LOTUS

Au cœur du symbolisme

L'Arbre Séphirotique du Monde hébraïque

(Résumé)

La Kabbale

La Kabbale (de l'hébreu qabbalah) désigne l'aspect le plus élevé, le plus intérieur de la tradition hébraïque. Elle représente la partie ésotérique et initiatique, l'esprit d'une tradition anciennement orale comparativement à la partie exotérique, à la lettre de textes plus récents.

Les trois colonnes

Selon la Kabbale hébraïque, au commencement il n'y avait rien. Dans ce vide (Aïn) apparut l'Un, Dieu qui créa le Ciel et la Terre reliés par les trois grandes colonnes de l'Arbre Séphirotique. Les colonnes de droite (masculine, lumineuse et active) et de gauche (féminine sombre et passive) furent unifiées au sein de la colonne du milieu. L'Arbre Séphirotique intègre en conséquence l'Unité et la dualité, l'Arbre de Vie et l'Arbre de la Science du bien et du mal de la tradition biblique. Appelé aussi Arbre de Vie, l'Arbre Séphirotique fut décrit pour la première fois dans le livre de la Formation (Sepher Yetsirah) et puis dans le livre de la Splendeur (Sepher haZohar), les deux ouvrages les plus importants de la doctrine ésotérique hébraïque.

Dieu se manifeste selon dix degrés, dix lumières, dix paroles ou dix aspects divins nommés séphiroth et répartis entre les trois colonnes de l'Arbre Séphirotique de la manière suivante:

Les trois colonnes de l'Arbre Séphirotique

Colonne de gaucheBinah
(Intellect)
Gevurah
(Rigueur)
Hod
(Gloire)
 
 

Colonne du milieuKeter
(Couronne)
Tiphereth
(Beauté)
Yezod
(Fondement)
Malkuth
(Royaume)

Colonne de droiteHochmah
(Sagesse)
Hesed
(Miséricorde)
Netzah
(Victoire)
 
 

Une séphirah (au singulier) est un récipient destiné à recevoir les influences spirituelles et à les transmettre. Les séphiroth sont autant de récipients qui reçoivent et déversent les eaux du “fleuve d'en haut”.

Les séphiroth font aussi référence à un système d'équivalences numériques propres à établir une relation entre la manifestation divine et la source. Le choix du nombre 10 (= 1 + 9) symbolise le plein développement de l'Unité au cours d'un cycle dénaire, la réalisation complète de l'Un, de Dieu.

Les deux sens de parcours

L'arbre peut bien entendu être parcouru dans les deux sens:

  • Dans le sens descendant du Ciel vers la Terre, les dix séphiroth symbolisent les divers degrés de la manifestation divine, aussi bien au niveau de l'univers (macrocosme) que de l'être (microcosme). Selon la Kabbale hébraïque, l'univers et les êtres ont été formés à partir du morcellement de l'être primordial, l'Adam Kadmon. Les degrés supérieurs des séphiroth correspondent aux principes à la source de la manifestation et sont associés aux racines de l'arbre; les degrés inférieurs sont en relation avec la manifestation elle-même symbolisée par le feuillage de l'arbre. Il s'agit en conséquence d'un arbre inversé représentatif de la Volonté du Ciel sur la Terre;
  • Dans le sens ascendant de la Terre vers le Ciel, les dix séphiroth symbolisent l'échelle des degrés du retour de la manifestation divine vers le Divin en soi. La réintégration peut aussi bien concerner le macrocosme que le microcosme. Or, comme tous les êtres sont des parcelles de l'être primordial, leur réintégration dans l'Unité originelle correspond en quelque sorte à une reconstitution l'Adam Kadmon. L'être primordial est habituellement montré de dos afin que le spectateur puisse d'autant mieux s'identifier à lui (au regard de la droite et de la gauche).

Arbre inverséAdam Kadmon

Les colonnes de droite et de gauche associent deux à deux les séphiroth opposées et relèvent du monde de la dualité. La colonne du milieu regroupe les états unifiant les séphiroth opposées et représente le monde de l'Unité. Il s'ensuit que:

  • Lors de la descente le long de l'arbre décrivant la manifestation de l'Unité, la colonne du milieu apparaît bien évidemment avant les colonnes latérales reliées au monde la dualité;
  • Au cours de la remontée depuis la manifestation divine jusqu'à l'Unité, les colonnes latérales doivent d'abord réintégrer par étapes la colonne du milieu avant que l'ascension de l'intégralité de l'axe reliant la Terre et le Ciel ne puisse entreprise.

Descente Arbre SéphirotiqueAscension Arbre Séphirotique

Notons que les deux ternaires des séphiroth inférieures sont inversées par rapport au ternaire des séphiroth supérieures. En fait, les deux ternaires constituent le reflet dans le domaine cosmique et individuel du ternaire le plus élevé qui relève du domaine supra-cosmique et supra-individuel.

Les séphiroth constituent un tout reflétant l'Un. Aucun aspect divin, aucune séphirah ne peut être pleinement comprise sans la connaissance de ses relations avec les autres aspects, les autres séphiroth.

Page détaillée

Haut