Artisans Molière et les musiciens
Les artisans de Versailles
  • Louis Le Vau

Architecte né en 1612, décédé en 1670; après divers travaux d'architecture à Paris et au Louvre, il réalisa les premières transformations de Versailles. A sa mort, il était premier architecte du roi, intendant et ordonnateur desBâtiments royaux.

 

  • Jules Mansart (Hardouin-Mansart dit)

Architecte né en 16456 et décédé en 1708. Il succéda à Le Vau comme architecte du Roi et surintendant des bâtiments. On lui doit notamment la Galerie de Glaces et la Grand Trianon.

  • Robert de Cotte (1656-1735)

Cet architecte et élève de Mansart succéda à son maître et bâtit la Chapelle royale. On le considère comme le créateur du style Régence.

  • André Le Nôtre (1613-1700)

Dessinateur de jardins et architecte, il avait dessiné le parc du château de Vaux-le-Vicomte et des Tuileries quand Louis XIV lui confia la création du parc de Versailles. Ses dessins sont fondés sur des données scientifiques. Il est l'inventeur des "jardins à la française", toujours rigoureux mais jamais monotones.

  • Charles Le Brun (1619-1690)

Peintre et décorateur qui étudia à Rome. Premier peintre du roi, directeur de la Manufacture royale des Gobelins, il dirigea les travaux de Versailles avant d'être supplanté par Mignard et disgracié. Ses tableaux sont très construits mais peu sensibles. On lui doit notamment les décors de la Galerie des Glaces, de Salons de la Guerre et de la Paix.

 


 Le Brun et Mignard, les premiers peintres du roi par Rigaud

Artisans Molière et les musiciens
Molière et les musiciens

Molière

Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière (1622-1673).

Fils d'un tapissier du roi et lui-même valet de chambre du roi à Versailles, il mena d'abord une vie de comédiens ambulant avant de s'installer à Paris où il fit jouer toutes ses comédies. Il créa pour les fêtes de Versailles le genre des comédies-ballets, mêlant danses, couplets chantés et tirades. Le Roi lui-même jouait fréquemment un rôle dans ces spectacles. Son amitié avec Lully ne dura pas et il s'adjoignit ensuite les services du compositeur Charpentier.


Lully

Lully (ou Lulli) Jean-Baptiste (1632-1687)

Danseur et compositeur d'origine italienne, il fut nommé surintendant de la Musique en 1661. Il collabora avec Molière pour de nombreux ballets avant de se brouiller avec lui. Il est l'inventeur de l'opéra "à la française", genre qu'il pratiqua à partir de 1672, moment de sa nomination comme directeur de l'Académie royale de musique.

Un roman de Pascal Quignard, Tous les matins du monde, met en scène un autre compositeur de cette époque, Marin Marais, voici une critique de ce roman:

 

Tous les matins du monde est un roman historique qui a pour thèmes l’amour et la musique. Autour de ceci, se trame une histoire pleine de rebondissements, de drames. Bien qu’il s’agisse d’une histoire mêlant amour et musique, le rythme y est toujours soutenu sans essoufflement. Les personnages sont très vivants et nous les suivons dans leur vieillesse, leurs évolutions morales et physiques. Ce roman est très accessible car le vocabulaire n’est pas trop compliqué : il n’est pas nécessaire d’avoir un dictionnaire à portée de main. Tout y est mis en œuvre pour montrer au lecteur la vie au sien de la maison Sainte-Colombe. Du point de vue des descriptions,  certains paysages sont longuement détaillés mais ces passages sont toujours justifiés.

Veuf, Monsieur de Sainte-Colombe devient très vite un violoniste reconnu. Un ancien chanteur de chorale vient demander les services de Sainte-Colombe, pour se venger, en faisant de la musique, du fait qu’il a perdu sa voix cristalline. Mais c’était sans compter avec les filles de Sainte-Colombe.

Morgan Vyvey 4e g A

Artisans Molière et les musiciens
Accueil Page précédente Page suivante