PARRAINAGE

 

 

parrainage de la tombe d'un soldat américain

Suite à la décision du comité et l’accord des membres, il a été décidé que notre association parrainera dorénavant la tombe d’un Sous-Officier de cavalerie de l’armée américaine.

Bob Wissocq a été désigné pour nous représenter lors des différentes cérémonies.

 

TO live in the hearts of those we love is not to die

 

Ce Sous-Officier est :

 

leo v. de shazer

Matricule: 19017540

staff Sergeant, U.S. Army

Platoon Leader B Troop

113th Cavalery Reconnaissance Squadron

Le Staff Sergeant LEO V. DE SHAZER
Né le 05 septembre 1922 dans l’Etat du Wyoming aux Etats-Unis.

Il est marié et père de deux garçons.

Il est de religion protestante.
Incorporé le 12 mars 1941 (donc bien avant l’entrée dans le conflit des Etats-Unis).
Décédé le 05 avril 1945 à Merlsheim en Allemagne.

Lors de la traversée de Merlsheim par le 113 Cavalery Reconnaissance Squadron américain venant soit de Reelsen ou d’Altenbecken en direction de Himmighausen ; le Staff Sergeant Leo V. De Shazer a trouvé la mort le 05 avril 1945 des suites d’une blessure au crâne.

Son corps a été abandonné dans un premier temps, enveloppé dans une couverture militaire, devant une ferme de Detmold.

Ensuite le Commandant américain de la place de Himmighausen a ordonné son inhumation au cimetière de Detmold sous la responsabilité de Monsieur Bernhard Gnade Bourgmestre de Merlsheim, de Monsieur Telly Ferdinand responsable du cimetière et de Monsieur le professeur Drewes Anton.

L’inhumation provisoire eut lieu le 09 avril 1945.

A la fin de la guerre 1940-1945, les autorités militaires américaines ont pris contact avec les familles des victimes. Certaines familles ont demandé le rapatriement de leur défunt. D’autres familles, comme le famille De Shazer, ont décidé de laisser leur défunt reposer parmi leurs camarades de combat. L’inhumation définitive au cimetière de Neuville-en-Condroz du Staff Sergeant Leo De Shazer a eu lieu le 18 juin 1949. Les honneurs militaires lui ont été rendus et la Bannière Etoilée recouvrant son cercueil lors de l’inhumation a été renvoyée à sa famille.

Parmi les objets personnels retrouvés sur le corps du défunt, outre sa plaquette militaire d’identification, deux bracelets en or, une bague en argent, un bracelet d’identification en argent mentionnant son nom ainsi qu’un petit canif.

Par ces quelques lignes j’espère vous avoir donné quelques renseignements sur votre filleul Américain qui repose depuis 1949 à Neuville-en-Condroz.

 

World War II Honor Roll

Décorations reçues :

Silver Star, Bronze Star, Purple Heart with Oak Leaf Cluster

 

 

Sa tombe se trouve dans le cimetière américain de Neuville-en-Condroz,   

Carré C, allée n° 13, tombe n° 16.

 

Certificat d'adoption

 

La tombe que nous parrainons fleurie par notre association

 

113th Cavalry Reconnaissance Squadron

Faisait partie du XIX US Corps.

 

Le Tomahawk emblème du XIX Corps

 

Général-major Charles H. Corlett dénommé ''Cowboy Pete''

Commandant du XIX Corps

Journal d'époque édité par le XIX Corps

 

La libération de la Moyenne-Belgique fut en grande partie l'oeuvre du XIXe US Corps qui était sous les ordres du Général-major Charles H. Corlett et comprenait les Divisions suivantes:

 

2nd Infantry, 8th Infantry, 28th Infantry, 29th Infantry, 30th Infantry, 35th Infantry, 78th Infantry, 79th Infantry, 83rd Infantry, 84th Infantry,

95th Infantry, 102nd Infantry, 104th Infantry, 2nd Armored, 3rd Armored, 5th Armored, 7th Armored, 8th Armored

 

113th Mechanized Cavalry Group 

''Red Horse Cavalry''

 Red Horse Cavalry dont faisait partie le 113th Cavalry Reconnaissance Squadron

 

Colonel William S. Biddle

Commandant du 113 th Mechanized Cavalry Group

 

* * * * * *

 

La mission du 113th escadron de cavalerie est de fournir une unité motorisée, petite force mobile de combat, capable d'effectuer des reconnaissances pour fournir des informations opportunes sur l'endroit et le développement des forces de l'ennemi. L'escadron est également capable de conduire des attaques limitées pour exploiter les faiblesses ennemies sur le champ de bataille.
Le 113th de cavalerie a toujours été une unité de l'Iowa. Cette unité date de la guerre mexicaine et de la première guerre mondiale.
Durant la deuxième guerre mondiale, cette unité a participé aux actions en Normandie, Nord de la France, en Belgique, en Hollande, et en Allemagne. Elle a eu plus de 305 jours de combat continu et a couvert une distance de plus de 1.287 km détruisant au passage plus de 600 véhicules ennemis et capturant 21.599 prisonniers de guerre ennemis.
Le 113th est le premier élément américain à se joindre aux forces soviétiques sur l'Elbe en 1945.

