Home

Diffusion des résultats obtenus et de l'expérience acquise au cours du projet

La communication continue avec les représentants des groupes cibles (écoles primaires et secondaires), tout en ajustant l'outil didactique aux besoins de ces groupes, préparera sa diffusion ultérieure. Néanmoins, diverses stratégies de promotion seront mises en œuvre à la fin du projet :

En un second temps, on pourra prévoir la traduction du matériel didactique en d'autres langues de l'U.E. (anglais, néerlandais, italien, portugais, grec, etc.) et sa diffusion dans les pays qui en feront la demande. Nous entrerons alors dans une phase de commercialisation du matériel didactique, avec l'approbation de la Commission européenne et selon des accords conclus avec les ministères de l'éducation en Europe et dans le Monde arabe.

L'expérience acquise au cours du projet sera transmise aux autres établissements d'enseignement supérieur des pays partenaires, dans le but de les encourager à mener d'autres projets transnationaux, mais aussi pour qu'ils soutiennent la diffusion de l'outil didactique dans leur rayon d'influence.

Exploitation à long terme

Les réseaux de diffusion privilégiés dépendent de l'inspection des études dans chaque pays, que ce soit au niveau national ou au niveau régional. En impliquant les inspecteurs de l'enseignement primaire et les inspecteurs des disciplines concernées dans le secondaire, on peut assurer une certaine longévité au matériel didactique produit par le projet Gibraltar. En Belgique, le C.A.F. (Centre d'Auto-Formation) assume généralement la diffusion de ce genre d'outils. Le financement Comenius 2.1 prenant fin en septembre 2006, nous solliciterons l'aide prévue dans les mesures d'accompagnement du programme Socrates.

Mais nous avons l'ambition que le projet ne s'arrête pas là, qu'il « rebondisse » dans les écoles où seront diffusés cassettes vidéo et livrets pédagogiques, sous forme de nouveaux partenariats avec des écoles arabes et européennes. Les livrets d'exploitation pédagogique suggéreront vivement la création de liens amicaux avec d'autres groupes scolaires et l'échange de documents vidéos ; nous pouvons ainsi espérer une mise à jour régulière du contenu de Gibraltar et peut-être l'éclosion de nouveaux partenariats dans le programme Comenius 1. Un nouveau projet Comenius 2.2 pourrait aussi se donner pour objectif la traduction et la diffusion du produit dans d'autres pays de l'Union Européenne. Un résumé de notre expérience pourra alors être communiqué aux écoles qui voudront se lancer dans l'aventure…

Notre participation à un Réseau Comenius 3 est donc envisageable dès à présent si nous voulons donner plus d'impact aux résultats de notre projet.