décembre 1993, ils ont dépensé 23% de plus que les non-vaccinés (en consultation, visites, pharmacie). Quant à l’efficacité du vaccin, elle reste difficile à évaluer. »

Actionsantelibertes.blogspirit.com
Une étude réalisée au Japon n’a pas davantage pu mettre en évidence la différence entre les taux de mortalité des personnes vaccinées et non-vaccinées, ce qui a conduit le gouvernement à suspendre son programme de vaccinations. Deux ans plus tard, les taux de grippe n’avaient toujours pas augmenté.
Des travaux menés par l’Institut national des Allergies et des maladies infectieuses sur les courbes de mortalité aux États-Unis de 1968 à 2001, ont conclu que la généralisation des vaccinations n’a pas diminué la mortalité dans tous les groupes d’âge, y compris les gens âgés, comme l’a précisé le Dr Lone Simonsen dans les Archives of Internal Medicine. Bien que l’incidence vaccinale soit passée de 20 % en 1980 à 65 % en 2001, la mortalité est restée la même alors qu’on espérait une baisse des décès d’au moins 40 %.

Dr Scohy : "Les campagnes publicitaires en faveur des vaccins représentent un endoctrinement type lavage de cerveau... On utilise tout d'abord la désinformation, avec trucage des chiffres statistiques et amalgame savant de l'effet protecteur du vaccin avec d'autres affections et une annonce de possibilité de contagion totalement fantaisiste. Ensuite, on sème la terreur pour faire croire à l'ensemble de la population que telle maladie est effroyable, mettant au même rang de gravité une banale rougeole et une poliomyélite paralysante. Ensuite on procède à la banalisation de l'acte vaccinal".

Encore de la propagande pro-vaccin sur France Info
http://www.lecoinbio.com

Voici les statistiques du c.d.c. (USA) (les vraies) de mortalité par la grippe fourni par John Cullison sur plusieurs années.

USA Année
------
1999
2000
2001
2002
morts par Grippe
------
1.665
1.765
257
753
morts par Pneumonie
--------
62.065
63.548
61.777
65.231
Voici le nombre total des décès dus à la grippe tel qu’indiqué dans le rapport (de 1979 à 1995, les statistiques étaient publiées tous les deux ans) :

1979 : 604 morts de la grippe               (sur la polulation TOTALE Américaine soit +-300 millions d'habitants!)
1981 : 3006                                           (en Belgique il y a 10 millions d'habitants)
1983 : 1431                                           (pour la Belgique vous pouvez diviser ce chiffre par 30!!!)
1985 : 2054 morts                   par grippe
1987 : 632 morts                      par grippe
1989 : 1593 morts par grippe
1991 : 1137 morts par grippe
1993 : 1044 morts par grippe
1995 : 606 morts par grippe
1996 : 745 morts par grippe
1997 : 720 morts par grippe
1998 : 1724 morts par grippe
1999 : 1665 morts par grippe
2000 : 1765 morts par grippe
2001 : 257 morts par grippe
2002 : 753 morts par grippe
http://www.lungusa.org/atf/cf/%7B7A8D42C2-FCCA-4604-8ADE-7F5D5E762256%7D/PI1.PDF
IL RESSORT de ces chiffres l'évidence même, on nous cache royalement la vérité (qui est payé pour...?), il n'y a AUCUN lieu de se faire vacciner contre la grippe, chercherai-t-on par contre à nous rendre malade volontairement avec ce vaccin qui n'a pas lieu d'être... il n'y a qu'un pas, et les journalistes ici plus haut porte LOURDE responsabilité quand à L'INTOXICATION et à la propagande dont ils font partie; en cachant le fait: qu'il y a TRES peu de morts de la grippe et beaucoup beaucoup plus de morts de la PNEUMONIE...

POINT BARE.
Evidemment ces statistiques sont bien différentes de celles que le CDC donne à la presse et au public (36;000 morts par an).

Car si on mélange les deux statistiques en les regroupant on augmente mathématiquement le chiffre des morts de la grippe; ce qui pourraient être utilisés astucieusement pour augmenter les ventes de vaccins!

