Grammaire wallonne en ligne
Li waibe del croejhete walone

Cartes

Les cartes ci-après n'illustrent pas les traits définitoires du wallon par rapport à ses voisins (picard, gaumais) ou au français, mais bien quelques-unes des principales variations internes au domaine wallon. Elles sont toutes inspirées de l'Atlas linguistique de la Wallonie mais présentées sous une forme simplifiée. Seules les variantes concernant le domaine wallon proprement dit sont mentionnées.

Figure: Li Walon'reye

Figure: Les quatre dialectes du wallon.

Figure: Dialecte est-wallon (d'après ALW I, 64 «mouche», I, 71 «perdu», I, 77 «porter», I, 99 «village», II, 114 «il tomba»).

Figure: Prononciations de å, comme dans tchår, tchåsse, etc. (d'après ALW I, 15 «chausse»)

Figure: Articles définis singuliers et présence du phonème /@/ (d'après ALW I, 54: «le (article)»)

Figure: Diphtongaison I

Figure: Diphtongaison II (ALW IV, 6: «toit»)

Figure: Morphème verbal 2e personne du pluriel

Figure: Morphème verbal 3e personne du pluriel, indicatif présent (d'après ALW II, 104: Ils valent)

Figure: Répartition des allophones [e] <--> [e] <--> [E] <--> [ĩ] (d'après ALW I, 3 «bien»)

Figure: Évolution du suffixe latin -ellus

Figure: Évolution de or et os (d'après ALW I, 67 «oser», I, 77 «porter», I, 5 «borgne»)

Figure: Insertion d'un w après consonne labiale (d'après ALW I, 90 «semaine», I, 97 «veine», I, 69 «peine»)

Figure: Équivalents du français -i(ll)e (d'après ALW I, 98 «vie», I, 1 «aiguille»)

Figure: Équivalents du français ou (d'après ALW I, 6 «bouteille», I, 23 «couture», I, 46 «genou»)

Figure: Équivalents du français nous (d'après ALW II, 21 «nous»)

Figure: Présence ou absence du pronom vos à la forme interrogative (d'après ALW II, 101 «voulez-vous»).

Lorint HENDSCHEL 2001-08-04