LOTUS

Au cœur du symbolisme

Drapeaux ornés d'un croissant

(Page détaillée)

Résumé

Le croissant sur le drapeau

Les drapeaux affichant un croissant n'appartiennent pas exclusivement à des pays de confession musulmane. En effet, un symbole qui relèverait d'une seule tradition perdrait son caractère universel et ne serait plus qu'un emblème ou un insigne.

Tous les drapeaux porteurs du croissant associent ce dernier à une ou plusieurs étoiles, à l'exception de trois d'entre eux: les drapeaux du Groenland, du Croissant rouge et des Maldives. Le drapeau du Groenland se présente sous la forme de deux demi-lunes accolées de couleurs différentes. Elles caractérisent toutes deux le moment à mi-chemin entre la montée vers la lumière et la descente dans l'obscurité. Le drapeau du Croissant rouge est indéniablement calqué sur celui de la Croix rouge. Quant au drapeau des Maldives, il est assorti d'une étoile sous sa forme présidentielle.

Drapeaux ornés d'un croissant


Groenland


Croissant rouge


Maldives


Algérie


Comores


Mauritanie


Pakistan


Singapour


Tunisie


Turquie


Turkménistan


Ouzbékistan


Azerbaïdjan


Malaisie


Népal

Il va de soi que seul le symbolisme du croissant et des étoiles, rehaussé de couleurs, peut donner quelque sens aux drapeaux ci-dessus.

Les couleurs des drapeaux

Les drapeaux présentés plus haut recourent à plusieurs des couleurs suivantes: bleu, jaune, blanc, vert et rouge. Un seul drapeau reprend l'ensemble de ces couleurs, celui des Comores. Une telle gamme pourrait-elle avoir une signification particulière ? Sans aucun doute car ces couleurs servent précisément à identifier l'échelle des sept degrés initiatiques de la tradition islamique.

Ainsi, pour Roumi, la progression s'effectue selon l'échelle suivante: bleu, rouge, jaune, blanc, vert, bleu pâle, le dernier degré étant incolore. En effet, le degré ultime représente le Principe à la source de toute chose et, en particulier, des couleurs. Il ne peut dès lors faire l'objet d'une quelconque détermination.

Une autre échelle de couleurs donne la gradation suivante: blanc (couleur de l'initiation), jaune (ferveur véritable), bleu foncé (faveur divine), vert (paix intérieure), azur (intuition immédiate), rouge (gnose), noir (divine essence). Le dernier degré se voit attribuer une couleur, mais pas n'importe laquelle. Le noir symbolise ici le non manifesté, l'absence (de couleurs) représentative du Principe à l'état pur.

Les couleurs et tout spécialement la couleur de l'initiation pour les musulmans, le blanc, confèrent aux drapeaux un caractère nettement spirituel souligné par la présence du croissant et des étoiles.

Le croissant

Selon la face observée, le drapeau présente un croissant associé à la lune croissante (lune croissante) ou décroissante (lune décroissante). Notons que la plupart des représentations usuelles montrent toujours la face de la lune décroissante. Seul le drapeau du Turkménistan met en évidence la lune croissante. Dans tous les cas cependant, la signification du drapeau porteur du croissant reste étroitement liée au symbolisme des deux phases de la lune.

Le mouvement de la lune s'effectue sur une sphère qualifiée de lunaire et à l'intérieur de laquelle se déploie l'activité humaine. L'évolution de l'être humain ressemble à celle de la lune. Englué dans l'obscurité de son état symbolisé par la nouvelle lune, l'être grandit à l'image de l'éclat de l'astre au cours de la phase ascendante. À la pleine lune, il peut soit sortir à jamais de la sphère lunaire, siège des états humains, pour atteindre les états supra-humains soit retourner à son existence obscure au cours de la phase descendante.

Sortir de la sphère lunaire signifie quitter le monde de la lumière apparente pour celui de la lumière authentique. La lune ne faisant que réfléchir la lumière du Soleil, l'accès à la pleine lumière passe, en fin de compte, par une sortie de la sphère lunaire. L'être ne pourra toutefois quitter définitivement cette sphère qu'après avoir épuisé, effectivement ou symboliquement, les possibilités humaines qu'il porte en lui. À défaut, il sera condamné à retrouver l'obscurité de sa condition et à passer par d'autres états humains avant d'entreprendre le voyage dans l'au-delà.

