La nouvelle dictature médico-scientifique








La nouvelle dictature


autres livres de Sylvie Simon


Nous avons souvent la faiblesse de croire que le monde médico-scientifique œuvre avec passion et dévouement pour le bien de l’humanité, alors qu’il s’agit d’une industrie qui génère des intérêts d’autant plus colossaux qu’ils sont directement financés par des États crédules et parfois complices.
Loin d’être un réquisitoire contre la science ou la médecine, ce livre pointe du doigt l’inquiétante corruption de ces milieux, cause de scandales et de mensonges institutionnalisés: médicaments dangereux (voire mortels), résultats falsifiés, sang contaminé, pollutions diverses, mensonges sur le cancer, le sida, la grippe aviaire, les hormones, les vaccinations…
Sylvie SIMON indique clairement à qui profite cette désinformation et donne la parole à des chercheurs, biologistes, médecins qui tirent la sonnette d’alarme. La remière version de cet ouvrage, paru il y a dix ans, reste demandée par des lecteurs avides de vérité. C’est pourquoi l’auteur signe cette nouvelle version, réactualisée par de nouvelles informations, rarement onnues du grand public.
Sylvie SIMON est écrivain et journaliste. Depuis quelques années, elle combat les idées reçues en explorant divers domaines de la science, et consacre la plus grande partie de son activité à militer contre la désinformation en matière de santé et d’écologie, sujets de brûlante actualité. Elle a déjà publié plusieurs essais sur des scandales (sang contaminé, vaches folles, amiante, hormones de croissance, vaccins etc.), générés par la corruption de certains milieux et d’experts dits « scientifiques ».

« La science est la plus récente, la plus agressive et la plus dogmatique des institutions religieuses. » Paul FEYRABEND (Professeur de physique à Berkeley)

Ce livre n’est pas un réquisitoire contre la science ou la médecine, mais plutôt contre la corruption liée à l’état d’esprit inquiétant qui se répand insidieusement dans le monde « scientifique », avec l’aide du monde « politique », et qui a déjà été la cause de nombreux scandales.

Ces derniers sont trop rarement révélés - et toujours de manière isolée - pour que le public prenne conscience du mensonge institutionnel qui règne dans le monde et particulièrement en France.

Appartenant au système, les chercheurs qui dénoncent les dérives actuelles de certains de leurs pairs sont d’office mis sur des voies de garage ou privés de financement, et les médecins encourent l’exclusion du conseil de l’ordre. Ce sont eux - médecins, scientifiques, physiciens ou biologistes - qui m’ont encouragée à écrire ce livre nous dit Sylvie Simon.
Sa première version a été rédigée en 1996 et, depuis sa parution, nous aurions pu espérer un assainissement de la situation, or il n’en est rien ! Non seulement la dégradation se poursuit, mais elle semble s’accentuer. Et, comme le dit si bien Milan Kundera : « Être moderne, c’est être l’allié de ses propres fossoyeurs. »
Le Dr Benjamin Rush, médecin de George Washington et signataire de la Déclaration d’Indépendance des États-Unis en 1776, avait prévenu : « À moins que nous n’incluions la liberté thérapeutique dans notre Constitution, la médecine installera un jour une dictature que nous sommes incapables de concevoir pour le moment. »

source