LOTUS

Au cœur du symbolisme

Le drapeau du Royaume-Uni

(Résumé)

Drapeau du Royaume-Uni Drapeau anglais Drapeau écossais  Drapeau irlandais

Un drapeau multiple

Le premier drapeau de la Grande-Bretagne a vu le jour après l'Union des Couronnes d'Écosse et d'Angleterre en 1603 soit une centaine d'années avant la création du royaume de Grande-Bretagne proprement dit. Le drapeau actuel du Royaume Uni de Grande Bretagne et d'Ireland du Nord, aussi dénommé Union Flag ou Union Jack, fut adopté en 1801. Il résulte probablement de la superposition des drapeaux de saint Georges, saint André et saint Patrick associés respectivement à l'Angleterre, à l'Écosse et à l'Irlande. Le pays de Galles ne figure pas sur le drapeau car il a été pleinement intégré au Royaume d'Angleterre au XVIe siècle. La principale caractéristique de l'Union Jack tient au dessin des huit directions en relation avec les points cardinaux qui fait référence à un symbole remontant à des temps immémoriaux.

Le drapeau du Royaume-Uni renvoie au mouvement pulsatif entre le Centre ou la source non manifestée et la périphérie manifestée aussi bien sous sa forme visible qu'invisible. Ce mouvement s'effectue jusqu'à ce que la manifestation ait atteint son plein développement et réalisé la fameuse “quadrature du cercle”. Alors, revenir définitivement au Centre et y trouver son état de stabilisation constitue l'acte final vers la complète réalisation de l'être.

Au-delà de l'image commune de point focal du commerce de biens et services, visibles et invisibles, entre les contrées développée et en développement, le Centre figure le noyau d'où tout vient et où out va. En tant que Tout, rien ne peut exister en dehors de lui. Atteindre le Centre permet à l'être de ne plus tourner en rond et de trouver une réelle stabilité. Il se tient désormais là où les oppositions se commuent en complémentarités, où les complémentarités ne sont plus distinctes, mais une. Complètement intégré, l'être est passé du temps à l'éternité, d'où nous venons tous et où nous résidons tous.

Page détaillée

Haut