La première colonne donne la mortalité par la grippe et la deuxième la mortalité par la pneumonie.
La médecine occidental fait des ravages et déceptions, elle est plus mortelle qu'aucun virus ni drogues illicites et terrorisme additionnés!
Pourtant bien documenté dans des revues scientifiques et rapporté par des médias ayant une couverture nationale, on sait que les médicaments approuvés par la F.D.A. tuent environ 106.000 personnes par an: soit un individu qui meurt toutes les 5 minutes des conséquences d'un "médicament approuvé" et un total édifiant de 300 morts par jour; ce qui est deux fois plus en une année que le total des morts Américains pendnat la guerre du Vietnam en n'incluant pas les morts d'erreurs médicales en hopitaux ce qui ferai un supplément atroce de 98.000 morts! Et si avec cela vous n'êtes pas encore trucidé c'est une estimation de 2 millions de morts qui s'ajoute et sont les victimes de maladies induites par les médicaments! Ceci inclus les médicaments pour l'obesité, le cancer, l'autisme, la dépression, les arrêts cardiaques, mais pas les vaccins!

Grippe A : une opération de propagande

Les vaccins contre la grippe (l'influenza en anglais) contiennent du Triton X-100, un puissant détergent, du formaldéhyde, des traces de l'antibiotique neomycine, du sucrose et du mercure .
Tous les vaccins contre l'influenza - même ceux administrés aux jeunes enfants - contiennent du thimerosal, un composé organomercuriel se retrouvant en tant qu'agent de conservation.
On a retiré le thimerosal des vaccins pour enfants par "précaution" car il pouvait être à l'origine de troubles neurodéveloppementaux graves.
Mais les vaccins antigrippaux en contiennent toujours et ils sont administrés aux jeunes enfants.

http://www.ass-ahimsa.net/vaccins11.html

L’efficacité du vaccin apparaît bien limitée. De nombreux vaccinés attrapent quand même la grippe : plus de 11 % des cas, selon l’Américan Journal Medical (1990, n° 88).

http://www.medecines-douces.com/impatient/hs20/grippe.htm
Au congrès international appelé «Projet Cochrane», afin de faire le point sur la vaccination contre la grippe depuis 37 ans. Dans le rapport qui regroupait 51 études sur 260 000 enfants, les chercheurs ont conclu qu’il n’existait pas la moindre preuve que la vaccination des enfants entre 6 et 23 mois avait une quelconque efficacité. Et d’après 25 études comprenant 60 000 adultes, le groupe Cochrane a estimé que la vaccination réduisait le risque de grippe d’à peine 6 %, pour les personnes en bonne santé. Quant aux gens âgés, après avoir passé en revue 64 études, le groupe Cochrane a conclu qu’aucune étude ne permettait de constater l’efficacité du vaccin. (cf. The Cochrane Database of Systematic Reviews, «Vaccines for preventing influenza» - 1-2006).
Entre le 9 et le 20 janvier 2004, 17 personnes âgées de plus de 90 ans, toutes vaccinées contre la grippe, ont manifesté des symptômes pulmonaires disparates, et 9 d’entre elles sont décédées de la grippe ? Philippe Blanchard, directeur de la Ddass, n’avait alors rien trouvé de mieux à dire que «chez les personnes âgées, le vaccin est peu actif».

http://www.laleva.org/fr/2007/03/comme_le_beaujolais_le_vaccin_nouveau_est_arrive_par_sylvie_simon.html
C'est l'usine qui fabrique aujourd'hui les vaccins contre le virus de la grippe H1N1

pour le compte de la compagnie Novartis:

Une enquête de la BBC (voir infra) déclare que "pendant que Lord Drayson était propriétaire de l'usine PowderJect Pharmaceuticals , il y a eu nombre de problèmes avec quatre différents vaccins: polio, grippe, hépatite A, et plus inquiétant le vaccin TB (BCG) fourni au National Health Service britannique.

La FDA américaine l'a visité deux fois en 2001 et une fois en 2003. Ils ont découvert une "situation significativement très mauvaise" dans l'usine, et mis a jour que quatre des cinq lots de vaccin destinés au marché américain ont échoué aux tests de rayon-vie; et peut être le plus inquiétant de tout: une contamination bactérienne du procédé industriel de fabrication pour les injections de grippe.

Des bactéries incluant la Klebsialla Oxytoca et la Serratia ont été identifiées dans la zone de l'usine où le vaccin contre la grippe était fabriqué.

En 2003 Mr Drayson a vendu PowderJect à Chiron, un géant pharmaceutique américain, pour plus de 500 millions de livres sterlings. Un an plus tard la ligne de production de vaccins contre la grippe était fermée par la FDA.

http://etat-exception.blogspot.com/2009/10/squalene-guerre-du-golfe-et.html
Le risque de souffrir de complications sérieuses provenant des vaccins contre la grippe est beaucoup plus grand que la grippe elle-même.

