Les doubles (recettes de crêpes de Binche)


Les doubles sont un mets très apprécié à Binche ! Ils sont un type de crêpes faites avec de la farine blanche et de sarasin. Pour obtenir un goût relevé , de la bière entre dans la composition. On les mange par deux (d'où le nom "Doubles") fourrées avec du fromage très fort. Le goût est fort et c'est assez gras, mais c'est si bon que même ceux qui sont obnubilés par leur poids oublie leur régime... Si un jour vous venez à Binche, essayez-les !

Ingrédients

  • 500 gr de farine de sarrasin
  • 500 gr de farine blanche
  • une grande bouteille (75 cl) de Binchoise blonde tiédie au bain-marie.
  • un litre d'eau tiède
  • une cuillère à soupe de sel
  • 5 tours de moulin à poivre
  • 100 gr de levure
  • une cuillère à soupe d'huile d'arachide.
  • fromage de Herve ou boulette

Préparation

  1. Bien mélanger les farines, la Binchoise, l'eau, le sel et le poivre.
  2. Ajouter la levure délayée et l'huile d'arachide à l'eau tiède.
  3. Laisser doubler de volume.
  4. Faire des crêpes petites et fines, les fourrer du fromage.
  5. Réchauffer et servir avec une noix de beurre.

PS :

Il est également des amateurs qui préparent les doubles à base de Binchoise Brune.

 

 

Binche est connu, un peu moins il est vrai, également pour une application de dentelles qui porte son nom. Le point de Binche vient d'ailleurs d'obtenir une reconnaissance de sa qualité et de sa valeur. La région wallonne a désigné un label d'appellation contrôlée pour la dentelle de Binche.

Durant le XVIIe et le XVIIIe siècle, la dentelle avait une place importante dans la vie industrielle de Binche. Elle a en effet compté jusqu'à 1700 femmes fabriquant de la dentelle. De cette industrie dentellière est née au XVIIe siècle une application appelée le point de Binche. Ce point se caractérise par une finesse extrême dans le fil utilisé. Il s'agit d'une dentelle à fils continus comme le sont les points de Lille, de Flandre, de Paris.

La caractéristique principale de la dentelle de Binche qui en fait une dentelle remarquable est le "fond de neige". Des mouchetures imprécises en forme d'étoiles, de pois et de diamants appuyées par la finesse extraordinaire du fil lui confère une dimension féérique. Puisqu'il s'agit d'une dentelle à fils continus, la même personne doit s'occuper du travail du début à la fin. En fonction de cette technique, un travail est très long à réaliser.

La forme des dentelles varie peu. Ce sont souvent des bandes ou des ronds. Ces formes, à la fin du XVIIIe siècle, ne correspondaient pas tout à fait aux besoins de l'époque qui réclamaient surtout des fraises et des mantelets. Pour toutes ces raisons, le point de Binche a presque disparu de l'industrie dentellière.

Elle a disparu jusqu'à ce qu'en 1977, des cours furent programmés pour redonner vie à cet art indéniable. De nos jours d'ailleurs, et ce depuis 1989, la dentelle de Binche a pignon sur rue grâce au centre de la dentelle et des métiers d'art de Binche au "Fuseau" sur le coin de la Grand'Place près de la Collégiale Saint-Ursmer. Des démonstrations y sont assurées par des artistes binchois soucieux de promouvoir l'objet de leur passion.

 






De quoi avez-vous envie aujourd'hui ?

 


Recevez directement de nouvelles recettes de cuisine de bistro, familiales et faciles...

Pas encore au courant des dernières recettes tendances sur Facebook ?

 

 

 

 

 

Comment faire un cougnou

cougnou

 

Potage au chicon

yassa

 

Tartiflette

tartiflette

Cramique de Belgique

cramique


Cession de commerces Horeca

Brasserie à remettre Bruxelles

brassere remettre bruxelles