Pompafric

 

Ouh ouh... ouh-eh-ouh ! (2x)

J'ai toujours eu de l'admiration pour vous,
J'ai toujours su que vous seriez avec nous,
Je vous emmène dans nos nouvelles colonies
A l'africaine...

Ô prédateurs tentaculaires, ô boulimie monopoliste,
Ô technocrates mercenaires, quand la finance a ses artistes...
Ô terrain d'jeu au soleil, ô chaises longues pour politiques,
Boloré, Bouygues, Vivendi, Elf... se servent sur la pompe-Afrique !

Bolopoli, Boloréseau, Boloré voyage au Congo,
Boloré crée son arsenal, rejoint la cour du général,
Bolocratie, Bolo la pieuvre regarde les devises qui pleuvent,
Quand Bolo se roule un tarpé, il ouvre une usine OCB !

REF

Ouh ouh... ouh-eh-ouh ! (4x)

Mitterand était mon papa, j'pars en colo en Angola,
Je connais tous les moniteurs, richissimes, archi-corrupteurs.
Y'a des armées désoeuvrées qui méritent qu'on leur tienne compagnie,
Nous on fait la guerre en musique, on fait chanter la République !

France-Afrique l'immaculée, intérêts pétro-meurtriers,
Pendant que l'Angola se viole, nous on fait l'amour dans l'pétrole !
Guinée, Togo, Bissau, Biafra, on est mouillés jusqu'au Rwanda,
On a dopé vos dictateurs, vous voyez qu'la France a du coeur...

REF

Si on écoulait not' vache folle sur le marché du Nigéria,
A deux francs l'kilo c'est du bol, j'pourrai partir aux Bahamas...
Mon banquier me trouve un peu pâle, mon compte a besoin de soleil,
Faut qu'j'trouve un paradis fiscal où m'détendre les orteils.

Paradis, refuge planétaire pour portefeuille de mercenaire,
Pour autre pilleur de l'Afrique ou pour fumier démocratique :
Elles ont belles gueules nos colonies. Bizarre, Elf s'est fait griller...
Il faut balancer la politique africaine de l'Elysée !

REF (2x)

 

Comme les journées sont longues - Si la vie m'a mis là