Chroniques de

Marcel de Corte

 

La hantise de la politique

Le bonheur collectif

Le collectif n'est rien d'autre que le vide et Socialisme maladie de l'esprit maladie

Christianisme et communisme

Socialisme et christianisme

De l'Europe réelle à l'Europe mythique

Le débat sur l'incivisme

Où va l'islam

L'orthographe et l'éducation

Politique et philosophie

Politique et mystique

L'Islam et le nouvel Islam

Marxisme et nationalisme arabe

L'esclavage collectivist

 

L'antidote, contre les idéologies de la "pure volonté d'un moi désincarné "

Rencontre singulière, comme celle de la maladie et du remède efficace , du poison et de l'antidote.

L'Europe, c'est-à-dire très exactement la chrétienté selon Novalis, ne pourra réagir qu'en opposant son antidote souverain: le catholicisme. ( Rémi Soulié )

" Les mots sont comme des semences: je les confie aux vents et je laisse à Dieu, Seigneur des vents qui les emportent, le soin de les faire tomber, au gré de sa volonté, sur des roches stériles ou sur des terres fécondes." Donoso Cortès

" La liberté ne prend pas son plaisir à s'accouder paresseusement au char triomphal des révolutions " Donoso Cortès.

-----------------------

Quelques pensées fondamentales de Marcel De Corte," philosophe du réalisme intégral et de la fidélité."

"En ce monde étrange où nous sommes, dire que le blanc est blanc et le noir noir est une audace qui se paie parfois d'une balle dans la nuque, et presque toujours d'un silence hostile de l'opinion publique et des intellectuels qui la gouvernent."

" La santé est le meilleur antidote du sartrisme. "

« L’homme moderne ne sait plus que le droit c’est  ce qui est juste. Pour lui, le droit est ce qu’il désire, ce qu’il veut, ce qu’il exige en sa faveur ou en faveur du groupe dont il fait partie et qui multiplie ses revendications individuelles. »

 

" On n'échappe pas au christianisme, même et surtout en le reniant. L'homme qui n'adore plus Dieu ne peut adorer que soi-même. Il doit être son propre Créateur et le Créateur du monde, en tendant d'être, comme à l'époque contemporaine, son propre Rédempteur et le Rédempteur de l'humanité."

" L'appel à l'universalité est pour une civilisation l'appel de mort."

'' La plupart des hommes d'aujourd'hui s'avèrent incapables de vivre leur vie: la civilisation moribonde leur trace sans se lasser d'innombrables itinéraires de fuite. L'homme actuel se réfugie dans l'abstraction qui siège dans l'esprit parce qu'il a brisé le pacte nuptial que la civilisation avait conclu avec la nature et qui l'insérait dans la présence concrète d'un monde adapté à sa taille et à sa puissance d'incarnation."


" Une société qui a perdu sa religion est tôt ou tard, au sentiment des Anciens, une société qui meurt, qui perd son caractère policé, qui n'est plus que le contraire d'elle-même."

'' Les erreurs politiques et sociales ne sont plus ressenties par de nombreux chrétiens comme des hérésies chrétiennes hostiles à leur foi. Placés dans une société déchristianisée, ils sont incapables de percevoir que les violences exercées contre cette société sont le fait d'hérésies ennemies de leurs croyances."


" TOUT HOMME MÉCONTENT DE SOI S'ÉVADE DANS LE CULTE D'UNE NOTION COLLECTIVE - CE PASSAGE DU SINGULIER DÉFICIENT AU COLLECTIF COMPENSATEUR EST D'UNE FRÉQUENCE EXTREME "

" L'homme moderne fabrique littéralement le bonheur collectif parce que son être, privé de la présence du réel, transmue la représentation générale qu'il s'en forge en une présence illusoire."

" La poursuite du bonheur collectif s'avère la plus vaste opération d'escroquerie que le monde ait jamais connue et qui dissimule son mobile véritable : la résurrection de l'esclavage."


" L'homme est dévoré par les signes et il ne reste rien de la culture de l'humanisme que les structures formelles d'un langage méthodiquement et aveuglément cannibale."

" Car le communisme est-il autre chose que l'intellectuel au pouvoir convaincu d'être à même de convertir en réalité le mythe que son cerveau, déraciné du réel, a fabriqué en un monde dont il est le seul auteur . "

" Les idées révolutionnaires sont des corruptions d'idées chrétiennes et un ferment divin corrompu ne peut être qu'un agent de subversion d'une puissance incalculable. "

" En un mot, les dogmes de l'évolution, du progrès, de la nouveauté, etc.... qui nous expulsent de notre réalité véritable, qui nous dopent et nous hypnotisent à la fois, doivent être soumis à chaque instant par nous à la plus sévère et la plus impitoyable des censures, si nous voulons redevenir des hommes réels, implantés dans une civilisation réelle. "

" Je suis sévèrement et inflexiblement optimiste pour ma part : ou c'est la fin du monde, et tout va bien, ou c'est la fin d'un monde et le commencement d'un autre selon la loi de continuité qui caractérise la vie, et tout va bien encore. Tant qu'il y a vie, il y a espoir. Il ne faut pas dormir pendant ce temps-là. La sagesse des nations et la sagesse divine nous l'enjoignent. "

" Car le collectif, dans la mesure où il est collectif, ne pense pas, n'éprouve aucune impulsion affective vers autrui ou vers ce qui le dépasse. "

" On n'a jamais tant parlé de la personne humaine qu'a notre époque, où elle sombre dans l'anonymat de la masse et de l'Etat omnipotent ."

« Les hommes d'aujourd'hui, écrit Ramez, renient leurs familles de chair, et ils renient jusqu'à leur chair, ayant souffert à cause d'elle. Ils se cherchent des frères d'esprit par-dessus les frontières terrestres, et ne se reconnaissent plus eux-mêmes dans ceux qui les entourent. Ils se veulent des frères d'idées et mettent leurs espoirs dans des parentés d'abstraction. Ils se sont réfugiés dans les régions de la pensée par crainte et par dégoût de la réalité. Ils méconnaissent toute espèce de sol et toute espèce d'attache charnelle comme si leur pensée tirait sa substance d'elle-même et se nourrissait de son propre fonds. »


-------------------------

" S'écarter de Saint Thomas, surtout dans les questions méthaphysiques, ne va pas sans détriment grave." LEON BLOY

 

 

 

Marcel de Corte

Biographie..

De la dissociété..

Fin d'une civilisation..

Philosophie des moeurs contemporaines..

Mutation de l'homme..

Sauver notre civilisation..

Sur le totalitarisme
de l'égalité..

L'homme contre
lui-même..

L'esprit de droite
et l'esprit de gauche..

Gustave Thibon


L'antidote-design by coutellerie-arthurius