Comptage conditionnel : la fonction NB.SI < Retour
  • NB.SI permet d'effectuer un comptage conditionnel.

  • NB.SI peut utiliser les caractères génériques (*, ?).

Remarques

  • L'opérateur par défaut du critère est l'égalité.

  • Un critère de base s'écrit entre des guillemets.

 

 

Exemple 1

Critère : une constante textuelle.

Objectif : on souhaite connaître le nombre d'occurrences d'un mot donné dans une liste.

Remarques 

1° La casse n'a pas d'importance : framboises ou FramBoises, ...

2° La formule présente une limitation importante : elle traite toujours les framboises !(Solution : voir exemple suivant)

 

Exemple 2

Critère : adresse d'une cellule.

Objectif : on souhaite connaître le nombre de clients pour un ensemble de villes. 

Ici, la formule de base(en J8) a été recopiée jusqu'en J10. Remarquez la présence des $ à gauche des n° : en effet, la recopie est verticale. Il faut figer les références verticales pour rester sur la plage G8:G17

Remarque importante

Ici, le critère varie en fonction du contenu de la cellule I8 (pour la première formule) 
critère paramétré : donc, il n'est plus nécessaire de modifier la formule pour modifier la valeur du critère.

 

Exemple 3

Critère : adresse de cellule.

Objectif : on souhaite compter le nombre d'interventions réalisées par un technicien donné.

La cellule j104 contient une liste déroulante pour le choix du technicien.

 

Exemple 4

Critère : une expression.

Objectif : compter le nombre de chiffres d'affaires dont la valeur dépasse une valeur donnée. 

Donc, dans cet exemple, l'opérateur de comparaison n'est plus l'égalité (qui est l'opérateur par défaut).

Remarque 
Le critère a été construit par concaténation.Ici, l'opérateur est une constante.

 

 

Exemple 5

 Critère : une expression.

Objectif : on souhaite compter le nombre de CA qui répondent à un critère donné.

La cellule j55 contient la formule de base.

Remarques 
1° Le critère est construit par concaténation : l'opérateur est variable (I55), comme la valeur limite (I56).

2° La cellule I55 offre à l'utilisateur une liste déroulante pour le choix de l'opérateur.

 

Exemple 6 (Initié)

Objectif : on souhaite compter le nombre de CA qui se situent dans un intervalle fermé.

Pour résoudre ce problème, nous n'utilisons pas NB.SI mais les outils suivants :

1° SOMME et SI
2° Une formule matricielle

Remarque

Pour rappel, une formule matricielle est obtenue en validant une formule classique avec la combinaison CTRL+MAJ+Enter.

Formule stockée en P55



Fonctionnement
: quand un CA est dans l'intervalle, la fonction SI renvoie 1. Comme la formule globale réalise une somme (de 1 ou de 0), j'obtiens donc un comptage.

 

 

Exemple 7

Critère : utilisation des caractères génériques * et ?.

Objectif : on souhaite utiliser un critère qui utilise une partie de la valeur à tester.

 

L'astérique (*) : identifie une suite quelconque de caractères.

Le point d'interrogation (?) : identifie un caractère.