Abris "observatoire" extérieur: route Chaudfontaine - Romsée

En 1940, les forts sont dotés d'une série d'abris observatoires chargés de renseigner l'artillerie des ouvrages.
Entre Chaudfontaine et Fléron, 9 fortins dénommés C.F. (Chaudfontaine Fléron) sont construits.
Le Fortin C.F.4 est utilisé comme poste d'observation pour chaudfontaine.

Ces abris étaient également chargés de défendre les axes de pénétration entre les forts.

L'ouvrage photographié ci-dessus (01/99) se situe le long de l'ancienne route militaire reliant le fort de chaudfontaine au fort de Fléron.
Il se situe dans un petit bois à l'entrée de village de Romsée (hameau du Bouny); il est tourné en direction de Grivegné.
Il est équipé de deux crénaux pour armes automatiques et était probablement doté d'un canon antichars.
La route qu'il protège était "bloquée" au moyen d'une forte chaîne tirée entre deux solides support métalliques bétonnés.

Des lignes téléphoniques enterrées reliaient ces ouvrages aux forts.
Les abris recevaient le support de l'artillerie des forts pour se défendre en cas d'attaques; la plupart de ces abris furent très violemment attaqués dès les premiers jours de mai 1940 et les pertes furent nombreuses parmi les défenseurs mais aussi dans les rangs des attaquants.

 

Pour revenir à la page précédente, fermez cette fenêtre.