Propulseur-Voith-Schneider



Dans le propulseur Voith-Schneider (VSP), les pales faisant verticalement saillie sur le fond du bâtiment tournent autour d'un axe généralement vertical. Simultanément, les différentes pales exécutent un mouvement d'oscillation autour de leur axe. Comparé avec l'hélice classique dont l'effet de poussée est relativement facile à comprendre, le fonctionnement du propulseur Voith-Schneider paraît à priori plus compliqué,et plus difficile à expliquer.

Ce fonctionnement est plus facile à concevoir en dessinant la course d'une
pale VSP et en supprimant les positions des pales dans lesquelles aucune
poussée ou une faible poussée est exercée.




Phase avant et phase arrière du propulseur.

Il ne subsiste qu'un mouvement de va-et-vient de la pale comportant les phases dites avant et arrière. Le mouvement de va-et-vient des pales VSP - selon la mécanique des fluides, un propulseur mobile - est un mouvement utilisé fréquemment dans la nature pour la propulsion.

Il convient de signaler le mode de propulsion par godille connu de chaque marin
dans lequel le mouvement de va-et-vient de l'aviron transversalement à
la direction de marche fournit un effort de propulsion considérable.

Parcours absolu d'une pale.

Ce mouvement est réalisé par une superposition d'un mouvement de rotation et d'un mouvement rectiligne perpendiculairement à l'axe de rotation.

Pour cette raison,le propulseur Voith-Schneider est appelé propulseur cycloïdal, surtout dans les pays de langue anglaise.

1 Rotule sphérique
  du pivot central
2 Biellette
3 Pivot
4 Levier de commande
5 Bielle d'accouplement
6 Levier d'attaque de la pale
marche à vide, marche en charge,

La réalisation du mouvement optimum des pales résultant d'études théoriques et d'essais hydrauliques est assurée par des attelages que nous appelons "cinématiques".



La figure montre la coupe verticale d'un propulseur de la série G avec cinématique à levier de commande.