Grammaire wallonne en ligne
Li waibe del croejhete walone

Sous-sections


La phrase interrogative


Interrogation directe

a) Une interrogation peut être exprimée par un simple changement de ton, noté par un point d'interrogation: Elle peut également être construite par inversion du sujet et du verbe: Dans ce cas, les pronoms sujets changent de forme (voir les pronoms personnels sujets postposés, p. [*]). Enfin, on peut introduire la phrase par est ç' ki: b) La phrase interrogative peut être introduite par un mot interrogatif (déterminant, pronom, adverbe) suivi d'une inversion ou de ki, est ç' ki ou ç' ki (après voyelle): c) Le sujet d'une phrase interrogative introduite par un mot interrogatif seul (donc non accompagné de ç' ki) est le plus souvent un pronom. Le cas échéant, le sujet réel est le plus souvent rappelé par un pronom. Ex. lit.: Contre-ex. lit.:

Interrogation indirecte subordonnée

a) Les interrogations indirectes subordonnées se construisent avec un mot interrogatif (déterminant, pronom, adverbe) suivi de ki, est ç' ki ou ç' ki (après voyelle): b) Une interrogation indirecte est introduite par la conjonction si (élidable en s'):
Lorint HENDSCHEL 2001-08-04