Le pic de production de pétrole

 
Temps ---------------------------->
 1900  --------->  2006 ---------->  

Dans cette image, la production de pétrole au cours du temps est représentée en noir. Depuis 1900 on en a toujours produit plus. On arrive au moment ou cela va être de plus en plus difficile de l'extraire, de telle sorte qu'on en extraira, mais moins.

  

Comme la demande mondiale va croissant, l'offre ne pouvant satisfaire la demande, les prix vont (encore) grimper en flèche.

Sans mesures correctrice, chacun verra son budget énergie grimper, et ce sont les personnes les plus défavorisées qui en souffriront le plus.

 

Mais toute cette théorie est-elle bien correcte ?

 back.gifnext.gif


production de pétrole en Birmanie

Les indices d'un Pic pétrolier imminent sont omniprésents :
. De nombreuses compagnies pétrolières voient leur production plafonner ou décliner. Relevons l'évolution entre 2001 et 2005 de la production de certaines compagnies : Exxon, -1% ; Shell, -5% ; BP (hors participation russe), -14% ; Chevron, -15% ; Repsol, -18%.
. Sur les 48 principaux pays producteurs de pétrole, 33 sont en déclin confirmé.
. En 2005 et 2006, les Koweïtiens, les Saoudiens, et les Mexicains annoncèrent que leurs champs 'super géants', qui produisent l'équivalent de 30% des exportations mondiales, entraient en déclin, et ce déclin est rapide (> 10%/an au Mexique, 5-12%/an en Arabie Saoudite) et difficile à compenser.
. Depuis l'an 2000, de nombreux pays ont franchi leur pic de production largement en avance par rapport aux prévisions de l'Agence Internationale de l'Energie (IEA) et de l'Administration de l'Information de l'Energie Américaine (EIA):
- la Norvège, Oman, le Mexique, et l'Australie ont franchi leur pic pétrolier avec respectivement 5, 9, 26 et 30 ans d'avance par rapport aux prévisions de l'EIA.
- La Grande-Bretagne et l'Amérique du Nord ont franchi leur pic gazier avec respectivement 10 et 28 ans d'avance par rapport aux prévisions de l'IEA.

Plus grave encore, plusieurs années (de 1 à 5 ans) se sont écoulées sans que ces pics n'aient été reconnus, et les taux de déclin de nombreux pays ont été sous-estimés (les productions pétrolières norvégiennes et britanniques déclinent de respectivement 7% et 10% par an). Si ces agences se sont si lourdement trompées pour tous ces pays, n'est-ce pas dangereux pour nos gouvernements de se fier aveuglément à leurs prévisions concernant le Pic mondial ?

De nombreux experts attendent un Pic pétrolier mondial dans l'intervalle 2005-2020.

Nous pourrions déjà y être, car depuis 2005 la production mondiale de pétrole stagne. Et ce n'est qu'après avoir dépassé le Pic et avoir constaté que la production a décliné pendant plusieurs années que nous confirmerons avec certitude quand a eu lieu le pic. La situation du gaz est tout aussi préoccupante, car un nombre significatif de producteurs clés assurant 50% de la production mondiale sont entrés en déclin de façon largement inattendue, la plupart après l'an 2000: les Etats-Unis, le Canada, le Royaume-Uni, les Pays-Bas, et les principaux gisements russes.

Texte issu de ftp://ftp.umh.ac.be/pub/ftp_aspo/Resolution_Peak_Oil_26_avril_2007.pdf

D'autres sites ???

Ceux qui croient au Pic  : www.aspo.be
 Un débat entre ceux qui y croient et ceux qui n'y croient pas : http://www.ifp.fr/IFP/fr/decouvertes/gds_debats/avenir/reserves/index.htm#3
 sur ce site : qu'est-ce qu'une réserve de pétrole http://www.manicore.com/
 un peu long mais excellent !!!!!!!!!

 Retour au site