SOUSCRIPTION AU MEMORIAL BRITANNIQUE

Sous les gracieux patronages de la Ville de Tournai et de l'Ambassade britannique à Bruxelles  

« ... Une époque où la haine mutuelle a fait place à l'amitié et à un plus grand savoir semble opportune pour une action commune entre les descendants des hommes qui combattirent et moururent ici afin de protéger de la profanation le lieu d'un tel magnifique héroïsme ..." (Francis Henry Skrine, 1906)

"Les Mémoriaux sont des ancres de l'histoire ." (A.Tripnaux)

Beaucoup d'officiers et de soldats britanniques furent tués durant la grande bataille de Fontenoy. Ils furent enterrés dans de grandes fosses communes. Leurs restes anonymes reposent toujours dans le sol du champ de bataille. Aucun mémorial n'a jamais commémoré leur courageux combat durant la bataille. L'association "Le Tricorne" propose de restaurer leur mémoire en faisant apposer un mémorial sur l'église Saint-Pierre à Vezon. Le Mémorial britannique consisterait en une plaque de pierre commémorant les noms de tous les régiments britanniques ayant combattu à la bataille de Fontenoy.

L'Eglise Saint-Pierre et l'ancien cimetière de Vezon.

POURQUOI VEZON?

" Le village de Vezon fut la clé de la défense britannique durant la bataille de Fontenoy. Le 10 mai 1745, cette position fut occupée par les troupes britanniques. Le 11 mai, vers 5 heures du matin, William Augustus, duc de Cumberland y donna ses premiers ordres aux officiers de commencer l'avance vers les positions françaises. Toutes les unités britanniques passèrent par Vezon pour joindre le champ de bataille et, à la fin du combat, les régiments britanniques se retirèrent par le même chemin. Ce village de Vezon, le vieux cimetière et l'église St-Pierre devinrent alors la dernière position de défense pour les troupes britanniques en retraite."...Le Field-Marshall comte Jean-Louis Ligonier prit ses dispositions pour couvrir la retraite à travers Vezon. Skelton's (32nd Foot) et Cholmondeley (34th) furent placés en arrière-garde. Howard's (The Buffs) reçut l'ordre de tenir le cimetière, tandis que les Black Watch se placèrent en ligne près des haies et des ravins. Sur les deux flancs, la cavalerie se déploya pour former écran et couvrir la retraite de l'armée...Lord Crawford salua ses cavaliers, leur faisant remarquer "qu'ils avaient gagné autant d'honneur à couvrir une retraite que s'ils avaient gagné la bataille...(F.H.Skrine)".

ASSOCIATION HISTORIQUE "LE TRICORNE"

"Res Praestant Fidem non Verba" Devise Dauphin-Inf.

 

INTERESSE A NOTRE DIGNE PROJET DE MEMORIAL BRITANNIQUE A VEZON?

CONTACTEZ-NOUS: