Les portes de la guerre sont une fois de plus ouvertes.

C'est le moment de regarder vers le passé et de se rendre compte que, depuis toujours, elle  a scandé la vie de l'homme.

Toutefois, à côté de l'héroïsme que chantent les épopées, la littérature et l'art témoignent aussi de la souffrance réelle de l'homme qui se bat et aussi - surtout - des victimes innocentes qui subissent les conflits.