C'est le 3e peloton du 113th de cavalerie qui a eu le premier contact à Appolensdorf (DE) le 31 avril à 13h30 avec la 121e division soviétique.
 

Activé

le 18 janvier 1944, embarquement au port de Boston  pour  (1st Squadron, 113th Cavalry Regiment).

 

Débarquement

le 1er juillet 1944 sur la plage d'Omaha

Cliquez sur le bouton jaune pour un petit film

sur Omaha

Commandant d'unité

Lieutenant-colonel Allen D. Hulse

Commandant du 113fh Reconnaissance Squadron

 

Un Peloton de reconnaissance du 113ème de cavalerie

( 1 Officier + 29 hommes )

Section éclaireur
( 18 hommes )

 
Chef de véhicule
Tireur
Chauffeur
Chef de véhicule
Tireur
Chauffeur
Chef de véhicule
Tireur
Chauffeur
Chef de véhicule
Tireur
Chauffeur
Chef de véhicule
Tireur
Chauffeur
Chef de véhicule
Tireur
Chauffeur

Section blindée
( 1 Officier + 1 Sous-Officier et 10 hommes)

Chef de peloton (Officier)

Opérateur radio, tireur
Opérateur radio, tireur
Chauffeur

Adjoint de peloton (Sous-Officier)
Opérateur radio, tireur
Opérateur radio, tireur
Chauffeur
Chef de véhicule
Opérateur radio, tireur
Opérateur radio, tireur
Chauffeur
Jeep Willys avec son armement - section éclaireur du 113th Cavalery Reconnaissance Squadron
Véhicule blindé  M8  Greyhound - section blindée du 113th Cavalery Reconnaissance Squadron
Équipements  et tenues d'époque du 113th Cavalery Reconnaissance Squadron (voir le badge sur les manches)
       

Deux exemples du marquage des véhicules du 113th de Cavalry, de gauche à droite:

1A: 1er Armée

113C: 113 th de Cavalry

C3: 3e Peloton de l'escadron C

 

Campagnes

NORMANDIE ( 6 juin 1944 - 24 juillet 1944)

NORD de la FRANCE ( 25 juillet 1944 - 14 Septembre 1944 )

LA RHÉNANIE ( 15 Septembre 1944 - 21 mars 1945 )

EUROPE CENTRALE ( 22 mars 1945 - 11 mai 1945 )

 

Chronique des combats

Lire: The Saga of the Red Horse

Texte: Chaplain Ben L. Rose 1945

 

 

Retour aux États-Unis

 le 20 octobre 1945, port de Boston.

 

Désactivé

 le 21 octobre 1945, au Camp Myles Standish,  dans le Massachusetts.

 

 

Le cimetière américain de Neuville-en-Condroz,

Cimetière américain

Cliquez sur le bouton ci-dessus pour une vue aérienne

 

Cliquez sur le bouton jaune pour un film sur

 le cimetière de Neuville en Condroz

 

picture of the ABMC logo

Cliquez sur le sigle pour un lien vers l'American Battle Monuments Commission (ABMC)

Vous y trouverez plusieurs films sur le débarquement

 

bullet

Ce cimetière d’une superficie de 36,5 ha, est l’un des quatorze cimetières permanents américains de la 2ème Guerre Mondiale établis hors des Etats-Unis.

Le site fut libéré le 7 septembre 1944 par la 3ème Division blindée et un cimetière provisoire y fut établi le 8 février 1945.

L'insigne de la Third Armored Division

Insigne de la 3ème Division Blindée US

Dénommée Spearhead (Fer de lance)

 

Petit Historique de la 3ème Division Blindée US

La Troisième Division Blindée qui est entrée à Rânes le 15 Août 1944 était commandée par le Général Maurice Rose.
Elle faisait partie de la Première Armée commandée par le Général Courtney Hodges, et non de la Troisième Armée commandée par le Général George Patton. La confusion est fréquente, même chez les américains, probablement à cause de la proximité entre Third Army et Third Armored.
LaPremière Armée et la Troisième Armée faisaient partie du Premier Groupe d'Armées commandé par le Général Omar Bradley. La Deuxième Division Blindée du Général Leclerc qui opérait alors conjointement avec la 3ème Division Blindée dans la région d'Écouché et dépendait de la Troisième Armée [Patton] a d'ailleurs été intégrée à la Première Armée [Hodges] le 16 Août 1944.

Après avoir participé de façon décisive à la Seconde Guerre Mondiale, la 3ème Division Blindée était stationnée en Allemagne durant toute la Guerre Froide et a participé à la Guerre du Golfe. En 2006, sa force est officiellement réduite à zéro, mais la division n’est toutefois pas inactive.

 

Cliquez sur le bouton jaune pour  une petite vidéo

 de la prise de Cologne par la 3e Division Blindée

 

bullet

 Lorsque, après la guerre, ce lieu fut retenu pour devenir le site d’un cimetière permanent, le peuple belge, par l’intermédiaire de son Gouvernement, accorda aux Etats-Unis le libre usage du terrain à perpétuité.

Un grand nombre des combattants inhumés en ce lieu périrent au cours de la dernière grande contre-offensive ennemie dans les Ardennes.

Le cimetière a une forme rectangulaire. Ses carrés de tombes dessinent uns croix grecque et sont séparés par deux allées qui s’entrecoupent en son centre.

5.328 combattants y sont enterrés dont 792 « Inconnus ».

Onze couples de frères reposent côte à côte et des aviateurs ont été inhumés par deux dans trois sépultures.

 

Le 22 septembre 2004, Bob Wissocq et Ivan Brasseur étaient présents à la cérémonie de la remise des diplômes de parrainage.

 

Lettre  à Leo V. De Schazer

Par Ivan Brasseur

   Mon ami, mon frère, ta vie ne ressemble pas à la mienne. Tu es maintenant mon ami sans que je puisse connaître les traits de ton visage, tes goûts et ce que tu voulais faire de ton existence. Je ne sais presque rien de toi, sinon ton jeune âge et que comme toi la vie et la liberté me sont plus importants que toute chose. Je suis né au moment ou tu combattais, je ne connais rien d'autre que la paix. Je vis dans un pays où chacun s'exprime, parle, aime, refuse, en toute liberté et selon ce que sa conscience lui dicte. Je me demande parfois ce que j'ai réalisé pour mériter autant, alors qu'autour de moi l'oppression, la haine et l'injustice entraînent chaque jour des innocents dans le néant. Je ne te connais pas et pourtant tu me manques. Je ne sais que peu de chose de toi, de tes derniers instants, dans un village allemand dont tu ignorais tout, jusqu'à son nom et ces questions s'entrechoquent dans mon esprit. Je te vois courir à perdre haleine, puis t'arrêter subitement, t'effondrer sur le sol, inerte et déjà loin du fracas et de la mitraille. je vois tes copains s'affairer autour de toi, puis se relever et courir à leur tour. Courir vers leur salut, vers la survie. Je ne sais pas grand chose de ton histoire mais je devine ces dernières secondes, moments furtifs saisis au hasard d'un combat pour... la liberté.

   Tu dors dans cet immense cimetière de Neuville-en-Condroz, entouré de tes frères d'armes. Tu t'es endormi le 5 avril 1945 pour que je puisse me réveiller libre. Tu es parti si tôt que je n'ai pu croiser ton regard et te remercier du cadeau que tu m'as fait: la liberté. Quel beau mot. C'est le tien, mon frère, mon ami. De temps en temps je le place au creux de mes mains et le regarde pendant un long moment. Le contempler me rapproche à chaque fois un peu plus de toi.

   Chaque année, je me rendrai sur ta tombe et regarderai le ciel dans l'espoir de voir ta silhouette et peut être ton visage se détacher sur l'horizon. Ce jour t'est dédié mon ami. Il est aussi dédié à tous tes frères que je ne connais pas plus que toi mais qui m'ont laisser un mot en héritage... LIBERTÉ.

 

Tombé en terre étrangère, ces Héros reposent à jamais sur le sol de notre patrie, loin de leurs familles,

et il n’est que juste, puisque si nous vivons libres c’est en partie grâce à leur sacrifice, que nous honorions la mémoire de ces soldats.

Une petite rose, ce n'est pas grand chose.


Il est bon de rappeler que le parrainage est gratuit et

qu’il peut se faire soit à titre individuel ou collectif.

Vous aussi vous pouvez parrainer la tombe d'un de ces soldats.

Pour cela, vous contactez :

Bob Wissocq , rue de la Drève, 45 - 4560 Clavier

Remonter INFOS JURIDIQUES NOS STATUTS NEWS CODE D'HONNEUR NOS ROIS Notre Histoire FRATERNELLE ROYALE LEGENDE LES FBA LES TRADITIONS LE NOM DES VEHICULES CHANT des CUIRASSIERS AFFILIATIONS CHEFS DE CORPS LES RSM NOTRE ETENDARD MATERIEL ET TENUE 3L NOTRE MUSEE MEDAILLE DU MERITE IN MEMORIAM NOS MONUMENTS SAINT GEORGES WATERLOO PARRAINAGE RETROUVAILLES NOTRE REVUE CAT 1991 LE CHAL CAV PHOTOS CONTACTEZ-NOUS LIENS