LOTUS

Au cœur du symbolisme

Le drapeau du Vatican

(Page détaillée)

Résumé

Drapeau du Vatican

Le Souverain Pontife

Le “triregnum”, la tiare papale à trois couronnes, constitue une représentation de la distinction des trois mondes commune à toutes les traditions, à savoir les mondes céleste, humain et terrestre ou encore céleste, terrestre et infernal. Ces mondes désignent non des lieux au sens usuel du terme, mais des états ou modalités de l'être associés à des principes.

Le monde céleste représente les états supérieurs de l'être, le monde terrestre ou infernal les états inférieurs et le monde intermédiaire les états humains.

L'ascension vers les états supérieurs est précédée d'une descente aux Enfers car l'être doit d'abord épuiser toutes les possibilités d'ordre inférieur qu'il porte en lui à l'état potentiel. Il s'agit davantage d'une prise de conscience que de leur manifestation effective. Un tel passage aboutit à la réalisation de l'intégralité des possibilités humaines afin de parvenir à la plénitude de l'état humain. Cet état de déploiement de l'intégralité des possibilités de l'être humain correspond à l'état “édénique”.

Le symbole de la croix papaleDe là, il pourra s'élever vers les états supérieurs en passant par le Purgatoire, étape intermédiaire entre les mondes terrestre ou humain et céleste, avant d'atteindre un état supra-humain et proprement spirituel. Ce dernier état correspond au déploiement des possibilités de l'être total.

Le Pape, en tant que représentant humain régnant sur ces trois mondes, symbolise le Pontife, c'est-à-dire le pont qui les relie ou la voie de l'ascension des états inférieurs vers les états supérieurs de l'être. Il est une image de l'Axe du Monde représenté par la branche verticale de la croix papale. À ce titre, il remplit la fonction de médiateur entre la Terre et les Cieux en établissant la communication entre les trois mondes, représentés par les trois barres horizontales. Notez la similitude avec l'idéogramme chinois “Wang” (Empereur). Voir à ce sujet dollar et euro.

Le pouvoir des clés

L'initiation ouvre la voie à la connaissance et à la réalisation spirituelle à l'aide des deux clés d'or et d'argent donnant respectivement accès aux états d'être total et d'être humain, au Paradis céleste et au Paradis terrestre, à la vie éternelle et à la vie ré-générée.

Dans la tradition latine, le dieu de l'initiation, Janus (de “janua” qui signifie porte), est dépeint sous une double face, chacune associée à l'une des deux clés d'or et d'argent (représentée parfois par un sceptre). Ces deux clés ouvrent et ferment les portes qui donnent accès aux Grands Mystères et aux Petits Mystères, respectivement associés aux états d'être total et d'être humain.

La clé d'or est un attribut de l'autorité sacerdotale ou spirituelle; la clé d'argent ou le sceptre un attribut du pouvoir royal ou temporel. Les deux clés sont entrecroisées car le rôle du pouvoir temporel consiste, traditionnellement, à mettre en application les principes divins.

Haut