LOTUS

Au cœur du symbolisme

Le drapeau de la Barbade

(Page détaillée)

Résumé

Le drapeau de la Barbade

Les couleurs du drapeau

Il existe une analogie évidente entre les couleurs du drapeau et le motif central du trident:

  • La bande médiane jaune est assortie de deux bandes latérales bleues;
  • La pointe centrale du trident est flanquée de deux pointes latérales.

Le fond coloré est là pour renforcer la signification du trident:

  • Le jaune représente la couleur “médiane” de l'arc-en-ciel par rapport au bleu qui se situe en bordure. La couleur jaune représente dans la tradition chinoise la voie médiane par rapport aux autres voies, la “Voie du Milieu”;
  • La pointe centrale du trident est effilée sur ses deux bords alors les pointes latérales ne le sont que sur un seul; elle englobe les deux voies latérales représentées par des demi-pointes.

Les trois voies

Le trident est un symbole des pouvoirs de Poséidon sur les eaux. Il est d'abord un symbole de la foudre. Ses pointes sont des éclairs résultant de l'interaction des nuages porteurs de pluie.

La lumière fulgurante symbolise l'illumination qui, subitement, éclaire les profondeurs obscures de notre être. La propagation et l'amplification des vibrations générées nous font découvrir la réalité de l'être, la totalité de ses états associés à “l'Invariable Milieu”.

Les nuages sont assimilés aux “Eaux supérieures”, célestes ou essentielles relevant du monde sans formes, des états non manifestés et supra-individuels. Les “Eaux supérieures” s'opposent apparemment (et les complètent en réalité) aux “Eaux inférieures”, terrestres ou substantielles en relation avec le monde des formes, les états manifestés et individuels.

La pluie correspond à un mouvement descendant du Ciel vers la Terre, de la manifestation informelle vers la manifestation formelle, traduisant une vision métaphysique du monde. Ce mouvement s'accompagne d'un mouvement ascendant de la Terre vers le Ciel, du formel vers l'informel qualifié de “remontée des Eaux vers le Ciel” et reflétant une vision cosmologique du monde. Suivre la voie descendante ou ascendante implique pour l'être de mourir à certains états pour re-naître dans d'autres à l'image de l'éclair à la fois meurtrier et vivifiant, destructeur et ré-générateur.

Ces deux voies, représentées par les pointes latérales du trident, sont englobées au sein de l'Axe identifié à la pointe médiane et qui symbolise la “Voie du Milieu”.Le trident, symbole des trois voies Il s'agit de la voie directe, de la voie la plus ardue qui permet de passer sans ambages de la manifestation formelle à la manifestation informelle, du monde terrestre ou individuel au monde céleste ou supra-individuel. Elle correspond au retour vers l'état et les “Eaux” primordial(es) préalables à la polarisation entre “Eaux supérieures” et “Eaux inférieures”. Le trident est un symbole du pouvoir de Poséidon sur la mer qu'il peut déchaîner (“Eaux inférieures”) ou rendre étale (“Eaux primordiales”).

Dans la tradition bouddhiste, le trident est considéré comme un symbole des trois joyaux. Pour davantage de détails à ce sujet, voir le drapeau du Tibet.

Le triple temps

Janus, le Maître du triple tempsLa pointe centrale du trident, effilée sur les deux bords, n'est pas sans rappeler le dieu romain à double face, Janus. Regardant à la fois devant et derrière, il réunit dans un seul être le passé et l'avenir. Cependant, entre le passé qui n'est plus et l'avenir qui n'est pas encore, se tient le véritable visage de Janus, le visage invisible du présent.

Le présent de la manifestation temporelle ou formelle n'est qu'un instant insaisissable, mais lorsque l'être s'élève vers le monde informel, il voit au-delà du temps, il voit tout dans la parfaite simultanéité de l'éternel présent. Janus n'est pas seulement le maître du “triple temps”, il est avant tout le “Seigneur de l'éternité”.

Le troisième visage de Janus est comparable au troisième œil frontal de Shiva. Placé entre la lune et l'œil gauche associés au passé, le soleil et l'œil droit à l'avenir, le troisième œil symbolise l'éternel présent. Contrairement à certaines représentations, il est d'une symétrie parfaite à l'instar de la pointe médiane du trident. Shiva a d'ailleurs pour attribut, le vajra, une arme possédant une triple pointe à chacune de ses extrémités. Pour plus de détails sur ce point, voir le vajra

Globalement et au-delà des deux voies ascendante et descendante entre le Ciel et la Terre, le trident symbolise la troisième voie, la “Voie du Milieu”, la voie de l'éternité.

Bibliographie

  • René Guénon:
  • “Symboles de la Science sacrée”. Éditions Gallimard, 1962;
  • Notamment le chapitre XXIII consacré à quelques aspects du symbolisme de Janus et le chapitre XXVI sur les armes symboliques.
Haut