Grammaire wallonne en ligne
Li waibe del croejhete walone

Sous-sections

Le subjonctif présent

Formes de référence

Au pluriel, le principal type de terminaison est celui qui adjoint une marque «h secondaire» (notée xh en orthographe normalisée, pour les prononciations [h] --> $ \leftrightarrow \protect $ [S] --> $ \leftrightarrow \protect $ [ç] --> $ \leftrightarrow \protect $ [X]) du subjonctif aux désinences de l'indicatif présent. La marque du subjonctif est s dans les environs de Liège. Elle est parfois y: qui nos rindanche  ~ rindanhe  ~ rindanse  ~ rindan.ye. En SW, les terminaisons du pluriel équivalent souvent à celles du subjonctif imparfait dans les autres dialectes. Les finales sont identiques pour tous les groupes de verbes.8.10

qui dji tchant-e
qui ti tchant-es
qu' i tchant-e
qui nos tchant-anche
qui vos tchant-oche
qu' i tchant-èche



Les verbes du modèle fini sont réguliers et ont les mêmes terminaisons de référence que les autres, mais il sont réexposés ici afin de montrer clairement les terminaisons du pluriel: ki dji finixhe, ti finixhes, i finixhe, nos finixhanxhe (prononciation: finihanhe, finichanche, etc.), vos finixhoxhe (prononciation: finihohe, finichoche, etc.), i finixhèxhe (prononciation: finichèche, finihèhe, etc.).

Formes régionales



liég. nam. carol. bast.
dji tchante dji tchante dji tchante dju tchante
ti tchantes ti tchantes ti tchantes tu tchantes
i tchante i tchante i tchante i tchante
nos tchantanse nos tchantanche nos tchantonche dju tchantinche
vos tchantése vos tchantoche vos tchantîche vos tchantîche
i tchantèse i tchantnuche i tchantneuche i tchantinche



Autres formes

EW: nos tchantanhe (partout sauf liég.) ou nos tchantonhe (condr.); vos tchantéhe (verv., hesb.) ou vos tchantohe (malm., Ardenne); i tchantèhe (partout sauf liég.). Liég.: les verbes du modèle mète prennent souvent une finale caractéristique en -se: dji vou qu' i rèsponse (je veux qu'il réponde). CW: i tchantnèche (brab.). Brab.: les verbes du modèle fini et mète prennent souvent une finale caractéristique en -ye: ë fôt quë djë finîye, qu' ë dëstén.ye (qu'il déteigne), etc. OW: Charleroi (en plus des formes de ci-dessus): nos tchantîche, vos tchantîche, i tchantîche. Centre: nos cantisse, vos cantisse, i canttè. Niv.: nos tchantonche, vos tchantiche / -isse, i tchantonche. Entre Charleroi et le Centre: nos tchante, vos tchante, i tchante. ESM: nos tchantinche, vos tchantîche, i tchantinche - ESM: vos tchantèche. Verbes du modèle fini: què d' finichisse (Centre), qu'i finisse (niv.). SW: chestr.: dju tchante ou dju tchanteûche ou dju tchantiche, to tchantes ou to tchanteûches ou to tchantiches, i tchante ou i tchanteûche ou i tchantiche, dju tchantinche, vos tchantîche, i tchantinche ou i tchantièche. Fam.: nos tchantanche, vos tchantéche ou vos tchantoche.


Emploi

a) Peut être employé seul dans une phrase marquant un ordre, un souhait: b) Peut être employé dans diverses subordonnées, p. ex. d'hypothèse (voir p. [*]; voir aussi La concordance des temps, p. [*]). Ex. lit.:
Lorint HENDSCHEL 2001-08-04