Le jeu de l'oie, un parcours initiatique

(Résumé)

Selon certaines sources, le jeu remonterait à l'ancienne Égypte où il était connu sous le nom de “jeu du serpent” (enroulé sur lui-même). Pour d'autres, il daterait de la société crétoise. Le disque de Phaïstos, du XVIIe siècle avant notre ère, reproduit en effet sur chacune de ses faces un parcours en spirale de 31 cases ornées de signes mystérieux. Il s'agirait d'une transposition symbolique du labyrinthe de Dédale où Thésée affronta le Minotaure. Toutefois, rien ne vient sérieusement étayer cette thèse. Bien plus, le prince Palamède, compagnon d'Ulysse, passe pour l'inventeur de nombreux jeux et aurait créé le jeu de l'oie pour distraire les soldats pendant le siège de la ville de Troie.

Cela dit, le jeu se répandit en Europe à la fin du XVIe et au début du XVIIe siècle. La première mention du jeu provient de la cour des Médicis à Florence, vers 1580, où il fut connu sous l'appellation du Noble jeu renouvelé des Grecs.

L'expression “renouvelé des Grecs” pourrait néanmoins évoquer une certaine correspondance entre le mythe du labyrinthe et le dessin du jeu de l'oie.

Le jeu fut aussi mentionné dans les archives Londres de 1597. L'exemplaire le plus ancien en France date de 1601.

Les origines antiques du jeu ont au-moins le mérite de mettre l'accent sur le caractère initiatique d'un cheminement. Il consiste en effet à parcourir une spirale de 63 cases dessinée sur un support en bois ou en carton. Sur ces 63 cases, 14 représentent une oie et les 49 autres sont vides ou remplies de dessins autour de thèmes destinés à attirer les gens férus d'histoire des mœurs, des coutumes, des sciences, de l’industrie, de la mode, de la gastronomie, des grands monuments etc. Le jeu traitait aussi de la mythologie, de la religion, des événements historiques ou politiques, de la géographie et des voyages, des animaux, des fleurs et ainsi de suite.

Depuis 2001, le palais du roi de Rome à Rambouillet abrite le musée du jeu de l'oie contenant une collection exceptionnelle de 2500 pièces.

Page détaillée