Dr William Frosehaver (dans Scipps Howard News Service, 05/11/1986)

En 1974, le Dr C. White avait publié une mise en garde contre les immunisations à répétition et leurs possibles effets adverses (cf. Ann. Int. Med - vol. 81 p 584), avertissement réitéré le 12 octobre 1996 dans Le Concours médical par le Dr C. Knippel.

http://www.laleva.org/fr/2007/03/comme_le_beaujolais_le_vaccin_nouveau_est_arrive_par_sylvie_simon.html
En janvier 1998, 31 personnes sont décédées de la grippe dans un établissement médico-social de Zurich (cf. Le Quotidien du médecin, 13 février 1998). La plupart ayant été vaccinées à l’automne!!!

Le 19 avril 2006, l’Evening Telegraph annonçait qu’une femme de Dundee, âgée de 56 ans, était décédée à l’hôpital des suites de la vaccination contre la grippe, victime d’une encéphalite une semaine après l’injection.


laleva.org
Entre le 13 et le 27 février 2005, treize personnes âgées de 82 à 99 ans, sont décédées dans une maison de retraite à Faulx, près de Nancy ? Huits de ces personnes sont décédées de la combinaison d’un virus de la grippe et d’une bactérie de type pneumocoque". La totalité des victimes, sauf une, sont décédées à la maison de retraite, souffrant de forte fièvre et d’un encombrement respiratoire toutes pourtant vaccinées contre la grippe!

sources
En Angleterre 15% des enfants ne sont pas vaccinés et une association de parents a mené une enquète:

revelant qu'un seul sujet était autisme dans ce groupe de 2 millions d'enfants, alors que chez tous les petits vacinés 1 sur 150 est autiste soit 70000 enfants!

L'autisme était pratiquement inconnue, mais après 1999, 2 millions d'autistes apparaîssent, Françoise Cambayrac l'explique dans son livre vérités sur les maladies émergentes.

Les enfants autistes ont été davantage exposés au mercure avant la naissance du fait des amalgames dentaires de la mère. Car la mère se débarrasse de son propre mecure vers l'enfant, ainsi la capacité de l'enfant d'éliminer le mercure après la naissance est amoindrie.

Le fait de répéter des doses de vaccins ajoute au problème d'une détérioration du comportement des neurones.

source scientifique:
88: Mutter J., Nauman J, Schneider R., Walach H., Haley B., " mercury and autism : accelerating evidence?", neuro endocrinol., Lett.2005 oct, 26(5) : 439-56.
En 1921, les statistiques démontrent les forces de l’homéopathie.

Le docteur T A Mac-Cann, de Dayton en Ohio, rapporte que sur 24 000 cas de grippe traités à l’allopathie, le taux de mortalité est 28.2 % tandis que chez 26 000 personnes traitées à l’homéopathie, le taux de mortalité est 1.05 %, et le taux était le même pour W.A. Pearson de Philadelphie sur 26, 795 cas. Chez certains homéopathes, les taux de mortalité étaient même inférieurs à 1 %.

Le docteur Roberts qui soigna 81 soldats à bord d’un navire de guerre les ramena tous sains et sauf, tandis qu’un autre navire perdit 31 hommes.

Dans: « The Journal of the American Institute of Homeopathy » de 1921 réunissant le rapport d’une cinquantaine de médecins homéopathes sur l’épidémie de la grippe espagnole.
« Dans une usine de 8 000 ouvriers, nous n’avons eu qu’un seul décès. Les patients ne sont pas décédés par abus de médicaments.

Gelsemium a été pratiquement le seul remède (homéopathique) utilisé. Nous ne nous sommes pas servis d’Aspirine ni de vaccins. » -Dr Frank Wieland, Chicago.

sources:
http://www.homeopathe.ca/fr/articles_publies/documents/BBpidemies.pdf
FluShield Vaccin du virus de la grippe, Trivalent, Types A & B Wyeth-Ayerst 1-800-934-5556 produit en utilisant le sulfate de gentamicine, formaldéhyde, polysorbate 80, tri(n)butylphosphate, thiomersal: embryons de poussin

http://philantropolis.spaces.live.com
Le transfert d'un virus simien à l'humain peut en modifier la virulence et avoir des conséquences pathologiques et catastrophiques infinis. La recherche se continue tout de même aveuglement et une panoplie de vaccins se font toujours avec des cellules de singes: variole, diphtérie, rage, grippe, SRAS (Syndrome Respiratoire Aigu Sévère), Sida, etc., etc.

http://cindypower2000

LA SAISON DE LA GRIPPE EST ouverte ... (Comme pour la chasse...)

