--- Transcription :

« Le samedi 13 juillet, entre 9 h et 17 h, la chapelle de N.D. des Victoires de Cannes où depuis deux ans je célèbre la Messe un dimanche sur deux, a été pillée par un commando de trois membres de l’I.C.P. dirigé par l’abbé Barthe lui-même sur ordre du Père Barbara. La chapelle a été complètement vidée : plus d’autel, plus de sièges, plus de statues. La sacristie envahie par effraction : mon calice, mes ornements liturgiques personnels, mon aube d’ordination volés, ainsi que les saintes huiles, pour me rendre impossible la célébration de la Messe et l’exercice de mon ministère sacerdotal. Ils ont coupé l’électricité et le téléphone. Ils ont volé la plaque de cuivre « Abbé Delmasure » à l’entrée de mon petit logement personnel ; inspecté mes tiroirs, emporté de la correspondance. Ils ont posé un nouveau verrou de sûreté à la porte d’entrée pour que je ne puisse plus y revenir. Ils ont retiré mon nom de la boîte aux lettres et du parlophone sur la rue. Par deux lettres ils ont essayé de monter contre moi tous ceux qui fréquentaient cette chapelle de Cannes.

Je me recommande à vos prières.

                          20 juillet 1985  Abbé G. Delmasure »