Home

L'avenir euro-arabe

Quelques idées directrices

  1. Ce dernier vidéogramme devrait d'abord être une synthèse ouverte des précédents : l'histoire des luttes pour l'unité, les convergences artistiques et littéraires, les interactions entre sciences et techniques des deux civilisations, les valeurs communes découvertes dans les philosophies et les religions, le métissage des cultures résultant des migrations, tout cela nous conduit à envisager désormais des projets communs, un art de vivre ensemble... Mais cette synthèse, tout en ouvrant des pistes, doit laisser aux classes d'adolescents qui la recevront la possibilité d'imaginer d'autres projets avec leurs partenaires au-delà de la Méditerranée. Elle est donc un stimulant à la créativité plus qu'un bilan répétitif.
  2. La citoyenneté est un concept qui recouvre les valeurs de responsabilité, solidarité, loyauté à l'égard de la communauté, tolérance, respect des droits humains et de l'environnement naturel. Ce concept peut s'appliquer à une entité restreinte comme la cité (c'est ce que Platon décrit dans La République) mais aussi à des entités de plus en plus larges comme l'Europe ou le Monde arabe. Nous faisons le pari qu'elle s'applique également à un nouvel ensemble de personnes et de cultures que nous appellerons le monde euro-arabe.
  3. Le second pari de Gibraltar est que la citoyenneté euro-arabe est une première étape dans la longue marche de l'humanité vers la paix mondiale. L'éducation à la paix, notamment dans des écoles multiculturelles conçues comme les creusets d'une nouvelle civilisation, doit se propager à travers toute l'Europe et tout le Monde arabe.
  4. La mondialisation semble ouvrir les frontières aux échanges économiques et financiers ; c'est aux jeunes euro-arabes d'aujourd'hui, citoyens de demain, qu'il revient de les ouvrir également aux êtres humains sans distinction, à leurs idées, à leurs cultures…
  5. Quel autre monde voulons-nous bâtir ensemble ? Quelles leçons tirons-nous de l'histoire de nos civilisations pour éviter de retomber dans de vieux pièges ? Comment nos valeurs spirituelles peuvent-elles animer cette construction collective ? Un monde de justice et de paix, axé sur les valeurs de la démocratie et sur le développement durable, peut être entrevu dès aujourd'hui à partir des réflexions qu'auront provoquées les autres vidéogrammes.
  6. Peut-être l'unité euro-arabe se construira-t-elle en passant par les étapes suivantes : l'unité européenne, qui s'éveille à peine sur le plan social et culturel et qui doit faire face au prochain élargissement (Europe des 25 !) ; l'unité arabe, qui doit surmonter ses précédents échecs et sans doute dépasser la seule unité religieuse ; l'unité méditerranéenne, qui repose sur des bases géographique, historique, culturelle, et qui pourrait s'étendre sur le plan économique et sur le plan éducatif.
  7. Le dernier vidéogramme doit permettre au projet Gibraltar de rebondir dans d'autres projets initiés par les élèves qui le visionneront ; on pourrait donc lancer quelques pistes telles que l'établissement de réseaux inter-écoles, les voyages et/ou échanges d'étudiants du secondaire, la création de nouveaux vidéos qui compléteront la première série…

Motivation

Les grands rassemblements de foule autour des « sommets » gouvernementaux, ou encore les marches mondiales pour la paix, laissent augurer d'une nouvelle ère où tous les citoyens exprimeraient leur vision d'un monde meilleur. Quel autre monde voulons-nous ? Telle est bien la question fondamentale qui doit ouvrir ce 7e thème. Et son contexte le plus évident se trouve dans les manifestations qui mobilisent des jeunes venus de tous les continents.