LOTUS

Au cœur du symbolisme

Le drapeau du Brésil

(Page détaillée)

Résumé

Drapeau du Brésil

Le Cosmos et les trois mondes

Le motif central du drapeau représente la voûte étoilée et évoque le Cosmos qui, traditionnellement, fait référence à trois domaines:

  • Le corps de nature substantielle;
  • L'âme ou le monde intermédiaire doté d'une double nature, essentielle par rapport au corps substantiel et substantielle par rapport à l'Esprit essentiel;
  • L'Esprit de nature essentielle.

Cette distinction s'applique aussi bien au niveau du “macrocosme” que du “microcosme” selon une correspondance analogique qui traduit l'harmonie de l'être avec le Cosmos.

Monde intermédiaire entre Ciel et Terre1. Au niveau du macrocosme ou cosmique, il est d'usage de distinguer entre:

  • La Terre (1) représentée par un carré reposant sur l'un de ses côtés;
  • Le Ciel (3) habituellement décrit par un cercle, symbole du centre qui rayonne également dans toutes les directions;
  • Quant au monde intermédiaire (2), il tient des deux précédents en raison de son double caractère essentiel par rapport à la Terre et substantiel par rapport au Ciel. Il est par conséquent figuré par une double figure constituée d'un cercle intérieur et d'un carré extérieur. Le carré est posé sur l'un de ses angles pour suggérer le mouvement propre au monde de l'âme, à “l'Anima Mundi” de la tradition hermétique 1.

2. Au niveau du microcosme ou de l'être, les trois domaines sont reliés à trois naissances:

  • La naissance physique ou corporelle de l'être ordinaire;
  • La seconde naissance de la psyché ou de l'âme liée aux possibilités individuelles de l'être humain véritable;
  • La troisième naissance de l'esprit qui donne accès aux possibilités supra-individuelles ou supra-humaines de l'être total 2.

Il s'ensuit que le motif du drapeau brésilien décrit le monde intermédiaire ou de l'âme associé à la réalisation de l'être humain. Le fait que la forme quadrangulaire soit un losange plutôt qu'un carré ne modifie en rien la signification du drapeau.

Le monde intermédiaire ou de l'âme

Ce monde renferme dans sa forme circulaire la perception terrestre de la sphère céleste, du Cosmos. Entourée d'une ceinture figurant le zodiaque, la sphère représente les constellations qui environnent le monde où nous vivons. La bande contient la devise pleine de sens “Ordre et Progrès”:

  • L'Ordre représente l'étymologie et la fonction première du Cosmos, à savoir maintenir les éléments qui le compose à leur place. En tant que force d'organisation, d'union et de cohésion, le Cosmos maintient les trois mondes sous ses lois.
  • Le Progrès évoque, au sein du monde intermédiaire ou de l'âme, la réalisation des possibilités humaines de l'être ordinaire, le développement de l'âme individuelle, voire nationale, en harmonie avec le Cosmos 3.

Les couleurs du drapeau

Le bleu foncé représente la couleur de la profondeur de la nuit terrestre qui précède la clarté du jour, l'ouverture sur le monde lumineux où l'homme prend véritablement conscience de lui-même. Il symbolise l'être ordinaire avant de cheminer vers les états véritablement humains.

Le jaune, situé à mi-chemin dans le spectre de l'arc-en-ciel, symbolise la voie de communication entre le Ciel et la Terre, la “Voie du Milieu”. Associé au monde intermédiaire ou de l'âme, le jaune dépeint la transformation de l'être ordinaire en être humain à part entière.

Le vert, mélange de bleu et de jaune, caractérise le monde spirituel chapeautant les mondes corporel et de l'âme. Il symbolise le monde au-delà du monde intermédiaire des états humains et préfigure la progression de l'être vers les états supérieurs ou supra-humains.

Bibliographie

  • René Guénon:
  • “La Grande Triade”. Éditions Gallimard 1957;
  • Particulièrement, les chapitres III et XI intitulés respectivement “Ciel et Terre” et “Spiritus, Anima, Corpus”.

1 retour Notons que la figure précédente résulte de l'union des représentations du Ciel et de la Terre de la tradition chinoise (voir Tout & parties) et de “l'Anima Mundi” de la tradition hermétique du moyen âge. En outre, le monde spirituel englobe le monde intermédiaire ou de l'âme et le monde corporel tout comme l'être total englobe l'être humain et l'être ordinaire.

2 retour L'analogie du “macrocosme” et du “microcosme” nous montre que les trois mondes mentionnés correspondent à des états d'existence du “macrocosme” comparables aux états d'être du “microcosme” et non à des mondes matériels localisés.

3 retour L'idée de progrès est des plus équivoques quand elle concerne le monde matériel. Le marquis de Condorcet (1743-1794) ne parlait-il pas de “progrès indéfini” ? Un adjectif à double sens: illimité et indéterminé.

Haut