Voyage en Egypte

Commentaire minimal. Ceux-ci seront ajoutés au fur et à mesure

Tout de suite les choses sérieuses : la pyramide de Meidoum, non loin du Caire.

Le plus pénible : la descente dans les entrailles de la pyramide dans une position pour le moins inconfortable.

Au final, on arrive dans une chambre minuscule (si on considère la construction) et chaude (très).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

D'autres pyramides

 

Une constatation : la sécurité, présente partout même si parfois avec un semblant de folklorique

 

Entrée du quartier copte et église copte (vous ai-je dit que notre guide était....copte?)

Les mosquées sont également magnifiques

 

 

Pendant ce temps, les égyptiens vivent.......

Et enfin, les voilà : les grandes pyramides

Ca c'est Mykérinos, la plus petite des trois : vous avez vu le chamelier en bas à gauche?

Ca c'est la barque solaire. On en a retrouvé plusieurs, une seule est exposée.

 

Allez hop, à Louxor, le temple de Karnak

 

Au passage, une vue sur les destructions auxquelles se sont livrés les voyous chrétiens. Non contents de marteler tout ce qu'ils pouvaient atteindre comme représentation de dieux, ils ont ici démoli un groupe de trois statues pour obtenir....une croix !!!

Pour le reste, le temple est un champ où ils reste encore des centaines de blocs qui attendent une destination. Je suis photographié à côté d'une main qui attend son colosse. Encore récemment pourtant (en 1995), une découverte miraculeuse, quelques statues intactes.

 

Le plus petit temple de Louxor, au-dessus duquel on aperçoit une mosquée construite à l'époque où le temple se perdait sous 8 mètres de sable.

Le même, la nuit

 

Le temple d'Atshepsout. De l'autre côté de la montagne : la vallée de Rois.

Au dessus de la montagne : le mont en forme de pyramide qui explique peut-être le choix de ce lieu pour les tombes

Dans les tombes, photos interdites, mais bon, quand même......

Et pendant ce temps là, les égyptiens vivent toujours : ici un gamin qui avec son âne vient chercher de l'eau pour son village.

 

Pour aller en Moyenne Egypte, zone interdite, un seul moyen, le convoi de car protégé par l'armée, toute circulation s'arrêtant pour laisser passer le convoi.

 

Ce qui nous permet de visiter quelques merveilles, mais rapidement, puisque l'escorte attend.

 

Effet de lumière : c'est ainsi que les temples étaient éclairés, accentuant le mystère qu'ils devaient représenter pour les égyptiens de l'époque.

 

Et pendant ce temps, les égyptiens vivent toujours

Le Ramesseum et son colosse détruit par.....oui, gagné, les chrétiens coptes

Beau, non? Au fond le colosse écroulé.

Et ces colosses, que contemplent ils, la misère du peuple qui les a construits?

 

De temps en temps, une pause en fumant la chicha

 

Car l'Egypte sait être un pays paisible....

....comme on ne le devine pas en regardant le trafic. Quoique celui-ci soit étonnamment fluide, les égyptiens étant très très peu agressifs au volant, tout se passe bien finalement, et ce qui semble être un bouchon inextricable n'est en définitive pas tellement ennuyant.

Vous aimez l'ail?

Le souk de Kan Al-Kalhili. Au fond de la première photo, Al Hazar. C'est ici, deux jours plus tard, qu'une bombe explosait

 

Bye bye, et à la prochaine