Le drapeau français

Résumé

Drapeau français

Un petit bout d'Histoire

Il est communément admis que le Marquis de Lafayette fût à l'origine de la cocarde tricolore devenue obligatoire pour les révolutionnaires en 1789. Créé en 1790, le drapeau présentait les couleurs dans l'ordre inverse de leur apparence actuelle, i.e. avec le rouge à la hampe, avant d'être adopté en 1794 sous sa forme moderne.

Le drapeau resta hors d'usage après l'abdication de Napoléon suivant la défaite française ou la victoire anglaise de Waterloo. Il retrouva sa place au cours des émeutes de 1830, une fois encore grâce à Lafayette, et resta en usage depuis.

Tombe du Marquis de LafayetteLe Marquis est enterré à Paris, au cimetière depus destiné aux victimes de la noblesse sous la révolution ainsi qu'à leurs parents. Son corps fut déposé dans la tombe de la famille de son épouse, Adrienne de Noailles, jetée en prison pendant la Terreur et condamnée à la guillotine. Sa grand-mère, sa mère et sa sœur furent décapitées, mais Adrienne eut la vie sauve à la dernière minute, principalement grâce à l'intervention américaine. Après la Révolution, elle se battit avec la dernière énergie pour recouvrer ses droits de propriété et aider son mari qui avait passé cinq ans dans les geôles autrichiennes. Le drapeau des États-Unis sur la tombe est un témoignage de gratitude des américains à l'égard d'un français qui a combattu pour l'indépendance des colonies 1.

Les trois couleurs

Blason de ParisSelon une explication courante, le drapeau tricolore allie les couleurs de Paris (rouge et bleu) avec le blanc du drapeau de l'armée royale. Les mélanges d'emblèmes révolutionnaires et royaux étaient fréquents à cette époque.

Le rouge constitue la partie “supérieure” et le bleu la partie “inférieure” des couleurs primaires de l'arc-en-ciel. Comme telles, elles peuvent être respectivement mises en relation avec les rangs le plus “haut” et le plus “bas” parmi les fonctions de la société. Le rouge est habituellement associé au guerrier noble (représentant du pouvoir temporel) et le bleu au producteur et à l'artisan (en tant représentants du pouvoir économique). De fait, le rouge et le bleu correspondent aux deux fonctions essentielles, royale et économique, de la ville de Paris. Ces deux couleurs figurent de part et d'autre du blanc qui couvre tout le spectre de la lumière visible. Contenant les deux couleurs fondamentales associées à l'ordre temporel, le blanc représente l'autorité sacerdotale dont le rôle consiste à unifier les différents ordres sociaux.

Il est possible que cette division en trois fonctions (religieuse, royale et économique) reflète l'organisation théorique des sociétés traditionnelles regroupées sous le vocable d'indo-européennes. En effet, ces sociétés étaient organisées autour de trois fonctions en relation avec trois couleurs symboliques: le blanc pour les prêtres, le rouge pour les guerriers et le bleu ou le vert pour les artisans et les producteurs (voir, tout particulièrement, la tradition celtique).

En conséquence, les trois couleurs du drapeau français semblent liées à la division de la société de l'Ancien Régime en trois classes, à savoir: le clergé, la noblesse et le tiers-état. À l'époque, les paysans constituaient la majorité de la population, mais étaient considérés comme de simples travailleurs. Leur migration vers la ville pour y être employés comme ouvriers s'est amorcée avec le développement industriel. La révolution politique et industrielle fut essentiellement une question urbaine entre les mains de la “bourgeoisie”. C'est probablement pourquoi le bleu, figurant à la hampe, vient en premier dans l'énumération des couleurs.

1 retour Il s'agit probablement du seul drapeau des États-Unis qui ait flotté sans interruption sur Paris depuis 1834, y compris sous l'occupation allemande durant la seconde guerre mondiale.