Petit historique Secteur d'activité Conditions générales de vente Informations financières




Petit historique


Alors qu'il n'était pas plus haut que trois pommes et déjà séduit par sa chaleur et sa noblesse, Frédéric Corbesier commençait à travailler le bois sur le petit établi qui trônait au milieu du salon de ses parents. A cette époque, il avait déjà une idée bien ancrée dans sa petite tête blonde : plus tard, quand il sera grand, il sera menuisier.


Il entama donc des études de menuiserie et agencement de l'habitat à l'Institut Saint-Raphaël de Remouchamps où il obtient son diplôme en 1992.


Ensuite, désirant se perfectionner dans l'ébénisterie-sculpture, il s'inscrivit à l'Institut Saint-Laurent de Liège.


A peine son diplôme en poche, il entama sa carrière au service d'un patron.


Le 1er janvier 1996, il s'installa comme indépendant à titre principal dans le garage de ses parents. A cette époque, il s'adjoint les services d'un apprenti.


L'espace de travail devenant trop exigu, il fit construire, fin 1997, un atelier de 300 mètres carrés dans le Zoning Artisanal de Cornemont. Une croissance rapide du nombre de ses clients l'obligea, en avril 1998, à engager un premier ouvrier pour le seconder dans ses nombreuses tâches.


Les travaux visant à doubler la superficie de son atelier sont terminés et un apprenti et différents stagiaires sont depuis lors venus agrandir l'équipe dynamique de la menuiserie.



Secteur d'activités


L'entreprise fabrique en ses ateliers et place toutes menuiseries intérieures (escaliers, portes, placards, aménagements divers) et extérieures (châssis de fenêtre, portes, vérandas, pergolas, terrasse).


Le succès grandissant des matériaux nécessitant moins d'entretien l'amène, de plus en plus, à placer des châssis PVC et Aluminium de toutes teintes et de toutes particularités.


La recrudescence des vols dans les habitations nécessite le placement de châssis plus performants. Ainsi, les châssis de sécurité ont comme spécificité de rendre l'effraction de votre bâtiment plus difficile voire impossible.


L'entreprise est également agrée pour le placement de portes résistantes au feu.



Conditions générales de vente


Les présentes conditions générales sont seules applicables à l'exclusion de toutes autres, sauf accord express écrit de notre part.


A défaut d'être acceptées par le client dans le mois qui suit leur remise, nos offres cessent de nous lier.


Nos prix sont fermes durant une période d'un mois. Passé cette date, ils seront sujets à révision en fonction des modifications des salaires, charges sociales et du prix des matériaux selon la formule : p = P (0,4 s/S + 0,4 i/I + à,2).


Les commandes des clients ne nous engagent qu'à partir du moment où nous les avons définitivement acceptées par écrit.


Toutes demandes de modifications ou suppléments de travaux devront obligatoirement être émises par écrit et nécessiteront une remise de prix complémentaire. A défaut, l'exécution de ceux-ci sans protestation immédiate vaudra commande et le prix en sera déterminé au cours du jour de l'exécution.


Si le client annule ou réduit la commande ou se charge lui-même ou charge un tiers de l'exécution de tout ou partie des travaux commandés, il s'engage à nous indemniser de toutes nos dépenses, de tous les travaux déjà entrepris et du bénéfice manqué, évalué à 20% du montant des travaux annulés ou supprimés.


Les délais d'exécution des travaux sont toujours indicatifs. Toutefois, en cas de retard anormal, injustifié et supérieur à 20% du délai initialement prévu, l'entrepreneur sera redevable d'une indemnité forfaitaire de 3/10.000 du montant des travaux, par jour calendrier qui suit la mise en demeure écrite restée sans suite pendant huit jours, avec maximum de 20% de ce montant.


La facturation s'établira par état d'avancement mensuel. Toute facture impayée à 30 jours de sa date sera majorée d'une indemnité forfaitaire et irréductible égale à 12% du montant dû et entraînera le débit d'un intérêt conventionnel de 12% l'an, de plein droit et sans mise en demeure.


Aucune retenue pour garantie ne pourra être appliquée sur le montant des factures émises. Dans l'éventualité où une garantie serait acceptée par l'entrepreneur, celui-ci la constituera sous forme de cautionnement collectif auprès de la société Coopérative Indépendante de Cautionnement Collectif (S.C.I.C.C.). Tout cautionnement éventuel sera libéré pour moitié à la réception provisoire, le solde à la réception définitive.


Il sera procédé à la réception des travaux dès leur achèvement et un procès-verbal contradictoire sera dressé. A défaut, le maître d'ouvrage sera sommé, par lettre recommandée, d'y procéder dans les quinze jours de la demande écrite, passé ce délai, la réception provisoire sera censée avoir été obtenue tacitement. La réception définitive des travaux interviendra, selon les mêmes conditions, six mois après la réception définitive.


La réception provisoire des travaux produit effet d'agrément des vices apparents non réservés dans le P.V. de réception et constitue le point de départ de la responsabilité décennale de l'entrepreneur dans les hypothèses où celle-ci trouverait application. La responsabilité contractuelle du chef des vices cachés véniels non susceptibles d'engager la responsabilité décennale de l'entrepreneur est accordée pour une durée d'un an à dater de la réception provisoire, toute action judiciaire qui pourrait résulter de la responsabilité contractuelle devra être introduite dans les trois mois de la découverte du vice éventuel ou de l'échec des négociations tendant à un règlement amiable du différend.


En cas de litige, les Tribunaux de Liège seront seuls compétents, à moins qu'une clause compromissoire ne prévoit un recours à l'arbitrage devant la Chambre de Conciliation et d'Arbitrage du Bâtiment et des Travaux publics de Liège (C.C.A. Lg).



Informations financières


R.C.Lg : 191.276
TVA : BE-0508.574.760
Banque ING : 363-1228526-61 / IBAN BE 62 36312285 2661