Lever héliaque de Sirius à Thèbes

Les résultats présentés dans le tableau qui suit sont fournis par un programme de calcul astronomique, écrit en VBScript. .
Je manifeste une préférence pour le calendrier grégorien mais j'ai ajouté, pour faire plaisir aux historiens, la date correspondante du calendrier julien. Le lever héliaque de Sirius devait donc se produire, en -1950 (à Thèbes), quatre jours après le solstice.

Hauteur de Sirius = 2°

Le tableau suivant décrit ces phénomènes entre -2500 et -1500, à la latitude de Thèbes.
Les données en relation avec le calendrier julien sont écrites en bleu. Celles concernant le calendrier grégorien sont représentées en rouge.
On peut voir que, dans le calendrier julien, le lever héliaque de Sirius ne se décale que d'un jour par millénaire. Cette pseudo-fixité ne doit pas faire illusion car elle ne résulte que de l'action conjuguée de deux décalages qui, par le plus grand des hasards, se compensent mutuellement :

  1. Le décalage du calendrier julien par rapport aux saisons (et, par conséquent, par rapport au calendrier grégorien).
  2. Le décalage du lever héliaque par rapport au solstice dû à la précession des équinoxes.

Retour à la page principale
Retour à la page précédente