LOTUS

Au cœur du symbolisme

Le sacré et le profane

Monnaie crétoise décrivant un swastika-labyrinthe

Les monnaies, porteuses de symboles

La substitution de la monnaie au troc a largement contribué au développement des échanges dans et entre les sociétés traditionnelles. Ces échanges allaient cependant bien au-delà de la seule manifestation d'un intérêt commun. En effet, dans ces sociétés, l'ensemble des activités sociales avait un environnement sacré. L'émission de monnaie était en particulier placée sous le contrôle d'une autorité spirituelle comme en témoignent les symboles et les devises qui couvraient les pièces de monnaie anciennes. Tout objet pouvait servir de support à la méditation en plus de son usage courant. La société traditionnelle, loin de réduire la monnaie à un moyen d'échange d'un système marchand purement quantitatif, permettait de relier l'individu à une réalité d'ordre supérieur, proprement spirituelle et qualitative.

Lorsque la frappe et la circulation de la monnaie tomba entre les mains exclusives du pouvoir temporel, elle fut réduite à un simple instrument d'échange, de précaution et de réserve. En somme, à une pure quantité, objet d'accumulation. Ce passage a ouvert la voie au règne de la valeur numérique figurant aujourd'hui sur les pièces et billets de banque. Une valeur devenue très vite purement formelle. Cette transformation a permis d'étendre à la planète entière la réduction des êtres et des choses à de simples données numériques. Cette restriction a ouvert le champs du numérique au détriment domaine symbolique.

Néanmoins, pièces et billets restèrent toujours porteurs de représentations au-delà de leur valeur monétaire et évocatrices de symboles millénaires comme le vajra en Inde, les douze signes du zodiaque en Inde ou en Chine, le swastika dans bien des pays, le triskèle ou la fleur à six pétales celtique, le labyrinthe crétois, la corne d'abondance grecque ou romaine… sans parler des représentations astronomiques, végétales, animales, humaines ou divines.

De nos jours, des monnaies telles que le dollar et l'euro portent encore l'empreinte de temps anciens, tout particulièrement le dollar.

Haut