La greffe en fente

Elle s'effectue aux mêmes époques et dans les mêmes conditions que la greffe en écusson. Seules les entailles du greffon et du sujet diffèrent (voir technique).
Cette technique a le gros inconvénient de laisser un vide dans la fente du sujet, des insectes et des maladies peuvent s'introduire dans cet espace et constituent un danger pour l'établissement de la future charpente de l'arbre.

 Soins après le greffage.

 * Ligaturer avec du raphia ou des bandes de fixation (elles maintiennent mieux le greffon en place et se détachent d'elles-mêmes après un certain temps).
* Exécuter très soigneusement le masticage, c'est une barrière efficace contre l'air, l'humidité, les insectes et les maladies.

 Emplois.

 Ce type de greffe est utilisé pour la propagation d'essences fruitières et ornementales en haute tige ou en ½ tige.

 Technique.

 
Le sujet est sectionné horizontalement à la scie égoïne.
Puis il est fendu à la serpette sur une hauteur de 4 à 5 cm suivant son diamètre.
 
Le greffon est taillé en double biseau, il porte 3 yeux.
Il faut veiller à bien faire coïncider les zones génératrice (le greffon doit arriver à fleur de l'écorce du sujet).
 
Ligaturer au raphia.
Engluer au mastic à greffer (bien recouvrir l'entièreté de la plaie).
Ce type de greffe convient aux tiges de 5 à 7 cm de diamètre maximum.
Le soin est très important pour la réussite de l'opération.