La balle unique : résumé

0-27ms 28-55 56-82 83-110 111-137 138-165 166-192 193-220 221-247
z222 TIR POSSIBLE z223 TIR POSSIBLE z224   z225   z226

 

Images

Constatations

z222-z223

Incertaines, mais le poignet de Connally a disparu (mouvement vers le bas) entre z222 et z223. Le col de son veston s'est relevé et le veston s'est légèrement ouvert, peut-être en raison d'une ébauche de mouvement en avant de la poitrine.

Il est possible que la balle ait frappé entre 222 et 223. Le Gouverneur Connally ne montre pas d'autres réactions que la réaction purement mécanique au choc. 

 

z223-z224

Le revers de veston de Connally s'est relevé et cache la chemise, son épaule droite a avancé brusquement vers l'avant, son corps a légèrement pivoté vers la gauche.

La balle vient peut-être de frapper entre 223 et 224. Le Gouverneur Connally ne montre pas d'autres réactions que la réaction purement mécanique au choc. 

 

z224-z225

Le corps de Connally poursuit son mouvement de rotation vers la gauche, mouvement qui se marque ici surtout au niveau de l'épaule gauche qui part en arrière. Sa tête et son torse poursuivent également ce mouvement de rotation vers la gauche. L'expression du visage semble surprise: la bouche s'est ouverte.

JFK semble également surpris, ses mains se sont abaissées entre z224 et z225.

La balle a traversé les deux hommes depuis un peu plus de 55 millisecondes. Leur réactions sont, pour l'instant, purement mécaniques : à part leur visage surpris, on ne note pas encore de réaction musculaire.

 

z225-z226

Connally pique du nez et semble rentrer la tête dans les épaules pendant que sa tête pivote vers l'avant. On aperçoit son chapeau qui est encore remonté un peu par rapport à l'image précédente. Kennedy pivote rapidement vers la gauche, ses mains remontent vers sa gorge.

Les deux hommes montrent pour la première fois une réaction musculaire et celle-ci est très marquée.

 

z225-z237

Connally projette violemment et brièvement son bras droit, la main tenant le chapeau, vers le haut et en avant.

Violente réaction musculaire à la balle ayant traversé et brisé le poignet

 

A partir de z240

La main de Connally réapparait à la fin du mouvement violent du bras qui a amené la main derrière la porte. Le poignet tombe et est totalement flasque à partir de z245, pendant selon un angle non naturel tant que l'on verra le poignet.

Alors que Connally n'y porte aucune attention (il ne sait même pas qu'il est blessé au poignet), le poignet brisé devient flasque.

 

A partir d'environ z240

(Attention, GIF de 670K)

Connally se tourne vers JFK en criant "No...no"

 

Conclusion : les deux hommes ont été frappé par une balle entre z222 et z223 ou entre z223 et z224. Si une incertitude reste dur le moment exact, leurs réactions ultérieures concomitantes sont cohérentes avec un tel ti. Cet examen du film de Zapruder, tout en laissant la question du moment exact du tir ouverte, valide donc la théorie de la balle unique.

 

Retour à la théorie de la balle unique

Page d'accueil