Vélo Couché - Vélo relax - Vélo confort - Vélo sportif

Intro | Avantages | Inconvénients | Avis médicaux | Historiques | Surprises
Types de vélos couchés | Critères variables | Classifications | Le pot découverte | Astuces | Divers
Modèles VPA | Vélos Couchés d'amateurs | Tirer son plan | Tandems Couchés | Tricycles Couchés | Vélomobiles | Divers
Actualité - Programme | Presse | Littérature | Reportages et Rencontres | Divers
Communautés | Vacances | Rando | Vos sorties | Salons | Courses
Liens sur le VPH et le cyclotourisme en Belgique
subglobal7 link | subglobal7 link | subglobal7 link | subglobal7 link | subglobal7 link | subglobal7 link | subglobal7 link
subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link |

Mes choix et préférences!

vélo couché logoVélo couché - Vélo horizontal - Vélo à position horizontale (VPH) - Vélo à pédalage allongé (VPA) - Vélo incliné - Vélo "récliné"...

La naissance du Seiran Super Léger (Super light)

La naissance du SeiranSL :
Paul Voerman a décliné sur son nouveau programme informatique les différentes possibilités... de constructions pour une taille à partir de 1m70 (enfin cela dépend aussi de l'entre-jambes et le vélo peut parfois convenir à des plus petits en toute sécurité). Il est parti de la position du pédalier par rapport à la roue avant (élément de sécurité) ; ensuite de la transmission en s'inspirant du principe de Bacchetta* qui permet d'éliminer les tubes et d'obtenir un chemin de chaîne presque direct ( élément d'efficacité). * en parcourant le site, vous avez remarqué que ce système est ancien, faut-il encore savoir l'installer sur le vélo.
Le gain en poids, il faut d'abord le trouver sur la partie la plus lourde du vélo couché: le cadre! Quand on pense qu'un cadre de SeiranSL pèse le poids de la fourche arrière du Distance pour comparer avec un modèle plus produit mais on pourrait citer la fourche arrière d'un modèle sorti en 2007 vendu àplus de 2500 euros! Et pourtant, ce n'est pas fin comme une boîte de coca-cola... comme il fut écrit par la concurrence. Le cadre simplifié au maximum est  bien rigide, il supporte les watts qu'on lui imprime.

SeiranSL directionSeiranSL transmissionSeiranSL dérailleur

Le reste du gain sera plus classiquement trouvé sur la fourche avant, la potence en titane, le siège carbone, les roues, la direction... du bon, du léger, du fiable pour un prix  relativement modéré...
Le gain se trouve aussi sur la simplicité de la construction. La simplicité donne aussi un excellent Cx!...


Bacchetta aero vélo couché
Le Bacchetta AERO 26/26 cadre en titane annoncé à 22 lbs sans pédales.
A remarquer le même chemin de chaîne et quelques autres similitudes.
Ce qui me chagrine sur ce modèle,
c'est le réglage par coulissement du siège sur le cadre... ce qui déplace le centre de gravité.


La stabilité de la chaîne sera réalisée grâce à deux nouvelles roulettes dentées tournant sur un important roulement solidement fixé. Personnellement, je trouve que c'est ce qui se fait de mieux pour le moment. C'est une nette amélioration par rapport aux roulettes traditionnelles même les Flevobike. La fiabilité semble correcte après 7500 km. (cfr les photos)

roulette d'un Seiran Enduranceici nouvelle sur Seiran Endurance 2005
sur le Seiran SL, après 5000 km. SeiranSL
Vue de détails de SeiranSL


La roue arrière se fixe sur une fourche assez longue... plusieurs raisons m'ont été invoquées! pour un meilleur passage de la chaîne, pour la beauté du vélo, pour permettre l'utilisation future de roues de 28 pouces... (ce qui serait une excellente initiative afin de permettre de rentrer dans le standard des vélos ordinaires, d'en diminuer le prix, de permettre de récupérer les roues des vélos classiques...) je pense simplement que ce choix a été dicté pour rendre le vélo confortable en déplaçant le centre de gravité. Je peux me tromper mais pas complètement!

