LOTUS

Au cœur du symbolisme

Le drapeau du Brésil

(Résumé)

Drapeau du Brésil

Ordre et Progrès

Le drapeau du Brésil fut définitivement adopté en 1889. Les couleurs du drapeau datent de 1822, année où le prince héritier, Pedro du Portugal, déclara l'indépendance du Brésil après avoir fuit l'Europe sous la férule de Napoléon. Son dessin fut confié à un groupe de positivistes brésiliens, disciples du philosophe français Auguste Comte (1798-1857).

Les champs vert et jaune du drapeau sont supposés décrire respectivement la forêt tropicale et les ressources minérales, notamment l'or, du Brésil. À la chute de la monarchie en 1889, le motif central du drapeau a remplacé les armes royales précédentes. La sphère céleste figure les constellations stellaires dans le ciel de Rio de Janeiro. Les étoiles sont sensées représenter les États brésiliens et le District fédéral. La devise transversale ORDEM e PROGRESSO (Ordre et Progrès) condense le caractère positiviste de la doctrine d'Auguste Comte. D'ailleurs, le fronton du temple construit à Rio de Janeiro en 1891, sur le modèle du Panthéon parisien et consacré à la “religion de l'humanité”, affiche les mots suivants: O AMOR POR PRINCIPIO E A ORDEM POR BASE, O PROGRESSO POR FIN (L'Amour pour principe et l'Ordre pour base, le Progrès pour but).

Toutefois, des questions demeurent. De quel ordre et de quel(s) progrès s'agit-il ? De progrès scientifique, technique, économique ou social ? Ou un savant dosage de tout cela ? Et comment devrait-il être formulé ? Ces questions méritent des réponses certes, mais les deux mots de la devise du drapeau, écrits en lettres capitales, pourraient aussi laisser entrevoir d'autres horizons que n'avaient pas considérés leurs auteurs. Après tout, le champ du principe, de l'ordre et du progrès est vaste.

Page détaillée

Haut