Versailles Galerie des Glaces Chambre de la Reine Salon de Vénus
Salon d'Hercule Salon de Mars Chambre du Roi Jardins

Le Salon d'Hercule

HERCULE

Héros le plus populaire de la mythologie classique, assimilé à l'Héraclès grec.

Fils de Jupiter et d'une mortelle, Alcmène, il fut victime de la colère et de la jalousie de Junon: elle envoya deux serpents pour tuer le bébé âgé de quelques mois mais l'enfant montra sa force en les étouffant. Plus tard, elle le frappa de folie meurtrière et Hercule tua ses propres enfants. Pour expier son crime, il dut se mettre au service d'un roi qui lui ordonna la réalisation de douze travaux jugés impossibles: tuer plusieurs monstres comme le lion de Némée ou l'Hydre de Lerne, capturer le chien gardien des Enfers, Cerbère, nettoyer les Ecuries du roi Augias… épreuves que le héros à la force "herculéenne" mena toutes à bien.

Il mourut victime d'un maléfice : sa seconde épouse, Déjanire, qui craignait d'être abandonnée lui envoya une tunique qui devait lui insuffler un philtre d'amour mais qui le brûla vif. Il fut dès lors emmené parmi les dieux par son père.

Hercule est souvent représenté couvert d'une peau de lion et une massue à la main, il est le symbole de la force et de l'énergie.

Construit entre 1712 et 1736, le Salon d'Hercule occupe l’emplacement d’une chapelle provisoire.

Le style : 
Louis XIV (marbre, pilastres à base et chapiteau corinthiens), mais la peinture du plafond, l’Apothéose d’Hercule de F.Lemoyne, est d’un autre style, inspiré de Véronèse.

Événements : le salon fut inauguré par un « bal paré », à l’occasion du mariage de la fille aînée de Louis XV avec l’infant d’Espagne. D’autres cérémonies eurent lieu, dont le « grand couvert » de Louis XVI pour fêter la naissance du dauphin en 1782.

Versailles Galerie des Glaces Chambre de la Reine Salon de Vénus
Salon d'Hercule Salon de Mars Chambre du Roi Jardins