Arrière du vélo couché SeiranSLpédalier de vélo couché SeiranSLfourche arrière du SeiranSL

NB: La différence entre l'assise et la hauteur du pédalier est exactement la même que sur le Taifun... c'est intéressant pour les jambes quand je change de vélo.


Poids du vélo couché SeiranSL

Ici, 9,480 kg avec mousse et pédales. Voilà un argument commercial fiable.
Magasin "De Ligfiets" à Gand (Janvier - Février 2005)

Fin 2004, Challenge annonce la sortie du SeiranSL tout public... à partir de 8,9 kg pour 3000€! sans les pédales et la mousse du siège... ce n'est pas un mensonge mais il s'agit d'une annonce commerciale! (voir aussi sur Bentonline) 
Le SeiranSL et le FujinSL ne sont pas construits par la firme hollandaise qui construit tous les "Challenge" depuis des années à savoir http://www.wemerman.nl/ mais par une autre  http://www.besaris.nl/ . (Renseignements pris sur le site de Challenge). Ceci dit... les habitués de Challenge avaient remarqué une différence dans la finition des produits... en positif et en négatif!

construction d'un cadre de SeiranSL en Hollande

construction d'un cadre SeiranSL en Hollande

Eh oui! c'est "Hand Made in Holland"! même si l'alu est extrudé à Taiwan. (brevet oblige)


Revenons à ma décision:
A priori, un SeiranSL, cela ne m'intéresse pas... à l'exception "du poids annoncé" car j'attendais l'évolution "des carbones"... afin de répondre à mes exigences! C'est principalement la fiabilité du carbone qui m'inquiète. Certains diront qu'il ne faut pas écouter les détracteurs mais comme parmi eux certains sont de "vrais" spécialistes dans le domaine du carbone? Qui croire alors? Alors, dans le doute, j'attends... surtout que les cadres produits en carbone actuellement sont plus lourds que le cadre d'un SeiranSL!
Bien entendu, le vélo droit en carbone est un produit pratiquement fiable mais des moyens colossaux ont été investis pour y arriver. Impossible de comparer avec le vélo couché car les fabricants sont des amateurs à quelques exceptions... comme Merlin mais alors les prix sont aussi exceptionnels.

Un jour de février 2005, de passage à Gand avec un nouvel adepte du vélo horizontal, j'ai posé mon postérieur sur un SeiranSL... un peu forcé par Philippe, le vendeur du magasin "De Ligfiets"! Enfin, rassurez-vous, tout le monde avait droit à cet essai... "commercial". En voyant Jean-Claude D, un novice, rouler comme un prince sur ce SeiranSL... j'acceptais l'offre pour faire plaisir... Mais voilà, une sensation fut imprimée... il faut tester pour comprendre. - (René Marty, ça lui rappelle son VK1 pas le Bacchetta? je n'ai pas très bien compris peut-être la forme du siège!) - Bref, comme un gosse, je me mis à rêver. Et comme un rêve peut parfois devenir une réalité avec des €uros!

Photo de Michel Lemaitre sur SeiranSL
Ma première sortie à SeiranSL au Club... je devance les vélos droits... dans une côte. Biz!
Photo d'André Tignon. Son site sur le cyclotourisme vaut absolument le détour.

Une sensation et une découverte...  car le SeiranSL est bien un 26/26 mais avec une assise à 56 cm chez moi! (officiellement 57) possédant un siège carbone à la forme "VK" intéressante pour la puissance qu'il permet de transmettre (principalement en côte ou dans les relances) et une assise qui permet de poser les pieds à terre en toute sécurité grâce au rebord avant courbé vers le bas, un détail très important pour les courtes jambes.

Mon SeiranSL:

Dernière modification de la page le 14/08/2007.

Haut de la page

©2006 Michel Lemaitre