Pour plus détails sur le symbolisme de la lune et, plus généralement, de la nuit et du jour, voir le symbole du croissant.

Le croissant figurant sur les drapeaux est souvent assorti d'étoiles dont le sens renforce encore le symbolisme de la sphère humaine.

Les étoiles

Les étoiles reflètent ici-bas la lumière d'en haut dont la source est pleine de mystères. Variables selon le nombre de branches représentées, elles symbolisent la manifestation du Ciel sur Terre comme nous allons le voir avec les étoiles à 5, 8, 12 et 14 branches figurant sur les divers drapeaux.

L'étoile à cinq branches

La grande majorité des drapeaux précédents comportent une ou plusieurs étoiles à 5 branches en plus du croissant de lune. En quoi ce nombre 5 est-il significatif ?

À la source de la manifestation se trouve l'Unité ou l'Un qui produit le 2 (polarité), le 2 produit le 3 (Unité et polarité) et le 3 produit toute chose. En effet, le nombre 4 (bipolarité), généralement associé au carré ou aux quatre points cardinaux, représente l'étape suivante de la manifestation sur Terre amorcée avec le 3 et qui va se poursuivre à travers des nombres successifs.

Ainsi, tout être manifesté est caractérisé par le nombre 4. Associé à l'Unité qui l'a produit, il génère le nombre 5 représentatif du Principe (1) et de sa manifestation (4). L'être devient alors véritablement un individu (de “individuum”, c'est-à-dire un).

Le domaine humain étant le propre de la sphère lunaire, l'association du croissant et de l'étoile à 5 branches caractérise le monde humain et les êtres qui le peuplent.

L'étoile à huit branches

Le drapeau du Népal, composé d'une double pennon, révèle dans sa flamme supérieure un croissant horizontal contenant une étoile dont seules huit branches sont visibles. L'Azerbaïdjan est le seul drapeau renfermant une étoile complète à 8 branches.

Le nombre 8, relié aux quatre points cardinaux et intermédiaires, représente la manifestation dans son plein épanouissement, mais non encore aboutie. Nombre de l'octogone, figure intermédiaire entre le carré (Terre) et le cercle (Ciel), il représente le monde humain dans son plein développement ou l'ensemble des êtres en ce monde.

L'étoile à douze branches

La flamme inférieure du drapeau népalais contient une étoile à 12 branches.

Le nombre 12 évoque la ceinture des signes du zodiaque qui enserre le Cosmos. Il représente, en conséquence, le monde Cosmique qui enveloppe aussi bien la sphère lunaire que le monde au-delà. Il englobe les possibilités tant humaines que supra-humaines.

L'étoile à quatorze branches

Le drapeau de Malaisie comporte une éclatante étoile à quatorze branches. Il est communément admis que le nombre 14 de branches de l'étoile et de bandes du drapeau figure le nombre originel d'États de la Fédération Malaisienne. Cependant, Singapour a quitté la fédération en 1965, soit deux après sa fondation, mais le drapeau est resté inchangé. Se pourrait-il que ce nombre ait une signification indépendante du nombre d'États composant la fédération ? 1

En fait, le nombre 14 représente la durée de la phase ascendante qui précède la pleine lune et de la phase descendante qui la suit. La pleine lune correspond à un climax dans le cycle lunaire, à un moment crucial où l'être peut soit quitter la sphère lunaire pour des cieux plus cléments soit retourner vers cette même sphère et connaître d'autres états humains. Le nombre 14 symbolise en fait le processus d'évolution de l'individu à partir de la sphère lunaire.

De façon générale, les étoiles associées au croissant sont toujours situées à l'intérieur de la coupe au contenu riche de tous les possibles.

1 retour Vu la ressemblance frappante des drapeaux de la Malaisie et des États-Unis, il est intéressant de noter que le même argument, relatif au nombre d'États, a été avancé dans les deux cas sans même chercher à s'interroger plus avant sur un sens plus profond, voire symbolique.

Haut