Vélo Couché - Vélo relax - Vélo confort - Vélo sportif

Forum Vélo Couché - Formulaire - MapVPH

Intro | Avantages | Inconvénients | Avis médicaux | Historiques | Surprises
Types de vélos couchés | Critères variables | Classifications | Le pot découverte | Astuces | Divers
Modèles VPA | Vélos Couchés d'amateurs | Tirer son plan | Tandems Couchés | Tricycles Couchés | Vélomobiles | Divers
Actualité - Programme | Presse | Littérature | Reportages et Rencontres | Divers
Communautés | Vacances | Rando | Vos sorties | Salons | Courses
Liens sur le VPH et le cyclotourisme en Belgique
subglobal7 link | subglobal7 link | subglobal7 link | subglobal7 link | subglobal7 link | subglobal7 link | subglobal7 link
subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link |

Découvertes & Nouveautés - Mes choix et préférences!

vélo couché logoVélo couché - Vélo horizontal - Vélo à position horizontale (VPH) - Vélo à pédalage allongé (VPA) - Vélo incliné - Vélo "récliné"...

Histoire de l'Hurricane

Brève histoire de l’Hurricane.

L'Hurricane est le plus populaire vélo-couché depuis de nombreuses années. Créé en 1994 par Anton Luytink, l'Hurricane est, depuis lors, produit par la firme hollandaise « Challenge ». C'est ce vélo qui sera à la base des nouvelles constructions de vélos couchés qui ont montré leur supériorité à travers les divers championnats en "indoor" puis en "outdoor" ! Les détracteurs* de ce type de construction axée sur un tube cintré ( * souvent des constructeurs amateurs du cadre triangulaire) l'appellent le cadre "nouille" ou "spaghetti"... mais il n'en reste pas moins vrai que ce type de construction est plus esthétique et aérodynamique. Il est réservée à des professionnels... le cadre sera lourd ou léger selon les compétences et les moyens mis en oeuvre pour le réaliser.
Certains professionnels n'hésitent pas de mettre de l'épaisseur au tube afin d'être certain de sa fiabilité... c'est la construction la moins chère surtout si elle est réalisée dans un pays asiatique. Comme les charges sont très différentes selon les endroits du cadre, ce surplus de matière est franchement inutile... et désert la cause du vélo couché.
La route sera encore longue avant que le consommateur comprenne...

Pourquoi débuter sur un Hurricane?

Pourquoi avoir choisi l'Hurricane de Challenge?

photo

Dans ma longue réflexion et recherche, je pensais acheter un Lynx d'Optima, bon vélo couché passe-partout. Certes, il n'est pas le meilleur en rien mais il n'est pas non plus le moins bon en rien!
C'est le vélo-couché idéal pour la ballade, la randonnée, la promenade, le cyclotourisme. Il se défend correctement sur tous les terrains et de plus, il n'est pas difficile à conduire.
C'est la lecture d'un site d'un hollandais "spécialiste" qui compare les performances de plusieurs ligfiets qui a d'abord semé le trouble dans mon esprit et puis qui m'a persuadé de changer d'avis. En effet, pour rouler plus sportivement, l'Hurricane est racé, plus nerveux, plus sportif... Ce vélo-couché donne de meilleures sensations tout en restant un vélo confortable. Il est adaptable pour répondre à de nombreux objectifs. Il est bien construit et fiable. De plus, je le trouve plus beau, mieux fini avec sa cablerie intérieure, par exemple, et il garde de la valeur en cas de revente! ...
Certes, dans chaque appréciation, il y a une part de suggestivité. Dès lors, j'aurais été peut-être aussi content d'avoir acheté  un Lynx, un M5 20/20, un Flevo, un Nazca, un Velotechnik, un Sinner Demon...
Mais je pense néanmoins que mes objectifs ont été bien et peut-être mieux rencontrés par l'Hurricane.

Quels sont les points forts que j'ai appréciés sur ce vélo couché :
le siège en aluminium
la hauteur du siège et la hauteur du pédalier
la rigidité du cadre et sa compacité
le guidon court réglable en hauteur
la précision des commandes
la suspension précise et réglable
les freins hydrauliques très puissants
la qualité de la construction (matériaux, soudures, couleur...)
la maniabilité, la nervosité,... 
l'adaptabilité du vélo à tous les terrains...
sa côte sur le marché d'occasion.

Bien entendu, en 2006, je résonne un peu différemment car mes objectifs sont aussi différents. Mes objectifs ont aussi changé parce que j'ai découvert un vélo couché qui me permettaient de les réaliser...

Quels sont les points faibles de l'Hurricane?
le prix qui reste élevé pour une recherche rentabilisée!
la trop grande nervosité du modèle choisi (le court)! On peut y remédier en choisissant la fourche arrière de l'XL ou le Mistral (voire actuellement le Calipso de Fuende moins bien fini mais très bon pour découvrir le vélo couché)
son poids! environ 16,5 kg
la chaîne avec ses roulettes et ses tubes...

Au passage, on remarquera que les années ont passé depuis cet achat et que beaucoup de vélos couchés du marché n'ont guère évolué... les constructeurs se contentent souvent de duplicater à l'infini leurs anciens modèles en changeant le diamètre des roues...
L'arrivée du LRPro de Flux puis, dans la foulée, du VK carbone polonais et de l'Aero du constructeur amércain Bacchetta... ont eu effet de secouer... timidement le petit cocon des constructreurs européens en particulier Challenge et dans une moindre mesure Optima mais ce dernier n'arrive pas à alléger le cadre alu "made in Holland" parce qu'il n'emploie pas la même technique de construction. Par contre, on ne peut pas reprocher à ce constructeur de chercher à répondre aux nouvelles tendances du marché. Quant à l'italien Slyway, il s'invite directement dans la cour des grands du light en présentant de belles machines à un prix raisonnable.
Les américains ont très bien allégé leur monture haut de gamme.
Excusez-moi mais pour moi, le reste est de l'esbrouffe, de la vitrine, du commercial... mais chacun est libre de penser le contraire et de débourser des sommes exorbitantes pour souffrir son joujou.

Haut de la page

©2006 Michel Lemaitre