LOTUS

Au cœur du symbolisme

Drapeaux ornés d'une croix

(Résumé)

Drapeau de la Croix rouge Drapeau civil danois

La croix

Le signe de la Croix se rattache à la distinction traditionnelle entre verticalité et l'horizontalité et à la primauté de la première sur la seconde:

  • La branche verticale de la croix rassemble la multiplicité indéfinie des états de l'être depuis les plus physiques jusqu'aux plus spirituels;
  • La branche horizontale correspond au déploiement des possibilités de l'être en relation avec un état spécifique.

L'intersection des deux branches représente en quelque sorte le centre de l'état considéré. L'être centré dans cet état se trouve en un point de la verticale d'où il peut percevoir la totalité des états qui s'offrent à lui. Ces états peuvent relever du seul domaine humain ou couvrir tant l'ordre humain que spirituel:

  • Dans le premier cas, la croix dite grecque a des branches d'égales longueurs de manière à mettre en évidence l'égale possibilité d'expansion dans le plan horizontal associé à un seul niveau, le domaine humain;
  • Dans le second, la croix dite latine a des branches de longueurs inégales afin de mettre en lumière toute l'étendue des possibilités inégales d'expansion le long de l'axe vertical en relation avec tous les niveaux.

Il s'ensuit que les pays ou les organisations internationales affichant la croix dite grecque sur leur drapeau mettent avant tout l'accent sur l'aspect humain (La Croix Rouge par exemple) tandis que les pays arborant la croix latine mettent en exergue la volonté spirituelle (le Danemark en constitue un bon exemple).

Page détaillée

Haut