Grammaire wallonne en ligne
Li waibe del croejhete walone


Fin du 15e siècle

Version originale d'un acte notarié de la région de Barvaux

Item l'an mille IIIIc IIIIxx et XIII, lu II jour d'awoist, c'est aparoy duvan nous, doiin et cappit, Johan du Rahir, lu cessulen de no cestey, et Johan du Xhoch, le qué dit cessulen at pri en nomme du soin frére dumorrant à My lu demme du My apartunant à nous lu stut du VI et ceskon an por VI moy du spet, voir k'i doit avoir lu prumir an sen rin a paii et at paii L eidant du beveregz, voir k'i doit trowé I moy du spet del prumir anné et I moy del derin anné.

En orthographe actuelle

Item l' an 1493, lu 2e djoû(r) d' awousse, s' est aparou duvant nos, doyén èt tchapite, Johan du Rahîr, lu tcheslin du nosse tchestea, èt Johan du Xhos, lu ké dit tcheslin a pris è nom du sin fré(re) dumorant a Mî lu déme du Mî apartunant a nos, lu stut' du VI [ans] èt tchaescon an po(r) VI moy du speate, [voir] k' i doet aveur lu prumîr an sins rén a payî, èt a payî 50 aidants du bevraedje, [voir] k' i doet trover 1 moy du speate del prumîr anné èt 1 moy du speate del dérinne anné.

Traduction française

Item, l'an 1493, le 2e jour d'août, est apparu devant nous, doyen et chapitre, Johan de Rahier, le châtelain de notre château, et Johan de Xhos [village près de Barvaux], lequel dit châtelain a pris au nom du sien frère demeurant à My [village près de Barvaux] la dîme de My appartenant à nous, le bail de 6 ans et chaque année pour 6 muids [ancienne mesure de capacité] d'épeautre, étant entendu qu'il doit avoir la première année sans rien à payer, et payer 50 aidants de boisson, étant entendu qu'il doit trouver 1 muid d'épeautre de la première année et 1 muid d'épeautre de la dernière année. Source: Remacle48
Lorint HENDSCHEL 2001-08-04