Home

Philosophies et religions

Quelques idées directrices

  1. D'autres traditions philosophiques et spirituelles ont précédé l'essor de la philosophie en Grèce et celui des trois grandes religions monothéistes dans le bassin méditerranéen ; sans doute sommes-nous redevables de certaines idées aux Chaldéens, aux Égyptiens, aux Indiens et aux Chinois. Mais il nous paraît plus intéressant, dans le cadre de Gibraltar, de suivre le courant de la pensée euro-arabe vers l'aval plutôt que vers l'amont ; autrement dit, de voir comment les penseurs grecs, romains, juifs, chrétiens et musulmans ont influencé notre conception du monde et de l'existence.
  2. Les questions communes à tous les penseurs sont les suivantes : pourquoi la vie ? pourquoi l'univers ? quel est le sens de ma vie dans cet univers ? comment les humains peuvent-ils mener une « bonne vie » ? Il serait intéressant de chercher dans chaque tradition euro-arabe, qu'elle soit laïque ou religieuse, les réponses à ces questions existentielles.
  3. La recherche de la vérité par la raison ou par les livres sacrés constitue également un thème de réflexion assez fécond dans l'aire euro-arabe.
  4. Le courant mystique qui parcourt toutes les religions représente un point de convergence important : la recherche de la vérité se double ici d'une tentative de fusion avec le divin, telle qu'on la retrouve chez les mystiques chrétiens, les soufis, les juifs hassidim, etc.
  5. Enfin, une réflexion sur la place de l'homme et du divin peut guider notre analyse ; celle-ci nous mènera d'une part à la déclaration des droits de l'homme, d'autre part aux concepts de transcendance et d'infini qu'on retrouve dans les religions.
  6. Évitons dans ce chapitre les comparaisons sur les rôles masculins et féminins, sur les cérémonies d'initiation ou sur les rituels autour de la naissance et de la mort : ces thèmes seront abordés dans la 6e vidéo consacrée aux « Mentalités, coutumes, art de vivre ».

Motivation

Le voyage nocturne du prophète Mahomet, très imagé et empreint de merveilleux, pourrait servir de point de départ à cet aperçu de la pensée orientale et occidentale. Relaté dans la sourate 17 du Coran et commenté dans l'ouvrage de Salah Stétié, Mahomet, ce voyage ouvre bien des portes sur les autres traditions :

À l'instar des autres « motivations », le récit du voyage nocturne doit susciter des questions auxquelles les étudiants s'efforceront de répondre par la suite. À titre d'exemple, la question des anges peut naître de la rencontre du Prophète avec Gabriel : « D'où viennent les anges ? Quelle est leur nature ? À quoi servent-ils ? ». Les mêmes questions peuvent d'ailleurs se poser à propos de l'inconscient collectif, postulat de la psychanalyse jungienne.