LOTUS

Au cœur du symbolisme

Drapeaux ornés d'un croissant

(Résumé)

Drapeau de la Malaisie

Le croissant étoilé

La plupart des pays arborant le croissant sur leur drapeau l'associent à une ou plusieurs étoiles. Contrairement à une idée reçue, les pays affichant ces symboles sur leurs drapeaux ne sont pas nécessairement de confession musulmane. Le croissant et les étoiles n'ont jamais été des symboles musulmans, l'islam n'avait pas de symboles à l'origine. Les Turcs, au contraire, en avaient fait leurs symboles bien avant l'Islam. Le croissant et les étoiles étaient des emblèmes de l'Empire ottoman et leur adoption par la plupart des pays musulmans ne devint effective qu'après les croisades. Leur utilisation grandissante leur ont conféré un caractère symbolique croissant, comparable à celui de la croix pour les chrétiens. Croix et croissant sont devenus aujourd'hui tellement emblématiques des deux religions qu'ils ont donné naissance aux drapeaux de la croix rouge et du croissant rouge.

La forme du croissant fait naturellement référence à la lune croissante (Lune croissante) sur l'une des faces du drapeau et à la lune décroissante (Lune décroissante) sur l'autre face. Or, l'évolution de l'être ressemble aux phases de la lune. Plongé dans les ténèbres de la nouvelle lune, il grandit avec l'éclat de la lune croissante. À la pleine lune, il peut soit quitter le domaine lunaire pour des cieux plus radieux soit retourner à l'obscurité de sa condition au cours de la lune décroissante.

Les étoiles qui accompagnent le croissant ont un nombre de branches variable selon les pays, mais elles renvoient toutes aux phases de la lune ou à la condition de l'être en ce monde.

Le croissant et les étoiles soulignent que l'être emprisonné dans la sphère lunaire peut, à tout moment, en sortir pour connaître d'autres mondes et, tout particulièrement, l'au-delà. Un message renforcé, pour les pays de confession musulmane, par les couleurs des drapeaux qui font clairement référence aux degrés initiatiques de la tradition islamique.

Page détaillée

Haut