24 SEPTEMBRE 2004. La machine de propagande pour 2004-2005

« La grippe saisonière » a atteind sa vitesse de croissière.

Tous les coups et exhortations habituelles sont bons pour vous faire vacciner et triturer contre de la grippe .
La dernière en date est la méga-prévision (dans un futur super lointain, un milliard d'années!);
une peste globale de grippe fera des millions morts...
Personne ne sait sur quelle information se base cette prévision, parce qu'il n'y a aucune information, seulement des craintes.
Peut-être vous vous rappelez que, l'année dernière, pendant la saison 2003-2004, la grippe était suivie à la trace et présenté comme un événement horrible.
Puis, silence radio.
Les corps scientifiques responsables des publications, rapports et statistiques (les mêmes élites qui avaient alimenté la presse de grandes prévisions pour 2003-2004)
n'ont jamais repris leur propre travail et font profil bas pour annoncer leur évaluation finale de ce qui s'est réellement produit réellement en 2003-2004, quand tout était fini.
Il y a une bonne raison à tout cela.
Voici une citation cueillie auprès de l'association américaine du poumon :
Mise à jour de grippe (grippe), 2003-2004
2 mars 2004
« La grippe "du cru" 2003-2004, semble se terminer, avec des incidents grippeaux rapportés en dessous de la moyenne pendant cette période d'année.
La saison de la grippe aux États-Unis a commencé l'année dernière très tôt,
principalement dans la partie occidentle des États-Unis, menant tôt déjà à un manque de vaccin dans quelques parties du pays. Bien que beaucoup aient craint que ce soit une saison grave en raison l'arrivée en avance de la grippe,
les experts croient que cette saison n'était PAS beaucoup plus grave que les autres. »
Hmm... Au-dessous de la moyenne. Pas beaucoup plus graves que les autres. Et le détail qui tue : MANQUE VACCINAL.
Non seulement 2003-2004 «était en dessous » de la moyenne de la grippe,
mais il est évident que le vaccin a été donné à moins de personnes qu'habituellement.
Rappelez-vous le début de la saison 03-04, la machine de propagande sur le danger grippale était vraiment à un plus haut historique.
Le ciel allait tomber. Mais le ciel n'est pas tombé. Le ciel était plus en place que jamais.
S'ils nous escroquaient une fois de plus alors, pourquoi devrions-nous croire ce qu'ils disent maintenant?
S'ils avaient tort et de plus jamais admis plus tard cette bourde, pourquoi devrions-nous leur faire confiance maintenant ?
Le CDC (organisme de veuille sanitaire) est tout aussi crédible qu'un cafard rampant dans une cabane abandonnée dans les collines de l'Arizona.
Le CDC peut faire les prévisions qu'il veut, il ne lui est jamais demandé de se justifier, ne doit jamais indiquer qu'il est désolé.
Il peut toujours retomber sur ses pieds grace au dicton populaire: même si nous surestimions le danger, nous avons eu les
meilleurs intérêts du public à l'esprit ; le vaccin de la grippe est bon pour chacun ; ainsi nous n'avons pas à faire des excuses.
Et on appelle cela de la science!
Le fait est, le CDC édicte des livrets et des notes internes et tient des réunions pour décider comment incliner la machine de propagande " P.R." vis-à-vis d'une maladie donnée à un moment donné. La CDC trouve les bonnes expressions la mise en forme et les photos
et en innonde leurs contacts de presse.

Bienvenue à la saison de grippe.

Ce qu'ils appellent des virus de la grippe est en fait un brouillard pourri en provenance des sièges sociaux du CDC et par tonne.

traduit de:
JON RAPPOPORT nomorefakenews.com


Sanofi-aventis : un vaccin anti-grippe mis en doute

Tous les autres métaux lourds peuvent avoir un rôle dans l'autisme et les T.E.D. de l'enfant
Si tous les médecins connaissaient la composition des vaccins, il est probable qu’ils seraient plus prudents dans leurs recommandations vaccinales...
ALUMINIUM et vaccins
ALUMINIUM & VACHE FOLLE
Les autorités sanitaires ont jugé jeudi "hautement probable" que des vaccins contant de l’aluminium aient entraîné l’apparition de lésions musculaires au niveau de l’omoplate chez des patients
Jack Doubleday, président de "Natural Woman/Natural Man Inc " a offert il y a quelques mois, 20,000$US à quiconque, médecin ou représentant de compagnie pharmaceutique , osera boire publiquement une mixture des ingrédients que l'on retrouve dans les vaccins. Afin d'en prouver l’innocuité, le drink se composera de thimerosol (dérivé mercuriel) de formaldehyde , de benzethonium chloride, de phenol , d' ethynol et d'aluminium. Le tout devra être préparé par trois médecins choisis par Doubleday et par trois autres désignés par le participant. Jusqu'à présent , personne n'a répondu à l'appel pour déguster ce pétillant cocktail de produits chimiques et de métaux lourds.

