LOTUS

Au cœur du symbolisme

Simplicité et complexité

(Résumé)

Le Tout est Un

La simplicité caractérise ce qui est un, ce qui n'est pas composé d'éléments pouvant être étudiés séparément. C'est l'attribut majeur de l'Unité indivisible, intimement liée au Principe à la source de la manifestation universelle.

L'Unité principielle contient l'ensemble des possibilités de non manifestation et de manifestation des êtres et des choses. Elle renferme en conséquence une multitude de potentialités lui conférant une grande complexité. Loin d'être opposées, simplicité et complexité sont corrélatives 1.

Symbole yin-yangDiverses traditions considèrent que le développement du Cosmos s'effectue à partir de l'Oeuf du Monde, du germe contenant toute la manifestation du Monde à l'état indifférencié. Le symbole yin-yang de la tradition chinoise offre, par exemple, une image apparemment simple de l'Oeuf du Monde. Toutefois, les deux moitiés noire (yin) et blanche (yang) sont étroitement imbriquées afin de souligner leur non-dualité. De plus, la moitié blanche (yang) contient un point noir (yin) et la moitié noire (yin) un point blanc (yang). Autrement dit, il n'y a pas de yin sans yang ni de yang sans yin. Le yin et le yang sont fortement inter liés et ne peuvent être étudiés séparément. Considérer le yin et le yang comme des principes distincts reviendrait à dénier au symbole le rôle de représenter la Grande l'Unité (Taiji). Ce simple aperçu devrait suffire à nous convaincre que la doctrine chinoise, et plus généralement extrême- orientale, est essentiellement non-duelle et profondément unifiée 2.

Le yang et le yin se manifestent sous des apparences diverses (actif et passif, positif et négatif, masculin et féminin, lumière et ombre, jour et nuit, clarté et obscurité, chaud et froid etc.) bien éloignées de notre perception duelle du bien et du mal. Ces différents couples sont des aspects complémentaires générés par la complémentarité fondamentale du yang et du yin.

Si nous considérons plus particulièrement le yang et le yin sous leurs aspects masculin et féminin, le symbole yin-yang représente alors le parfait équilibre de ces deux aspects réunis au sein de l'Androgyne primordial. Au cours de sa manifestation individuelle, l'Androgyne se différencie en fonction du caractère masculin (yang) ou féminin (yin) qui prédomine au sein de chaque être. Cette manifestation duelle des êtres selon le sexe n'efface cependant pas la complémentarité des aspects masculin (yang) et féminin (yin) au sein de chaque individu. Certes, le processus de manifestation conduit à des déséquilibres entre yang et yin à l'origine de la diversité des êtres et de l'évolution dynamique du monde. Rien n'empêche cependant l'être de retrouver l'équilibre perdu en retournant à la source.

1 retour La tendance actuelle consiste à réunir simplicité et complexité au sein d'un unique concept dénommé simplexité. Notons qu'un tel concept ne saurait ni opposer simple et complexe ni décomposer le complexe en éléments simples sous peine d'altérer l'unité sous-jacente.

2 retour Il est courant en Occident d'établir une correspondance entre le couple (yang, yin) et le couple (1,0) du système binaire, notamment à propos des trigrammes. Or, la logique qui anime la pensée chinoise n'est pas celle du tout ou rien, mais du tout tout court. L'assimilation précédente témoigne simplement d'une incompréhension totale de la pensée chinoise.

Page détaillée

Haut