Retour au glossaire - V

Voûte

Voûtes quadripartite sur plan barlong

Ouvrage de maçonnerie cintré, destiné à couvrir un espace entre des murs (pieds-droits), des piliers, des colonnes, et qui se soutient lui-même.

La voûte romane peut être en berceau, ou d'arêtes (formée par l'interpénétration à angle droit de deux berceaux), sur croisée d'ogives (constituées d'arcs se croisant en diagonale) quadripartite ou sexpartite.
La voûte domicale présente des voûtains bombés, la clé de la croisée d'ogives étant plus haute que le sommet des arcs doubleaux et des arcs formerets.
La voûte en cul-de-four est en forme de quart de sphère.
A l'époque gothique, la voûte est généralement divisée en plusieurs compartiments(voûtains) par des arêtes ou des ogives.

VOÛTE À LIERNES ET TIERCERONS
Figure composée d'ogives qui s'assemblent dans une clé de voûte commune pour couvrir un espace triangulaire.

VOÛTE D'ARÊTES

Pénétration de deux voûtes en berceau de même hauteur formant quatre voûtains triangulaires qui se rencontre au milieu de la travée en arêtes vives.

 

 

 

 

© André Vandenberg, 1999/2002 - Tous droits réservés
Mise à jour : jeudi 18 juillet 2002 17:18