Grammaire wallonne en ligne
Li waibe del croejhete walone

Sous-sections


Les ordinaux

Formes de référence

prumî / prumîre Puis, ajouter le suffixe -inme aux cardinaux de référence (ce qui implique parfois de petites modifications orthographiques): 2e deuzinme; 3e troezinme; 4e cwatrinme; 5e cénkinme; 6e chîjhinme; 7e setinme; 8e hûtinme; 9e noûvinme; 10e dîjhinme; 11e onzinme; 12e dozinme; 13e trazinme; 14e catwarzinme; 15e cwénzinme; 16e sazinme; 17e di-setinme; 18e dijh-hûtinme; 19e dijh-noûvinme; 20e vintinme; 21e vint-yoninme; 22e vint-deuzinme; 23e vint-troezinme ; 30e trintinme; 40e cwarantinme; 50e céncantinme; 60e swessantinme; 70e septantinme; 80e cwatrè-vintinme; 90e nonantinme; 100e cintinme; dierin, dierinne.

Autres formes

Nam. parfois suffixe -yin.me à côté de -inme): deûzyinme, trwèzyinme, etc. dérin, dérène. Liég.: prumîr. Brab.: prëmi, prëmëne. Carol.: preume, preumî, puis terminaisons en -yème: deûzième, twèzième, etc. dérin, dérène. Bast.: purmî, puis terminaison en -ime: deûzime, trwazime, etc. dièrin, dièrinne.
Lorint HENDSCHEL 2001-08-04