http://www.ass-ahimsa.net/vaccins8.html

La responsabilité de l'aluminium est reconnue depuis 1999 par l'OMS et l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé. Mais rien n'a été rendu public.

Pourquoi ?

Alerte aux vaccins l'aluminium accusé

Existe-t-il une association entre la lésion et des vaccins contenant un adjuvant aluminique ?"

L'étude compare deux groupes de patients atteints de maladies musculaires, les uns (les cas) présentant la lésion caractéristique de la myofasciite à macrophages, les autres (les témoins) non.

Les résultats sont clairs, nets et inattaquables. 91 % des cas de myofasciite à macrophages contre seulement 42 % des témoins, ont été vaccinés par un vaccin contenant un adjuvant aluminique, au moins une fois au cours des dix années précédant le début de leurs symptômes. 75 % des cas vaccinés avaient reçu le vaccin anti-hépatite B.54 % des sujets porteurs de la lésion présentent plus fréquemment des symptômes de fatigue au début de la maladie. "Ils rapportent plus souvent des troubles de la mémoire, des difficultés à rester attentif à se concentrer, à réaliser des tâches multiples et à prendre des décisions.

VIDEO

Dr. J. Anthony Morris, virologiste et ancien chef du contrôle des vaccins à la FDA :

«Il n’existe aucune preuve que le vaccin contre la grippe soit utile. Ses fabricants savent bien qu’il ne sert à rien, mais continuent néanmoins à le vendre.»
Wodrag décrit la peur de la pandémie comme une orchestration:

"C'est du grand business pour l'industrie pharmaceutique, a t-il dit à la « Neuen Presse.

La solution nutritive pour le vaccin est composé de cellules cancéreuses provenant d'animaux et "nous ne savons pas s'il peut y avoir une réaction allergique".

Johannes Lower, président de l'Institut Paul Ehrlich a souligné:

Les vaccins peuvent également causer des effets secondaires pires que le virus de la grippe porcine elle même.

http://www.bild.de/BILD/news/bild-english/world-news/2009/08/07/swine-flu-health-expert-warning/does-virus-vaccine-increase-risk-of-cancer.html
De la plus haute importance: concerne la journaliste autrichienne et la procédure en justice contre le vaccin de la grippe A, un empoisonnement à venir des populations, concerne cette journaliste virée de son journal pour avoir mis la main sur très gros...

faire suivre à des anglophones
pour télécharger en format mp3 utiliser
http://www.dvdvideosoft.com/products/dvd/Free-YouTube-to-MP3-Converter.htm

source Youtube:
Jane Burgermeister interview PART 1/4 SWINE FLU

http://www.youtube.com/watch?v=PhGoubc2ygg

Jane Burgermeister interview PART 2/4 SWINE FLU

http://www.youtube.com/watch?v=FcwNp2ejJLk

Jane Burgermeister interview PART 3/4 SWINE FLU

http://www.youtube.com/watch?v=nVc2vtWgAus

Jane Burgermeister interview PART 4/4 SWINE FLU

http://www.youtube.com/watch?v=cXi1EFSUIiU


Le plan longuement mijoté d’acclimatation des masses à une future pandémie de grippe est arrivé à son point culminant. Les masses sont mûres. Pour la majorité, ce qui se passe présentement semble une suite logique d’événements naturels dont on nous avait prévenus. La logique est ailleurs.
L’OMS a précédemment appellé à éviter le terme de grippe porcine car la maladie se transmet d’humain à humain et n’est pas liée au contact avec des porcs ou avec le fait de manger de la viande de porc. Différentes appellations ont été suggérées : grippe mexicaine, grippe nord-américaine, nouvelle grippe, grippe du nouveau virus A/H1N1.

http://www.newsoftomorrow.org
A n’en pas douter, ce tapage médiatique autour de la grippe porcine fait partie d’un plan de propagande visant des buts psychologiques préalablement établis.

http://bulletindelinternational.wordpress.com