LOTUS

Au cœur du symbolisme

Le drapeau mexicain (Résumé)

Drapeau Mexicain

L'aigle et le serpent

Les couleurs du drapeau sont déclarées être propres au mouvement d'affranchissement vis-à-vis de l'Espagne et elles devinrent celles du drapeau national avec l'indépendance en 1821. Le blason, sous sa forme actuelle, fut ajouté en 1968. Il représente un aigle sur un figuier de barbarie tenant un serpent dans son bec et reflète une légende aztèque sur la fondation de la capitale du Royaume, Tenochtitlán. Envoyé par le dieu “Huitzilopochtli”, un oiseau est supposé avoir conduit le peuple fondateur depuis une région du nord-est nommée “Aztlán” (signifiant terre blanche ou pays du héron) jusqu'à un lieu où il se percha au sommet d'un figuier de barbarie (tenochtli) double et épineux sortant d'un rocher. Il dit aux gens de construire leur capitale sur cette terre environnée d'eau qui devînt plus tard la ville de Mexico.

Blason montrant un aigle tenant un serpent dans son becLe blason du drapeau évoque le combat de l'aigle et du serpent, du Ciel et de la Terre, des mondes d'en haut et ici bas. Rien de surprenant, dans ces conditions, de voir l'aigle figurer parmi les attributs du Christ.

Toutefois, le figuier de barbarie en forme de coupe, symbolise aussi l'éclosion de “l'Oeuf du Monde” et du Verbe qui l'accompagne, de la parole exhortant à l'union du Ciel et de la Terre décrite par nombre de dieux au sein de traditions diverses.

Le drapeau rappelle que si la lutte est une étape nécessaire du monde ici bas, elle ne saurait en constituer le but relevant du monde d'en haut. Un but qui consiste en l'union de l'être avec lui-même ainsi que de tous êtres rassemblés sous une même bannière.

Page détaillée

Haut