Abris "observatoires" du Fort de Tancrémont

En plus des 7 postes d'observation "internes", le fort de Tancrémont disposait de 9 abris "observatoires" extérieurs qui étaient en quelque sorte les yeux et les oreilles du fort.

Du Nord au Sud, nous avions:

Les casemates et les fortins étaient reliés au fort de Tancrémont et au réseau téléphonique enterré des forts de la Position Fortifiée de Liège par des lignes téléphonique secrètes profondément enterrées.

Pour revenir à la page précédente, fermez cette fenêtre.