LOTUS

Au cœur du symbolisme

La marelle, entre Terre et Ciel

(Résumé)

Jeu des jeunes enfants et des plus âgés

Jeu de la marelleLa marelle est un jeu auquel s'adonnent les enfants du monde entier. Sa dénomination vient du vieux français “méreau” qui désignait le palet ou la pierre plate que l'enfant lance sur les cases d'un dessin tracé à même le sol. Méreau a donné mérelle, puis marelle. Il ne faut pas confondre le jeu de la marelle avec le jeu des marelles ou mérelles qui se joue avec des pions sur un diagramme.

L'origine de la marelle est ancienne et remonte à l'antiquité. Les dalles de pierre des voies romaines devaient se prêter à merveille au jeu. Il est probable que les soldats romains l'ont fait connaître aux enfants des territoires conquis qui couvraient les régions actuelles de la France, de l'Allemagne et de l'Angleterre.

Jusqu'au XIXe siècle, la marelle était autant un jeu d'adulte que d'enfant avant de devenir un jeu de garçons et de filles exclusivement.

Le dessin varie selon les pays et les époques, mais les formes du jeu peuvent être regroupées sous trois types:

  1. Le joueur lance le palet dans une case de la marelle et saute ensuite à cloche-pied d'une case à l'autre en passant par dessus la case contenant le palet. Parvenu à la dernière case, il repart dans l'autre sens et ramasse le palet avant de sauter la case qui le contenait;
  2. Le joueur saute à cloche-pied tout en poussant le palet de case en case;
  3. Le joueur saute de case en case sans utiliser de palet.

Dès lors, les questions fusent. Que représente le dessin tracé sur le sol ? Pourquoi sauter de case en case à cloche-pied ? Pourquoi user d'un palet ? Pourquoi parcourir la marelle dans les deux sens ? Et ainsi de suite. Des questions qui trouvent leurs réponses dans le symbolisme en général et son reflet dans les jeux ancestraux en particulier.

Page détaillée

Haut